Eddie "Lockjaw" Davis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Davis.
Eddie "Lockjaw" Davis
Sweets Edison and Eddie Lockjaw Davis.jpg

Eddie "Lockjaw" Davis

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Culver CityVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Labels
Genre artistique

Eddie "Lockjaw" Davis était un saxophoniste de jazz américain né en 1922 à New York et mort en 1986 à Culver City, en Californie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a travaillé avec Benny Carter dès 1942, puis avec Louis Armstrong, Cootie Williams (1943-44), Lucky Millinder, Andy Kirk et Sidney Catlett. En 1952, il rejoint le grand orchestre de Count Basie avant de créer son propre groupe à partir de 1954. Les organistes Doc Bagby et Shirley Scott feront partie de sa formation qui enregistre pour King, Roost, Roulette et Prestige. À partir de 1960, il se produit aussi souvent avec Johnny Griffin. Il revient chez Basie en 1965 chez qui il restera jusqu'en 1973.

Eddie "Lockjaw" Davis a conjugué les influences de Coleman Hawkins et Ben Webster.

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • 1953: Eddie Davis Trio (Roost)
  • 1954: The Battle of Birdland (Roost) – avec Sonny Stitt
  • 1955: Modern Jazz Expressions (King)
  • 1957: Jazz with a Horn (King)
  • 1957: Jazz with a Beat (King)
  • 1957: Count Basie Presents Eddie Davis Trio + Joe Newman (Roulette) - avec Count Basie et Joe Newman
  • 1958: Eddie Davis Trio Featuring Shirley Scott, Organ (Roulette)
  • 1958: The Eddie Davis Trio Featuring Shirley Scott (Roost)
  • 1957-58: Uptown (King)
  • 1957-58: Big Beat Jazz (King)
  • 1958: The Eddie "Lockjaw" Davis Cookbook (Prestige) – avec Shirley Scott et Jerome Richardson
  • 1958: Jaws (Prestige) – avec Shirley Scott
  • 1958: The Eddie "Lockjaw" Davis Cookbook, Vol. 2 (Prestige) – avec Shirley Scott et Jerome Richardson
  • 1958: The Eddie "Lockjaw" Davis Cookbook Volume 3 (Prestige) – avec Shirley Scott
  • 1958: Smokin' (Prestige) – avec Shirley Scott
  • 1959: Very Saxy (Prestige) – avec Buddy Tate, Coleman Hawkins et Arnett Cobb
  • 1959: Jaws in Orbit (Prestige) – avec Shirley Scott
  • 1959: Bacalao (Prestige) – avec Shirley Scott
  • 1960: Eddie "Lockjaw" Davis with Shirley Scott (Moodsville)
  • 1960: Misty (Moodsville) – avec Shirley Scott
  • 1960: Afro-Jaws (Riverside)
  • 1960: Battle Stations (Prestige) – avec Johnny Griffin
  • 1960: Trane Whistle (Prestige) – arrangé par Oliver Nelson et Ernie Wilkins
  • 1960: Tough Tenors (Jazzland) – avec Johnny Griffin
  • 1960: Griff & Lock (Jazzland) – avec Johnny Griffin
  • 1961: The First Set (Prestige) – avec Johnny Griffin
  • 1961: The Tenor Scene (Prestige) – avec Johnny Griffin
  • 1961: The Late Show (Prestige) – avec Johnny Griffin
  • 1961: The Midnight Show (Prestige) – avec Johnny Griffin
  • 1961: Lookin' at Monk! (Jazzland) – avec Johnny Griffin
  • 1961: Blues Up & Down (Jazzland) – avec Johnny Griffin
  • 1962: Tough Tenor Favorites (Jazzland) – avec Johnny Griffin
  • 1962: Jawbreakers (Riverside) – avec Harry Edison
  • 1962: Goin' to the Meeting (Prestige)
  • 1962: I Only Have Eyes for You (Prestige)
  • 1962: Trackin' (Prestige)
  • 1966: Lock, the Fox (RCA Victor)
  • 1967: The Fox & the Hounds (RCA Victor)
  • 1968: Love Calls (RCA Victor) – avec Paul Gonsalves
  • 1970: Tough Tenors Again 'n' Again (MPS) – avec Johnny Griffin
  • 1975: The Tenor Giants Featuring Oscar Peterson – avec Zoot Sims
  • 1977: Eddie "Lockjaw" Davis 4 – Montreux '77, (live)
  • 1977: Chewin' The Fat with the Georges Arvanitas Trio (Spotlite Records UK)
  • 1977: Swingin' Till the Girls Come Home, Inner City, avec Thomas Clausen (piano), Bo Stiff (contrebasse) et Alex Riel (batterie)
  • 1979: The Heavy Hitter (Muse)
  • 1981: Sonny, Sweets and Jaws – Live at Bubbas, (live), (avec Sonny Stitt et Harry "Sweets" Edison)
  • 1983: Jazz at the Philharmonic – Yoyogi National Stadium, Tokyo 1983: Return to Happiness
  • 1986: Jaw's Blues, (Enja Records) – Recorded live at the DOMICILE, Munich (February 11, 1981) – avec Horace Parlan (piano), Reggie Johnson (contrebasse), Alvin Queen (batterie)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Mildred Anderson

