eFootball Pro Evolution Soccer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

eFootball Pro Evolution Soccer (officiellement abrégé eFootball PES) est une série de jeux vidéo de simulation de football conçue par Shingo Takatsuka développés et publiés annuellement depuis 1995 par la branche tokyoïte de Konami. Le jeu est anciennement appelé International Superstar Soccer Pro, abrégé en ISS Pro

La série est apparue en au Japon sur PlayStation sous le nom Winning Eleven ("Onze gagnants") et en est aujourd'hui à sa vingt-quatrième édition principale.

La série eFootball PES est reconnue dans les eSports pour son championnat du monde officiel du jeu, la PES League. Depuis l"édition 2020 elle est renommée en eFooball.open est fait partie de l'eFootball League[1].

eFootball PES fait partie des trois franchises de simulation sportive vidéo-ludique les plus vendues de l'histoire avec plus de 106,8 millions d'exemplaires, derrière son concurrent FIFA Football (260 millions) et la série Madden NFL (130 millions) toute deux produites par Electronic Arts, et devant la série NBA 2K de Take-Two Interactive (80 millions)[2],[3],[4].

En France, Pro Evolution Soccer 5 est le bien culturel le plus vendu de l'année 2006 avec 1,3 million d'exemplaires. Et Pro Evolution Soccer 6 de l'année 2007 avec 1,4 million d'exemplaires à la date de juin 2007.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

La série eFootball PES est un jeu de football orienté simulation. Le joueur peut contrôler soit une équipe entière, soit un joueur sélectionné ; les objectifs coïncident avec les règles du football associatif. Différents modes de jeu sont propres à la série, permettant une variété de gameplay, y compris les modes Kick Off, Online et Offline. En plus de ces modes, il existe un mode d'édition qui permet au lecteur de résoudre (dans une certaine mesure) le plus gros problème de la série, à savoir l'absence de licences.

Mode de jeu[modifier | modifier le code]

  • Coup d'envoi : Regroupe tous les modes de jeux hors-ligne.
  • eFootball : Regroupe tous les modes de jeux en ligne
  • Ligue des Masters : Mode de jeu emblématique de la série apparu en 1998. Il donne à l'utilisateur le contrôle d'une équipe qu'il doit faire progresser. Soit avec des joueurs fictifs qu'il faudra améliorer ou échanger contre de meilleurs joueurs (en échanges de points) sois avec une équipe réel. Les points se gagnant en remportant des matchs, des coupes et des championnats. Certains anciens joueurs fictif comme l'attaquant brésilien Castolo, sont devenus des figures culte pour beaucoup de joueurs de la Master League
  • MyClub : Apparu en 2015, ce mode de jeu en ligne permet de créer une équipe de joueurs inconnus, et de constituer au fur et à mesure des matchs une équipe avec des joueurs expérimentés voir légendaires.
  • Vers une légende : Mode de jeu où l'on incarne un seul joueur.

Patchs et licences manquantes[modifier | modifier le code]

Chaque années des correctifs sont proposés afin de combler l'absence de licence, d'actualiser les listes de transferts et des statistique des joueurs. Ces patchs édites le code du jeu et modifie le contenu graphique en incluant des kits pour les équipes sans licence. Avec de nouveaux stades et nouveaux ballons (Nike, Puma, Umbro, Mitre et Adidas). Les blasons d'équipes et les logos des différentes ligues européennes contiennent également des kits sous licence de la FIFA.

Ces correctifs constituent techniquement une violation du droit d'auteur et sont souvent vendus illégalement dans les territoires du Moyen-Orient et de l'Asie. Konami est devenu moins tolérant à l'égard de ce type d'édition de fans ces dernières années, et crypte désormais les données relatives aux kits et aux statistiques des joueurs dans chaque nouvelle version. Cependant, les communautés de fans trouvent invariablement des moyens de déchiffrer ce cryptage, et des correctifs apparaissent encore.

Il existe dans le jeu plusieurs ligues vides qui peuvent être éditées intégralement. Ces ligues permettent généralement d'être transformé en championnat manquant comme la Bundesliga, la MLS ou une autre ligue de son choix par les fabricants de patchs.

Compétitions importantes licenciés[5][modifier | modifier le code]

  • UEFA EURO: Championnat d’Europe des nations
  • Série A : La ligue était jusqu'en 2018, exclusif à Electronic Arts. Mais les clubs italiens bénéficient d'une autonomie de leurs droits, ce qui a permis à Konami de négocier individuellement chaque club. Aujourd'hui, la Série A est présente dans les deux jeu sous licence officiel, mais Konami possède contrairement à Electronic Arts, la totaité des clubs de Série A (exclusivité avec la Juventus)[6].
  • Ligue 1

Compétition importante non licencié[5][modifier | modifier le code]

  • UEFA Champion's League: Les droits étant attribué à Electronic Arts depuis 2018.
  • Premier league: La ligue ayant signé un partenariat d’exclusivité avec Electronic Arts jusqu'en 2024, Konami ne peut négocier que individuellement avec chaque clubs. Il n'est permis de ne négocier qu'avec deux clubs maximums. Les clubs sont Arsenal et Manchester United.
  • Bundesliga: La ligue allemande a signé un partenariat d’exclusivité avec Electronique Arts jusqu'en 2022 qui ne permet pas à Konami d'utiliser les équipes. N'étant pas dans l'accord FIFPro les joueurs du championnats ne peuvent non plus pas être utiliser dans jeux. Comme il n'est permis de ne négocier qu'avec trois club maximums seul les clubs de Schalke 04, du Bayern Munichh et du Bayer Leverkusen sont inclus dans le jeu.
  • La Liga Santander: La ligue ayant aussi signé un partenariat d’exclusivité avec Electronique Arts jusqu'en 2024 et avec le Real Madrid. [7]


eFootball League[modifier | modifier le code]

Une création française[modifier | modifier le code]

En France à partir de 2002, des tournois sont organisés dans des villes, des stades de football ou encore dans des grands salons. Cette compétition durant près de 9 mois se déroulera alors chaque année. L'objectif de cette compétition est double. D'une part, sur le plan sportif, la PES League permet de sélectionner le meilleur joueur français qui pourra représenter l'hexagone lors de la grande finale mondiale de la compétition. D'autre part, cela permet de faire se rencontrer tous les passionnés de ce jeu qui devient un véritable phénomène communautaire.

