King Records (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un label de musique
Cet article est une ébauche concernant un label de musique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir King Records.
King Records
Fondation 1944
Fondateur Syd Nathan
Statut disparu
Genre Rhythm and blues
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège Cincinnati
Site web kingrecords.com

King Records est un label indépendant américain fondé en 1944 par Sydney Nathan à Cincinnati.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'abord spécialisée dans la musique country (le « hillbilly boogie »), la firme s'est rapidement tournée vers le rhythm and blues. Nathan a créé ensuite les sous-labels Queen et Federal. Il a racheté les compagnies De Luxe et Bethlehem Records. Quand Syd Nathan mourut en 1968, la société fut vendue à Starday et devint « Starday and King Records ». Elle fut reprise en 1970 par le célèbre duo d'auteurs compositeurs Jerry Leiber et Mike Stoller, qui la revendirent presque aussitôt à Lin Broadcasting qui la transféra immédiatement à Gusto Records. Depuis 2001, Collectables Records a remasterisé et réédité une partie du catalogue King.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Le label produit notamment : James Brown, Nina Simone, Wynonie Harris, The Delmore Brothers, Hal Singer, Roy Brown, Hank Ballard, The Dominoes, Hardrock Gunter, Stick McGhee, Little Willie John, Ivory Joe Hunter, Johnny « Guitar » Watson, Grandpa Jones, Annisteen Allen.