Ben Webster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Webster.
Ben Webster
Description de cette image, également commentée ci-après
Ben Webster
Informations générales
Surnom Frog
Nom de naissance Benjamin Francis Webster
Naissance
Kansas City, États-Unis
Décès (à 64 ans)
Amsterdam, Pays-Bas
Activité principale Instrumentiste
Genre musical Jazz
Instruments Saxophone ténor
Années actives 1930-1972

Benjamin Francis Webster est un saxophoniste de jazz américain né le à Kansas City, mort à Amsterdam, le

L'époque du swing a retenu trois principaux joueurs de saxophone ténor : Coleman Hawkins, Lester Young et Ben Webster.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie d'abord le violon et le piano sur lequel il débute dans les orchestres de Rusty Nelson et Dutch Campbell.

Budd Johnson lui donne ses premières leçons de saxophone ténor. Instrument vers lequel il se tourne en 1930. Il joue alors dans divers orchestres : Fletcher Henderson (1934), Benny Carter ou Cab Calloway (1936-1937)…

Dans les années 1940, il rejoint l'orchestre de Duke Ellington en tant que soliste. Il participe à plusieurs enregistrements dont le fameux Cotton Tail. Il quitte l'orchestre de Duke Ellington en 1943 et travaille dans les clubs de New York, soit comme leader, soit comme sideman.

En 1945, il est soliste invité pour la concert de la Zodiac Suite de Mary Lou Williams au Town Hall. La première pièce, Aries, lui est d'ailleurs dédiée[1].

Il revient chez Duke Ellington (1948-1949) avant d'intégrer l'orchestre de Count Basie (1953) et de participer à de nombreuses tournées du JATP.

Il déménage en 1964 à Copenhague, où il se produit occasionnellement.

Son style est caractérisé par l'utilisation d'une embouchure dite « double-lips », ce qui lui permet de multiplier les effets (il affectionne particulièrement les subtones) et de passer de la ballade la plus langoureuse au sprint effréné, mais toujours avec un grand sens mélodique.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Ben Webster avec Bennie Moten vol.4 1931-32 the chronological Classics 591
  • Ben Webster avec Cab Calloway vol.5 1935-36 the chronological Classics 554
  • Ben Webster avec Fletcher Henderson vol.16 1937-38 the chronological Classics 519
  • Ben Webster avec Teddy Wilson vol.7 1939 the chronological Classics 571
  • Ben Webster avec Duke Ellington vol.25 à 29 1940-1942 the chronological Classics
  • Ben Webster avec Sid Catlett vol.1 1944 the chronological Classics 974
  • Ben Webster avec Cozy Cole vol.1 1944 the chronological Classics 819
  • Ben Webster Meets Oscar Peterson (1959)
  • At The Renaissance (1960)
  • See You At The Fair (1964)
  • There Is No Greater Love (1965)
  • Live at the Jazzhus vol.1 & 2 (1965)
  • Bill Coleman et Ben Webster - Swingin' In London (1967)
  • Ben Webster et Georges Arvanitas trio Autumn Leaves - Futura Swing 05 (1972)
  • The Warm Moods (1997)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dan Morgenstern, Introduction, notes de pochettes de l'album Zodiac Suite, 1975.

Liens externes[modifier | modifier le code]