À la fin de la saison, les meilleurs joueurs se retrouvent au Stade de France pour la finale nationale. Considéré comme une véritable fête du football virtuel, elle réunit les meilleurs joueurs de métropole ainsi que des représentants d'outre-mer. Devenue tradition, une séance de tirs au but permet aux joueurs virtuels de fouler la pelouse réelle de la mythique enceinte de Saint-Denis. Le meilleur joueur de la saison reçoit son trophée des mains de Konami.

L'arrivée de KONAMI[modifier | modifier le code]

Avec la démocratisation du jeu en ligne, la compétition prend de plus en plus d'ampleur et à partir de 2010 Konami organise directement la Finale Mondiale (bien que des championnats du monde officieux furent organisés par le passé). Lors de la saison 2011, on retrouve 4 catégories : Simple (1vs1) PS3, Double (2vs2) PS3, Simple (1vs1) PC Vaio, Junior (moins de 14 ans).

Depuis la saison 2014-2015, la Finale Mondiale se déroule dans le cadre de la finale de la Ligue des Champions, dans la même ville et le même week-end.

Les qualifications se déroulent désormais dans des dizaines de pays du monde entier. Les meilleurs joueurs sont qualifiés pour les finales nationales, puis régionales (continentales). Enfin, les meilleurs joueurs sont qualifiés pour la grande Finale Mondiale.

Le développement de l'eSport[modifier | modifier le code]

De plus en plus populaire, l'eSport devient un enjeu majeur pour Konami. Pour la saison 2016-2017, la PES League est directement intégrée au jeu. Les joueurs du monde entier peuvent donc prendre part aux qualifications via des matchs en ligne. Le champion du monde reçoit un chèque de 200 000 dollars, la même somme que le champion du monde FIFA.

Lors de la saison 2017-2018, la PES League World Tour se déroule en 3 phases : une qualification en ligne, trois tournois de qualification hors ligne, puis enfin une Finale Mondiale réunissant les 16 meilleurs joueurs du monde. Les Finales Nationales et Régionales disparaissent officiellement, laissant place à des qualifications continentales en ligne. Une catégorie Coop (Duo ou Trio) est créée, ainsi qu'une catégorie MyClyb.

L'arrivée de la eFootball League[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2018-2019, Konami décide de réformer son circuit eSport et crée la EFootball League avec l'aide financière du joueur du FC Barcelone, Gerard Piqué, la PES League devient alors l'eFootball Open, une compétition ouverte à tous, et faisant figure de 2ème échelon derrière l'eFootball Pro, compétition réservée aux joueurs disposant d'un contrat professionnel avec un club.

Série Konami's Soccer[modifier | modifier le code]

Konami's Soccer (1985)[modifier | modifier le code]

Sortie sur MSX en 1985, il s'agit du premier jeux de Football développé par Konami qui lance les bases de sa future série International Superstar Soccer.

Konami Hyper Soccer (1991)[modifier | modifier le code]

Sortie en 1991 sur Nintendo, il s'agit d'un jeu faisant partie de la série Konami Hyper (avec Konami Hyper Sports et Konami Hyper Athlète)[8]. Le jeu permet de jouer à deux joueurs, l'un contre l'autre ou les deux contre l'ordinateur (match ou tournoi). Il y a 24 équipes internationales jouable, l'Allemagne, les Pays-Bas, Italie, Argentine, France, Espagne, Angleterre, Brésil, Pologne, Uruguay, Hongrie, URSS, Suède, Tchécoslovaquie, le Cameroun, l'Irlande, Japon, Corée, USA, Mexique, Australie, Écosse, la Colombie et la Yougoslavie.

Europe Amérique du nord Date Plate-formes
Konami's Football Konami's Soccer 1985 MSX
Konami Hyper Football Konami Hyper Soccer 1991 Nintendo

Série International Superstar Soccer (ISS)[modifier | modifier le code]

Konami décide alors de développer deux séries de jeux de football. L'une pour les consoles Nintendo, International Superstar Soccer qui est développé par le studio KCEO (Konami Computer Entertainment Osaka) . Et l'autre pour les consoles Sony Playstation, International Superstar Soccer Pro (Winning Eleven au japon) qui est développé par le studio KCET (Konami Computer Entertainment Tokyo).

Le premier ISS (de KCEO) sort en 1995 et attire l'attention du public en raison de ses graphismes détaillés et réalistes qui montrait des joueurs diversifiés au sein d'une même équipe et des numéros à l'arrière des maillots correspondant aux joueurs de l'époque. ISS Deluxe, sa suite n'apportera pas beaucoup de nouveauté mais peaufinera le résultat. En 1996 sort ISS 64 sur Nintendo 64 et la popularité de la licence est à son apogée. Beaucoup de joueur et journaliste le considérant comme le meilleur jeu de l'année, avec des graphismes 3D réalistes des couleurs variées, des stades à l'ambiance hétérogène, des météos variées et des arbitres aux comportements différents. En 1997 sort ISS 98, cette opus étant une variante de ISS 64 pour la coupe du monde 1998. En 1999, sort ISS Pro Evolution développé par le studio KCET. Cette opus impressionne le public par son réalisme, son toucher de balle réaliste, et son nouveau mode de jeu de gestion d'équipe, La ligue des master. La popularité des deux licence de football de Konami est alors en train de s'inverser.

