Edmond Lepelletier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edmond Lepelletier
Lepelletier, Edmond.jpg
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
VittelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Activités

Edmond Adolphe Le Pelletier de Bouhélier dit Edmond Lepelletier (Paris, quartier des Batignolles, - Vittel, (à 67 ans)), est un journaliste et poète français, apparenté[1] à Verlaine dont il fut l'ami d'enfance[2]. Il a été un témoin de son temps signalé notamment par Catulle Mendès.

Il fut en outre député de la Seine et maire-adjoint de Bougival.

Biographie[modifier | modifier le code]

Edmond Lepelletier est le fils d'Auguste Alfred Le Pelletier de Bouhélier (1816-1868), que certaines sources présentent comme un fils naturel possible de Napoléon 1er[3].

Il a eu une sœur, Laure, épouse d'Alphonse Humbert (1844-1922), membre de la Commune, qui fut déportée à Nouméa, et devint député de la Seine (1893-1902).

Marié en premières noces à Jeanne Rougelet, Edmond Lepelletier est le père de l'écrivain Saint-Georges de Bouhélier (1876-1947) et d'Isabelle (morte en 1923), épouse de René Viviani, président du Conseil.

Il a épousé en secondes noces Eugénie Thérèse Dumoulin (née en 1856), fille d'Eugène Dumoulin, peintre, père de Louis-Jules Dumoulin (1860-1924), peintre paysagiste.

Il est inhumé à Rueil-Malmaison (actuel Hauts-de-Seine).

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'honneur (1882)
  • Officier de la Légion d'honneur (1913)

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'Amant de cœur, Paris, Tresse, 1884
  • Les Morts heureuses, préface d'Alphonse Daudet, illustration de Willette, Paris, Tresse & Stock, 1886 ; disponible sur Gallica
  • Soleils noirs et soleils roses, Paris,
  • Deux contes, Bruxelles, 1887-1888, lire sur Wikisource
  • Les Deux frères, in La Vie populaire (1888).
  • Fanfan-la-Tulipe, Paris, , disponible sur Gallica
  • Paul Verlaine : sa vie, son œuvre, Paris, Mercure de France, , lire sur Wikisource
  • Émile Zola : sa vie, son œuvre, Paris, Mercure de France,  ; disponible sur Gallica
  • Histoire de la Commune de 1871, Paris, Mercure de France,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Parlementaires de la Seine sous la IIIème République.
  2. Jean-Baptiste Baronian, Verlaine, Gallimard, 2008 (ISBN 9782070322978)
  3. Base de Roglo : Napoléon 1er.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catulle Mendès, Le Mouvement poétique français de 1867 à 1900, Éditions Fasquelle,
  • « Edmond Lepelletier », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :