Driss Sans-Arcidet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Driss Sans-Arcidet
Image dans Infobox.
Driss Sans-Arcidet, dit le Musée Khômbol, le jour de l'inauguration de Fers à Paris en 2009.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Œuvres principales

Driss Sans-Arcidet Lacourt dit Le Musée Khômbol, né le à Toulouse, est un plasticien et sculpteur français.

Après avoir passé de nombreuses années en banlieue toulousaine, il réside actuellement à Caen.

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études en psychologie à l’université d'Aix-Marseille, de philosophie à l’université Toulouse-Jean-Jaurès puis à l'École supérieure des beaux-arts de Toulouse, Driss Sans-Arcidet se consacre entièrement à son activité de plasticien. Par ailleurs, il a appris la menuiserie, la soudure, la couture, auprès d’artisans, savoir-faire utiles pour son travail.

Démarche[modifier | modifier le code]

Le Musée Khômbol — tel est son pseudonyme — propose notamment à ces visiteurs « la réactivation d’un état que l’on expérimente au cours de la petite enfance : celui où réalité et fiction forment un tout difficilement démélable ». Ces œuvres mettent « le visiteur en situation de ré-expérimenter un état d’incertitude quant à la réalité d’une chose ou d’une situation, laquelle est toujours sur le fil, entre le plaisir et le trouble, entre le merveilleux et l’effrayant, entre le drôle et l’inquiétant[1]. »

Driss Sans-Arcidet Lacourt construit également des décors, notamment pour Caen Expo Congrès[2]. Il peint et écrit des nouvelles.

Fers (2009)[modifier | modifier le code]

En 2009, Sans-Arcidet a créé Fers, une sculpture dédiée au général Dumas (1762-1806), né esclave en Haïti. Il s’agit d'une œuvre en forme de chaîne brisée monumentale[3], installée dans le jardin Solitude, sur la place du Général-Catroux dans le 17e arrondissement de Paris. Cette commande de la mairie de Paris a été initiée à l’instigation de l’écrivain Claude Ribbe pour remplacer le Monument à Alphonse de Perrin de Moncel érigé en 1912-1913 et envoyé à la fonte sous le régime de Vichy. Cette sculpture forme un triangle avec les monuments de Gustave Doré (1883) et René de Saint-Marceaux (1906) dédiés aux écrivains Alexandre Dumas et Alexandre Dumas fils. L’inauguration, organisée par l’Association des amis du général Dumas, sous le haut patronage de l’Unesco, a eu lieu le et a fait l’objet d’un rassemblement en présence du maire de Paris. Barack Obama, de passage en France ce jour-là pour le 60e anniversaire de l’OTAN, a été symboliquement convié à cette inauguration.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Espagne
  • 1992 : Terra incognita, Lleida.
France
  • 1987 : Le Cimmerium, Centre d'art contemporain Labège, Midi-Pyrénées.
  • 1991 : CWF le creux de l’enfer, Thiers, CWF, les Abattoirs, Toulouse. Le Magasin des deux mondes, Centre d'art Albi et Castres, Tarn.
  • 1993 : L’Homme ordinaire, galerie Eric Dupont, Toulouse. L’Arche de Noé, Grenier du Chapitre, Cahors.
  • 1995 : La Tour Babel, chapelle Saint-Jacques, Saint-Gaudens. La Dame de pique, le Parvis, Tarbes.
  • 1997 : L’Orintorphe, African Bazar, Montauban.
  • 1998 : Les Gueules noires, musée des Augustins, Toulouse.
  • 1999 : Enfilez-les avec délicatesse, galerie Carousel, Paris. La Consigne, musée Zadkine, Paris.
  • 2001 : La Vie elle est, Centre d'art d'Hérouville-Saint-Clair.
  • 2003 : Lénine, le mausolée, galerie l’Unique, Caen. Le Club de la momie, Caen Exo Congrès, Caen.
  • 2004 : La petite maison à côté de la prairie, Caen expo Congrès, Caen.
  • 2005 : L’épicerie LES TEMPS DIFFICILES, petit lieu poileboine, Caen. Les petits actionnaires, galerie l’Unique, Caen.
  • 2006 : Bal masqué, artothèque de Caen.
  • 2007 : Khombol Boxing Palace, FRAC Basse Normandie Caen. L’Ampleur du désastre, artothèque de Caen.
  • 2007 : L’Ampleur du désastre, artothèque de Caen.
  • 2009 : Fers, place du Général-Catroux, Paris.
  • 2012 : Je vois des choses, théâtre de Lisieux.
  • 2015 : Les Temps difficile II, petit lieu sans qualité, Caen.
  • 2016 : Les États humides de normandie, L'Unique, Caen.
  • 2017 : Les Temps difficiles III, La fermeture éclair, Caen.
  • 2018 : Un dimanche sur Mars, L'Unique, Caen.
Lituanie
  • 1997 : Je vous adresse mon bon souvenir, Centre d'art de Vilnius.

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Les toilettes du Bijou, Toulouse.
  • 1989 : L’éphémère, Vassivière, Limousin.
  • 1990 : Ateliers des Arques, Lot.
  • 1991 : L’amour de l’art, Biennale de Lyon.
  • 1992 : Vertiges de la connaissance, musée de Toulon.
  • 1993 : My home is your home, Lodz Pologne.
  • 1994 : Plein air, Galerie de Kiev, Kiev.
  • 1995 : La lisière du trouble, musée Ingres, Montauban.
  • 1996 : « Docteur Kafka », La villa, Annemasse.
  • 1997 : Crossing, Academy of Art, Honolulu, Hawaii.
  • 1998 : Achab, Snug Harbor Center of Art, New York.
  • 1999 : Je sais maintenant ce que je dois faire, Les Arques, Lot.
  • 2000 : F.F, galerie Caroussel, Paris. Denkildber, galerie Caroussel, Paris.
  • 2001 : La momie de Marcel Duchamp, Yvetot. La petite châtelaine, La Piscine, Roubaix.
  • 2004 : P comme Phrénologie, galerie Duchamp, Yvetot.
  • 2005 : Le Mémorial du Confort, Caen Expo Congrès.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

  • FRAC Midi-Pyrénées.
  • FRAC Rhône Alpes.
  • FRAC Basse Normandie.
  • MAC Lyon.
  • Ville de Lodz.
  • Academy of Art of Honolulu Hawaii.
  • Artothèque de Caen.
  • Institut Art contemporain Villeurbanne, Rhône.
  • Ville de Paris, commande publique, hommage au général Dumas et à l’abolition de l’esclavage.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le retour-Musée Khômbol dans l'atelier du Musée Zadkine de Driss Sans-Arcidet, Noëlle Chabert, Catherine Lanson et musée Zadkine, 1998.
  • Sauveur ou Sortir de l'ordinaire de Driss Sans-Arcidet et Monsieur Émile, 2003.
  • Musée Khômbol : le temps du monde fini commence de Driss Sans-Arcidet et Galerie Duchamp, 2005.
  • P comme Phrénologie ou La tête de l'emploi : Guy Lemonnier, Driss Sans-Arcidet, Philippe Bazin, Guiome David, Braïma Injaï, Alain Sonneville & Pierre-Claude de Castro, Bruno Carbonnet, Pierre Creton. Galerie Duchamp et Conservatoire nominal des arts et métiers, 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rencontre avec le Musée Khômbol de Martine Azam, dans « Vers une Sociologie des œuvres » Tome I, sous la direction de Jean Olivier Majastre et Alain Pessin, Éditions l’Harmattan, Collection « Logiques Sociales », 2001 (en ligne).
  2. Congreshttp://www.aprim-caen.fr/foire2011/reflet_foire_n9.pdf.
  3. http://www.general-dumas.com/index.php?option=com_content&view=article&id=51:hommage-de-driss-sans-arcidet-au-general-dumas-caen&catid=37:articles-de-presse&Itemid=59.

Annexes[modifier | modifier le code]

Émissions radiophoniques[modifier | modifier le code]

  • « Conférences Khômbol » sur RadioBazarnaom.com (« Radio Bazarnaom », sur Radio Bazarnaom (consulté le )).

Liens externes[modifier | modifier le code]