En 2000, KCET décide de s'ouvrir à la Playstation avec la sortie de la Playstation 2 et les deux licences se font alors concurrence direct. Pour éviter la confusion, le studio KCEO de Osaka va rebooter le nom de ça série, tandis que le studio de Tokyo va renommer son jeu International Superstar Soccer Pro Evolution en Pro Evolution Soccer. Le succès de Pro Evolution Soccer se ferra au détriment d'International Superstar Soccer et celle-ci s'arrêtera en 2003 avec ISS 3. Konami souhaitant alors regrouper toutes ces équipes vers ça licence phare Pro Evolution Soccer, afin de se démarquer de FIFA d'Electronic Arts

Europe et Amérique du Nord Abréviation

Officielle

Date Japon Date Plate-formes
International Superstar Soccer ISS 23 mai 1995 Jikkyō Wārudo Sakkā Pāfekuto Irebun 11 novembre 1994 Super Nintendo
International Superstar Soccer Deluxe ISS Deluxe 25 janvier 1996 Jikkyou World Soccer 2: Fighting Eleven 22 septembre 1995 SNES, Megadrive, Playstation
International Superstar Soccer 64 ISS 64 1 juin 1997 J-League Perfect Striker 20 décembre 1996 Nintendo 64
International Superstar Soccer 98 ISS 98 15 septembre 1998 Jikkyou World Soccer: World Cup France '98 4 juin 1998 Nintendo 64
International Superstar Soccer 2000 ISS 2000 29 juillet 1999 Jikkyo J-League 1999: Perfect Striker 2 29 juillet 1999 Nintendo 64, Game Boy Color
International Superstar Soccer (2000) ISS 3 août 2000 Jikkyou J-League Perfect Striker 3 3 août 2000 Playstation, PS2, Game Boy Advance
International Superstar Soccer 2 ISS 2 3 mai 2002 Jikkyou J-League Perfect Striker 4 3 mai 2002 PS2, Game Cube, Xbox
International Superstar Soccer 3 ISS 3 28 mars 2003 Jikkyou J-League Perfect Striker 5 28 mars 2003 PS2, Geme Cube, Xbox

Série International Superstar Soccer (ISS)[modifier | modifier le code]

Konami décide alors de développer deux séries de jeux de football. L'une pour les consoles Nintendo, International Superstar Soccer qui est développé par le studio KCEO (Konami Computer Entertainment Osaka) . Et l'autre pour les consoles Sony Playstation, International Superstar Soccer Pro (Winning Eleven au japon) qui est développé par le studio KCET (Konami Computer Entertainment Tokyo).

Le premier ISS (de KCEO) sort en 1995 et attire l'attention du public en raison de ses graphismes détaillés et réalistes qui montrait des joueurs diversifiés au sein d'une même équipe et des numéros à l'arrière des maillots correspondant aux joueurs de l'époque. ISS Deluxe, sa suite n'apportera pas beaucoup de nouveauté mais peaufinera le résultat. En 1996 sort ISS 64 sur Nintendo 64 et la popularité de la licence est à son apogée. Beaucoup de joueur et journaliste le considérant comme le meilleur jeu de l'année, avec des graphismes 3D réalistes des couleurs variées, des stades à l'ambiance hétérogène, des météos variées et des arbitres aux comportements différents. En 1997 sort ISS 98, cette opus étant une variante de ISS 64 pour la coupe du monde 1998. En 1999, sort ISS Pro Evolution développé par le studio KCET. Cette opus impressionne le public par son réalisme, son toucher de balle réaliste, et son nouveau mode de jeu de gestion d'équipe, La ligue des master. La popularité des deux licence de football de Konami est alors en train de s'inverser.

En 2000, KCET décide de s'ouvrir à la Playstation avec la sortie de la Playstation 2 et les deux licences se font alors concurrence direct. Pour éviter la confusion, le studio KCEO de Osaka va rebooter le nom de ça série, tandis que le studio de Tokyo va renommer son jeu International Superstar Soccer Pro Evolution en Pro Evolution Soccer. Le succès de Pro Evolution Soccer se ferra au détriment d'International Superstar Soccer et celle-ci s'arrêtera en 2003 avec ISS 3. Konami souhaitant alors regrouper toutes ces équipes vers ça licence phare Pro Evolution Soccer, afin de se démarquer de FIFA d'Electronic Arts

Europe et Amérique du Nord Abréviation

Officielle

Date Japon Date Plate-formes
International Superstar Soccer ISS 23 mai 1995 Jikkyō Wārudo Sakkā Pāfekuto Irebun 11 novembre 1994 Super Nintendo
International Superstar Soccer Deluxe ISS Deluxe 25 janvier 1996 Jikkyou World Soccer 2: Fighting Eleven 22 septembre 1995 SNES, Megadrive, Playstation
International Superstar Soccer 64 ISS 64 1 juin 1997 J-League Perfect Striker 20 décembre 1996 Nintendo 64
International Superstar Soccer 98 ISS 98 15 septembre 1998 Jikkyou World Soccer: World Cup France '98 4 juin 1998 Nintendo 64
International Superstar Soccer 2000 ISS 2000 29 juillet 1999 Jikkyo J-League 1999: Perfect Striker 2 29 juillet 1999 Nintendo 64, Game Boy Color
International Superstar Soccer (2000) ISS 3 août 2000 Jikkyou J-League Perfect Striker 3 3 août 2000 Playstation, PS2, Game Boy Advance
International Superstar Soccer 2 ISS 2 3 mai 2002 Jikkyou J-League Perfect Striker 4 3 mai 2002 PS2, Game Cube, Xbox
International Superstar Soccer 3 ISS 3 28 mars 2003 Jikkyou J-League Perfect Striker 5 28 mars 2003 PS2, Geme Cube, Xbox

Avant PES[modifier | modifier le code]

Konami's Soccer (1985)[modifier | modifier le code]

Sortie sur MSX en 1985, il s'agit du premier jeux de Football développé par Konami qui lance les bases de sa future série International Superstar Soccer.