  • No More in Life (Bluesville, 1960)
  • Person to Person (Bluesville, 1960)

Avec Count Basie

  • The Count! (Clef, 1952 [1955])
  • Basie Jazz (Clef, 1952 [1954])
  • Dance Session Album #2 (Clef, 1954)
  • The Atomic Mr. Basie (Roulette, 1957) aka Basie and E=MC2
  • Everyday I Have the Blues (Roulette, 1959) - avec Joe Williams
  • The Count Basie Story (Roulette, 1960)
  • Pop Goes the Basie (Reprise, 1965)
  • Basie Meets Bond (United Artists, 1966)
  • Live at the Sands (Before Frank) (Reprise, 1966 [1998])
  • Sinatra at the Sands (Reprise, 1966) avec Frank Sinatra
  • Basie's Beatle Bag (Verve, 1966)
  • Basie Swingin' Voices Singin' (ABC-Paramount, 1966) avec the Alan Copeland Singers
  • Basie's Beat (Verve, 1967)
  • Broadway Basie's...Way (Command, 1966)
  • Hollywood...Basie's Way (Command, 1967)
  • Basie's in the Bag (Brunswick, 1967)
  • The Happiest Millionaire (Coliseum, 1967)
  • Manufacturers of Soul (Brunswick, 1968) avec Jackie Wilson
  • The Board of Directors Annual Report (Dot, 1968) avec The Mills Brothers
  • Basie Straight Ahead (Dot, 1968)
  • How About This (Paramount, 1968) avec Kay Starr
  • Standing Ovation (Dot, 1969)
  • Basic Basie (MPS, 1969)
  • Basie on the Beatles (Happy Tiger, 1969)
  • High Voltage (MPS, 1970)
  • Basie Jam (Pablo, 1973)
  • Mostly Blues...and Some Others (Pablo, 1983)

Avec the Kenny Clarke/Francy Boland Big Band

  • Sax No End (SABA, 1967)

Avec Arnett Cobb

  • Blow Arnett, Blow (Prestige, 1959)

Avec Red Garland

  • The Red Garland Trio + Eddie "Lockjaw" Davis (Moodsville, 1959)

Avec Dizzy Gillespie

  • The Dizzy Gillespie Big 7 (Pablo, 1975)

Avec Tiny Grimes

  • Callin' the Blues (Prestige, 1958) – avec J. C. Higginbotham

Avec Coleman Hawkins

  • Night Hawk (Swingville, 1960)

Avec Al Smith

  • Hear My Blues (Prestige, 1959; remasterisé en 1987 au Fantasy Studios, Berkeley, Ca.)

Avec Sonny Stitt

  • The Matadors Meet the Bull (Roulette, 1965)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Philippe Carles, Dictionnaire du jazz, Paris, Robert Laffont, (ISBN 2-221-04516-5), .263