Konami Hyper Soccer (1991)[modifier | modifier le code]

Sortie en 1991 sur Nintendo, il s'agit d'un jeu faisant partie de la série Konami Hyper (avec Konami Hyper Sports et Konami Hyper Athlète). Le jeu permet de jouer à deux joueurs, l'un contre l'autre ou les deux contre l'ordinateur (match ou tournoi). Il y a 24 équipes internationales jouable, l'Allemagne, les Pays-Bas, Italie, Argentine, France, Espagne, Angleterre, Brésil, Pologne, Uruguay, Hongrie, URSS, Suède, Tchécoslovaquie, le Cameroun, l'Irlande, Japon, Corée, USA, Mexique, Australie, Écosse, la Colombie et la Yougoslavie.

Série Pro Evolution Soccer[modifier | modifier le code]

Pro Evolution Soccer 2012 Pro Evolution Soccer 2013


Pes2014-logo-official.png

Pro Evolution Soccer 2014 (World Soccer: Winning Eleven 2014 aux Japon ) est le dix-huitième épisode de la série et est sorti officiellement le 19 septembre 2013 sur PlayStation 3, Xbox 360, PC.

La principale nouveauté est l'apparition du nouveau moteur Fox Engine, développé par Kojima Productions (également utilisé pour le jeu Metal Gear Solid V : The Phantom Pain)

La météo aura un impact sur le jeu et les équipes auront accès à un troisième maillot joueur cela sera soit disponible au lancement du jeu soit lors d'un DLC. Les contacts à l'image du jeu : plus réels (plus de passages fantômes à travers les joueurs, notamment). En effet, plus possible de réaliser des passes dans des angles improbables ou de crocheter n'importe comment. Le jeu se rapproche de la réalité en ce sens : ce qui est impossible dans le vrai foot est impossible dans le jeu. De fait, le jeu suit la mode lancée par ses homologues et devient compliqué, voire difficilement abordable. En ce qui concerne les points négatifs, on note la sempiternelle faiblesse du gardien, notamment lorsqu'il n'est pas contrôlé manuellement. Outre ce défaut habituel, la passe en profondeur par-dessus la défense, selon les puristes, passent beaucoup trop souvent.

De même, sur les phases de hors-jeu, les arbitre attendront que le joueur ait touché le ballon pour siffler. Il sera ainsi possible de lui faire suspendre sa course pour qu’un second n’étant pas en position illicite parvienne à poursuivre une action qui aurait été stoppée dans PES 2013. Le jeu fait également la part belle aux touches rapides et il est possible de sélectionner la direction et la puissance de notre remise en jeu alors même que notre joueur court se mettre en position après avoir ramassé le ballon. Ainsi, votre adversaire aura beaucoup moins de temps pour venir exercer un pressing sur les différents joueurs présents pour réceptionner le ballon. le public fera désormais partie intégrante de l’action qui se déroule sous nos yeux. Ainsi, l’équipe évoluant à domicile se verra pousser des ailes grâce au soutien du 12e homme. Le public n’hésitera pas à huer une mauvaise décision de l’arbitre ou l’un de vos joueurs si ce dernier ne parvient pas à conclure une action qui semblait toute faite. Au contraire, si vous jouez le jeu ou que l’arbitre se montre généreux avec vous, le public n’hésitera pas à faire monter la clameur dans les tribunes.

Le mode éditer est plus complet, avec de nouveaux slots pour les emblèmes des équipes non licenciées. Contrairement à PES 2013, on pourra ajouter un logo sur les shorts et les chaussettes. De plus, il est possible de changer le nombre d'équipes dans les trois championnats éditables de choisir le nombre d'équipes présentes.

Cette année la franchise marque un tournant avec l'arrivée d'un nouveau moteur graphique qui impressionne (le Fox Engine), malheureusement les nouveautés au niveau des modes de jeu et du gameplay sont assez faibles, avec l'absence totale de concurrent au mode FUT de FIFA ce qui permet à son concurrent, d’accroître sa position de domination.

Pro Evolution Soccer 2015[modifier | modifier le code]

Slogan: "The Pitch is Ours" (Le terrain nous appartient)

Pes 2015 logo.png

Pro Evolution Soccer 2015 (World Soccer: Winning Eleven 2015 aux Japon ) est le dix-neuvième épisode de la série et est sorti officiellement le 11 novembre 2014 sur PlayStation 3, Xbox 360, PC.

La série voit un nouvel élan avec cet épisode. Face à la concurrence la série introduit un nouveau mode de jeu, Le mode MyClub (à la place de la Ligue des Masters Online), où il est possible de bâtir son équipe jusqu'au choix de l'entraîneur, ainsi que le système de contrôle des rôles, qui permet à trois joueurs de prendre le contrôle soit de la défense, du milieu de terrain ou l'attaque pour une action multijoueur plus structurée. Ce mode de jeu est inspiré du mode FUT de FIFA, sans y rajouter toutes les fonctions qui y font sont succès.

Certains entraîneurs sont dorénavant licenciés (chaque entraîneur aura son style de jeu) et sont probablement modélisés dans le jeu. La météo revient son entrée après avoir été supprimée de PES 2014. Le Player ID est plus réaliste et inclut désormais une retranscription spécifique du style de jeu de chaque grande équipe du monde. De plus, 1000 joueurs bénéficient de cette option ; un joueur joue donc comme il le fait dans la réalité avec les mêmes déplacements et mimiques que son alter-ego réel. Pour la première fois dans la série, la Liga BBVA, la Serie A, la Ligue 1 et le Championnat d'Angleterre de football ont chacune une deuxième division. Par contre, seul deux sur quatre sont licenciées (Ligue 2 et Liga Adelante).

Mais malgré l’apparition du mode Myclub, et de nouveauté bienvenue, celui-ci ne rivalise pas avec le mode FUT de FIFA, De plus sa sortie tardive au milieu du mois de novembre, a laissé le champ libre à son concurrent. Cependant la série obtient la faveur de certain journalistes et joueurs qui avait jusque-là délaissé la licence. Le mode MyClub et le nouveau moteur graphique peaufiné de l'année précédente n'y étant pas étranger.

Pro Evolution Soccer 2016[modifier | modifier le code]

Slogan: "Love the Past, Play the Future" (Aime le passé, joue le futur)

Pes-2016-logo.png

Pro Evolution Soccer 2016 (World Soccer: Winning Eleven 2016 aux Japon ) est le vingtième épisode de la série et est sorti officiellement le 17 septembre 2015 sur Microsoft Windows, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360 et Xbox One.

La version précédente ayant inclus des nouveautés majeures, cet opus présente peu de changement et peaufine les apports de la version 2015, notamment au niveau des graphismes et du mode Myclub qui voit l'apparition de plusieurs nouveautés. On notera aussi l'apparition de la compétition officielle de l'Euro 2016 exclusif à la licence. Avec l'ajout de nouvelle équipe national et d'un nouveau stade (Stade de France).

Pro Evolution Soccer 2017[modifier | modifier le code]

Slogan: "Control Reality" (Contrôler la réalité)

PES 2017 logo.png

Pro Evolution Soccer 2017 (World Soccer: Winning Eleven 2017 aux Japon ) est le vingt-et-unième épisode de la série et est sorti officiellement le 13 septembre 2016 sur Microsoft Windows, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360 et Xbox One.

Konami a, pour cette édition encore, l'exclusivité des deux premières compétitions européennes. Par conséquent, tous les utilisateurs peuvent disputer la Ligue des champions et la Ligue Europa.

  • Real Touch: Dans PES 2017, le contact avec la balle est nettement amélioré. Chaque joueur contrôlera le ballon d'une façon unique et différente. Il existe désormais de nombreux facteurs qui déterminent la vitesse et la précision de la balle. La base est l'évaluation des joueurs et de leurs compétences, en plus de la direction et de l'angle du joueur, qui est naturellement liée à l'animation suivante.
  • Gardiens: De nouveaux mouvements et de nouvelles animations pour les gardiens ont été ajoutés dans ce nouvel opus, créant des joueurs beaucoup plus agiles. Ils réagiront beaucoup plus rapidement. Avec ces nouveaux portiers intelligents, marquer un but sera plus compliqué. La physique du ballon quand le gardien l'attrape est plus réaliste, et ce dernier pourra dévier un tir avec chaque partie de son corps.
  • Stratégie et profondeur de l'équipe: Les stratégies connus comme le tiki-taka ou le catenaccio pourront être paramétrés comme identité de l'équipe du joueur, elles pourront être configurées dans "Instructions avancées". Il sera également possible de modifier instantanément, soit en attaque ou en défense, la mentalité de l'équipe avec des contrôles simples, ce qui rendra capable les joueurs de réagir immédiatement à la dynamique du match. Les joueurs pourront être contrôlés par des stratégies défensives et offensives pour chaque coup de pied arrêtés. Une variété d'options permet à l'utilisateur d'adapter à chaque fois son style de jeu à la situation. Les options défensives comprennent par exemple un marquage individuel ou une défense plus agressive.
  • Intelligence Artificielle: L'IA va apprendre à jouer en fonction du joueur, va prêter attention à ses plans stratégiques, suivre ses directives anticipées et changer sa tactique au cours de la partie. L'IA sera capable par exemple de marquer un joueur plus qu'un autre si celui-ci se montre plus dangereux ou exploiter ses faiblesses en mettant un joueur sur son pied faible.
  • Graphismes: Les graphiques offre plus de réalisme, les éditeurs utilisant désormais un moteur graphique plus abouti et plus performant, Fox Engine. Les sources de lumière ont été ajustées et les modèles et textures des terrains complètement révisés. Des détails ont été ajoutés comme le souffle de respiration des joueurs l'hiver, les gouttes de pluie influençant la physique de balle un jour de pluie, et la terre et l'herbe des joueurs sur un coup de pied. Les modèles de joueurs, le public et les stades ont été entièrement rénovées.
  • Déplacement des joueurs: De nouvelles fonctionnalités telles que le toucher de balle réaliste et les passes précises ont été ajoutées. Les joueurs bénéficient d'une centaine de nouvelles animations ajoutées, qui leur confèrent un large éventail de mouvements pour contrôler ou passer le ballon. Les interactions entre les joueurs comme les chocs sont plus développés, pour représenter clairement l'individualité de chaque joueur avec des mouvements très détaillés.
  • Arbitre: Les décisions d'arbitrage ont été entièrement revues. L'IA de l'arbitre a été amélioré afin de donner au jeu plus de fluidité, la règle de l'avantage sera par exemple utilisé plus souvent.
  • Stade: De nouvelles licences, de nouveaux modèles de pelouse ont été ajoutés, et de nouvelles options également dans le mode d'édition. (Voir section Stades)
  • Mise à jour : Les mises à jour sont disponibles sur Day One lorsque les utilisateurs se connectent en ligne. Les mises à jour hebdomadaires sont disponibles en téléchargement pour tous les modes hors ligne. Cela permettra à tous les utilisateurs connectés à Internet de jouer avec les données les plus récentes. Cela permet notamment de mettre à jour la base de données des joueurs après le mercato hivernal.
  • Vibration: Les nouvelles commandes de vibration réagissent aux impacts et collisions des joueurs et lorsque le ballon frappe le montant.

Les données modifiées peuvent maintenant être transférées entre consoles PS4 via le port USB. Le partage de données est également possible et compatible sur plusieurs régions, permettant aux utilisateurs européens, américains et asiatiques de partager des données entre eux. Les maillots, équipes et joueurs créés peuvent être obtenus avec beaucoup plus de facilité que dans les précédentes versions de PES.

Pour le mode My Club, il est désormais possible d'engager des scouts pour faire signer le joueur que vous voulez sur le marché des transferts. Il sera également possible de lui décrire un profil de joueur particulier (note, poste, vitesse etc.) qu'il sera chargé de trouver et de faire signer dans votre club. De nouveaux tutoriels sont disponibles pour commencer MyClub pour informer à la fois les nouveaux utilisateurs et les anciens pour comprendre et apprendre tous les aspects de ce mode de jeu. L'analyse de match (aussi connu comme Rapport de données) est disponible en ligne lors des matchs MyClub. Le joueur est en mesure d'analyser la façon dont son adversaire joue (contre-attaque ou possession, jeu court ou jeu long, etc), ses mouvements favoris et la partie du terrain qu'il occupe le plus.

En Ligue des Masters des changements importants ont été apportés dans le système de transfert avec de nouvelles fonctions pour transférer et gérer les budgets et les salaires des joueurs. Il y a désormais plus de variété dans la négociation tels qu'une durée de prêt de 6 mois et la signature du joueur au cours de sa période de prêt. Il a ajouté l'élément de temps pour finaliser une transaction. On peut désormais fixer une période de temps pour boucler un transfert et faire signer un joueur. Les administrateurs (directeur sportif, président etc.) jouent également leur rôle en donnant des conseils aux utilisateurs les négociations. Les différents rôles de l'équipe ont vu une amélioration significative avec 22 nouveaux rôles par rapport aux 10 qui étaient dans PES 2016, on notera l'ajout de nouveaux rôles comme « héros » et « bad boy ». Cela permet de donner plus de caractère à l'équipe. Les matchs de jour et de nuit sont adaptés en fonction de la saison, en prenant en compte le début de la saison dans la vie réelle.Le système de formation a été entièrement revu, les joueurs ont la possibilité d'acquérir des compétences et de démontrer leur style de jeu à travers le système de formation. Dans PES 2017 les joueurs pourront s'adapter à d'autres postes.

Ajout du mode "Versus - Analyse de la partie" ou il sera désormais possible de suivre l'activité de vos amis dans le jeu : matchs gagnés, perdus, égalité, et les buts marqués et encaissés. Versus analyse chaque action effectuée par le joueur et son adversaire. L'utilisateur pourra mieux comprendre son identité, Versus "tant par exemple capable de définir le mouvement préféré de l'utilisateur, comme le balayage ou l'interception.

Cette édition de PES marque le retour de la licence sur le devant de la scène, face à son concurrent FIFA en termes de nouveauté apportée, le graphisme encore améliorer se voit accompagné de multiple nouvelle fonction. Cependant, ayant pris du retard en termes de communication PES n'arrive toujours pas à se démarquer de son concurrent, notamment due au mode My Club considérer comme moins riche que le mode FUT de FIFA, mais aussi par le manque de joueur en ligne.

Pro Evolution Soccer 2018[modifier | modifier le code]

Slogan: "Where Legends are Made" (Là où les légendes sont faites)

PES 2018 logo.png

Pro Evolution Soccer 2018 (World Soccer: Winning Eleven 2018 aux Japon ) est le vingt-deuxième épisode de la série et est sorti officiellement le 14 septembre 2017 sur Microsoft Windows, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360 et Xbox One.

  • Gameplay : Konami note des améliorations significatives dans la mécanique de jeu, parmi lesquels un meilleur système dans le tir des corners et coups francs, en supprimant les conseils de contrôle et en ajoutant de nouvelles options d'angle de caméra, plus la fonction Real touch + qui permet un meilleur contrôle.
  • Améliorations visuelles : Les données des stades ont été recueillies directement auprès des équipements partenaires. Le Camp Nou et le Signal Iduna Park sont recréés à l'aide d'un système de numérisation réelle. Les modèles de spectateurs, incluant leurs vêtements et leur expression faciale, ont été considérablement améliorés.
  • Jeu en ligne : Un nouveau mode coopératif de 2 vs 2 et 3 vs 3 a été inséré et peut être utilisé en réseau local.
  • Amélioration de la version PC : L'amélioration des graphismes et du contenu de la version PC équivaut désormais aux versions des consoles next-gen.
  • Interface : Le menu a été revisité dans un design moderne, en particulier la présentation de l'information lors de matchs. Des images réelles des joueurs sont présentes lors de la présentation de l'effectif et des statistiques

Pro Evolution Soccer 2019[modifier | modifier le code]

Slogan: "The Power of Football" (Le pouvoir du football)

Pes 2019 logo.svg

Pro Evolution Soccer 2019 (World Soccer: Winning Eleven 2019 aux Japon ) est le vingt-troisième épisode de la série et est sorti officiellement le 30 août 2018 sur Microsoft Windows, PlayStation 4 et Xbox One.

Cet opus ajoute de nouvelle licence, nottament la Superligaen danoise, la Liga NOS portugaise, la Jupiler Pro League belge, la Super League suisse, la Premiership écossaise, la Primera División argentine et la Première ligue russe. L'accord n'a pas été renouvelé avec l'UEFA pour la Ligue des champions, la Ligue Europa, et la Supercoupe de l'UEFA, puis la Ligue des Nations, la Coupe de France, et le Trophée des champions. La licence est désormais utilisée dans le jeu FIFA 19 celle de la Ligue des Champions de la Ligue Europa et de la Supercoupe d'Europe. L'International Champions Cup, la compétition de pré-saison, a été ajoutée. Le système de négociation et la gestion du budget ont été améliorés.

Onze nouveaux traits techniques tel que la passe aveugle, le tir plongeant, le double contact ou le blocage de balle ont été ajoutés afin d'augmenter les qualités individuelles de chaque joueurs. La fluidité et les animations des dribbles dépendent désormais de la position du joueur, du ballon et de la position de l’adversaire.

La Fatigue Visible est un ajout visant à rééquilibrer le système de condition physique et à augmenter la fatigue des joueurs sur le terrain, ces derniers pouvant s’exposer à des blessures en cas de fatigue trop intense.

PES 2019 intègre le logiciel Enlighten et apporte des effets visuels plus réalistes. Le jeu est compatible avec la technologie 4K, sur PC, PlayStation 4 Pro et Xbox One X. Cela permet d'avoir des graphismes encore plus clairs et une gamme de couleurs encore plus réaliste. La neige fait également son retour en tant que condition météorologique.

Le mode myClub propose plusieurs changements pour ce nouvel opus, notamment une meilleure inclusion du mode PES League avec des mises à jour hebdomadaires des différentes équipes selon le niveau du joueur ainsi qu'un système de cartes comparable à celui de FIFA Ultimate Team. Les modes déjà présents dans les éditions précédentes comme le mode coopératif et les légendes sont aussi présents.

eFootball PES 2020[modifier | modifier le code]

Slogan: Playing is Believing (Jouer c'est rêver)

Pes 2020 logo.svg

eFootball PES 2020 (eFootball Winning Eleven 2020 aux Japon ) est le vingt-quatrième épisode de la série et est sorti officiellement le 10 septembre 2019 sur Microsoft Windows, PlayStation 4 et Xbox One.

Suite aux évolutions importantes et bien accueillies de la licence depuis PES 2017, Konami décide de renommer le jeu en eFootball PES, afin de mettre en avant le côté eSport du titre, et en vue du passage vers la nouvelle génération de console (PS5 et XBOX Série X). Ce nouveau nom est aussi l'occasion de trouver un nom plus générique et simple à démocratiser , afin de passer le terme "PES" en second plan (désormais suivis par une mauvaise réputation).

Pour cette édition, Konami aura l'exclusivité des droits du club de la Juventus FC sur le logo, les maillots, et le nom du club. Laissant son concurrent FIFA avoir le club sous un faux nom (Piemonte Calcio EA).

Les améliorations de gameplay ont été réalisées en collaboration avec le footballeur espagnol Andrés Iniesta, afin de retranscrire le plus fidèlement possible les actions de jeu d'un terrain de football. Un nouveau système de dribble nommé le 'Finesse Dribble' permet d'améliorer la capacité d'anticipation des mouvements en proposant une nouvelle façon d'éliminer un adversaire. La réception de la balle par un joueur a été amélioré, celui-ci disposant d'une nouvelle palette d'animations prenant en compte le style de jeu du joueur mais aussi les mouvements et de la position du ballon.

Un nouveau système symbolisé par trois nouvelles aptitudes propres à chaque joueur nommé 'Inspire' promet une meilleure gestion des interactions entre les joueurs sur le terrain, les joueurs réputés pour être dribbleurs seront par exemple épaulés par leurs coéquipiers qui s'écarteront afin de créer des espaces et de proposer des solutions, tandis que les joueurs ayant des qualités de passes verront leurs coéquipiers se rapprocher pour bénéficier de meilleures solutions de passes.

La défense se veut plus réaliste avec de nouvelles animations de tacles, de dégagement du ballon et la possibilité de tirer le maillot de l'adversaire afin de provoquer une faute intentionnelle. De nouvelles compétences et de nouveaux gestes techniques inspirés du joueur Ronaldinho ont été ajoutés, tandis que la physique de balle continue d'être améliorée comme à chaque édition.

eFootball PES 2020 apporte de nouvelles améliorations visuelles, apportant un système de lumière dynamique qui évolue et bouge au fur et à mesure que le match se déroule, tandis que les modèles des joueurs ont été améliorés tout comme la qualité de modélisation de la pelouse.

Le mode Ligue des Masters a subi la plus importante refonte de ces dernières années : de nombreuses nouvelles cinématiques ont été ajoutées, et celles-ci intègrent un système de dialogue interactif, donnant au joueur la possibilité de participer à des conférences de presse, des réunions ou des discours dans les vestiaires, le tout ayant pour objectif de créer une histoire. Dans sa quête de réalisme, Konami propose un système de transfert plus réaliste avec l'ajout des vrais prix qui régissent le monde du football, des frais de transferts aux salaires des joueurs. La proportion de transferts est paramétrable, tout comme la difficulté des négociations et la possibilité de ne pas activer le mercato estival de la première saison du mode.

Des entraîneurs ayant pour trait des personnalités du monde du football tels que Diego Maradona, Johan Cruyff ou Zico sont modélisés et jouables dans le mode, et les joueurs peuvent créer leurs propres logos de sponsors qui sont visibles à plusieurs reprises au cours de la saison.

Un nouveau mode de jeu en ligne sur MyClub nommé Matchday propose de participer à des duels entre des clubs s'affrontant réellement pendant la saison. Chaque camp est sélectionnable et les joueurs ayant remporté le plus de points sont sélectionnés pour participer à la grande finale, qui est retransmise et visible en direct par tous les joueurs. À la fin de l’événement, tous les joueurs obtiennent des points et des récompenses.

eFootball PES 2021 Season Update [modifier | modifier le code]

eFootball PES 2021 Season Update est le vingt-sixième épisode de la série. eFootball PES 2021 Season Update est sorti le 17 septembre 2020 sur Microsoft Windows, PlayStation 4 et Xbox One. Cette version vendue en stand alone, est une version de eFootball PES 2020 avec les données de clubs et de joueurs à jour et un mode exclusif UEFA Euro 2020.


Série Pro Evolution Soccer Management[modifier | modifier le code]

Pro Evolution Soccer Management est un jeu vidéo de management sportif dans le domaine du football édité et développé par Konami en 2006 sur PlayStation 2[9].

Le joueur dirige un manager dans l'équipe qu'il aura choisie parmi six championnats: Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie, Pays-Bas.

Les équipes nationales ne sont utilisées que pour des matchs amicaux. Aucune compétition internationale n'est jouable. Il y a six championnats dont trois (Italie, Espagne et Pays-Bas) possèdent une licence officielle.

Le jeu reprend le moteur de Pro Evolution Soccer 5 pour la visualisation des matchs.

Titre Date Région Plates-formes
Winning Eleven Tactics: J-League 12 décembre 2003 Japon PlayStation 2
Winning Eleven Tactics: European Club Soccer 9 décembre 2004 Japon PlayStation 2
Pro Evolution Soccer Management 24 mars 2006 Europe PlayStation 2

Série J.League Winning Eleven[modifier | modifier le code]

La série J.League Winning Eleven est une licence de Football ne comprenant que le championnat Japonais de Football

Titre Date Région Plates-formes
J.League Jikkyou Winning Eleven (en) Juillet 1995 Japon PlayStation
J.League Jikkyō Winning Eleven 97 (en) Novembre 1996 Japon PlayStation
J.League Jikkyou Winning Eleven 3 1997 Japon PlayStation
J.League Jikkyou Winning Eleven 98-99 (ja) Décembre 1998 Japon PlayStation
J.League Jikkyou Winning Eleven 2000 June 2000 Japon PlayStation
J.League Jikkyou Winning Eleven 2000 (Version 2) Novembre 2000 Japon PlayStation
J.League Jikkyou Winning Eleven Advance 2001 Japon Game Boy Advance
J.League Jikkyō Winning Eleven 2001 (en) Juin 2001 Japon PlayStation
J.League Winning Eleven 5 25 octobre 2001 Japon PlayStation 2
J-League Winning Eleven Advance 2002 2002 Japon Game Boy Advance
J.League Winning Eleven 6 19 septembre 2002 Japon PlayStation 2
J.League Winning Eleven 8: Asia Championship 18 novembre 2004 Japon PlayStation 2
J.League Winning Eleven 9: Asia Championship 17 novembre 2005 Japon PlayStation 2
J.League Winning Eleven 10: Europa League 06-07 (ja) 22 novembre 2006 Japon PlayStation 2
J.League Winning Eleven 2007 Club Championship 2 août 2007 Japon PlayStation 2
J.League Winning Eleven 2008 Club Championship (en) 2 août 2008 Japon PlayStation 2
J.League Winning Eleven 2009 Club Championship (it) 6 août 2009 Japan PlayStation 2
J.League Winning Eleven 2010 Club Championship (en) 5 août 2010 Japon PlayStation 2

J.League Winning Eleven Arcade Championship[modifier | modifier le code]

J.League Winning Eleven Arcade Championship (ja)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « eFootball PES 2020 explique enfin son titre : des détails sur les tournois eFootball amateur et professionnel », sur GAMERGEN.COM (consulté le 9 février 2020)
  2. (en) « FIFA 18 sells over 24 million copies », sur GamesIndustry.biz (consulté le 9 février 2020)
  3. (en) « Madden NFL franchise reaches 130m lifetime sales », sur GamesIndustry.biz (consulté le 9 février 2020)
  4. « PES Game Sales Hit 100 Million - New Competition Launched », sur PlayStation LifeStyle, (consulté le 9 février 2020)
  5. a et b « Un membre de Konami explique pourquoi PES a si peu de licences (et pourquoi ils ont perdu la LDC) », sur Konbini Sports - Rien que le sport avec Konbini (consulté le 22 février 2020)
  6. « Jeux vidéo : La jurisprudence Juventus ou la nouvelle règle du jeu des licences football », sur Francetvsport (consulté le 14 mars 2020)
  7. Monsieur Quinton, « Le point complet de toutes les licences entre PES et FIFA », sur YouTube, vidéo
  8. « Konami Hyper Soccer - Jeu Simulation - Gamekult », sur www.gamekult.com (consulté le 14 mars 2020)
  9. « Pro Evolution Soccer Management - Gamekult », sur www.gamekult.com (consulté le 14 mars 2020)