Driss Sans-Arcidet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Driss Sans-Arcidet
Inauguration, Fers,2009, Paris. Driss Sans-Arcidet-Musée Khômbol.jpg
Photographie du sculpteur et plasticien Driss Sans-Arcidet dit le Musée Khômbol, jour de l'inauguration de Fers à Paris.
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Œuvres principales

Driss Sans-Arcidet Lacourt dit Le Musée Khômbol, né le 18 juin 1960 à Toulouse, est un plasticien et sculpteur français. Après avoir passé de nombreuses années en banlieue toulousaine, il réside actuellement à Caen.

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études en psychologie à l’université d'Aix-en-Provence, de philosophie à l’université du Mirail puis aux Beaux-arts de Toulouse, il se consacre entièrement à son activité de plasticien. Par ailleurs, il a appris la menuiserie, la soudure, la couture, auprès d’artisans, savoir-faire utiles pour son travail.

Démarche[modifier | modifier le code]

Le Musée Khômbol propose notamment à ces visiteurs « la réactivation d’un état que l’on expérimente au cours de la petite enfance : celui où réalité et fiction forment un tout difficilement démêlable ». Ces œuvres mettent « le visiteur en situation de ré-expérimenter un état d’incertitude quant à la réalité d’une chose ou d’une situation, laquelle est toujours sur le fil, entre le plaisir et le trouble, entre le merveilleux et l’effrayant, entre le drôle et l’inquiétant[1]. »

L’œuvre Fers[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fers (sculpture).
Sculpture, Fers, œuvre du musée Khômbol.

En 2009, Sans-Arcidet a créé Fers, une sculpture dédiée au général Dumas (1762-1806), né esclave en Haïti. Il s’agit d'une œuvre en forme de chaîne brisée gigantesque[2], installée sur la place du Général-Catroux dans le 17e arrondissement de Paris. C’est une commande de la mairie de Paris à l’instigation de l’écrivain Claude Ribbe pour remplacer une statue d’Alphonse de Perrin de Moncel érigée en 1912-1913 et abattue sous l’occupation. Cette sculpture forme triangle avec les monuments de Gustave Doré (1883) et René de Saint-Marceaux (1906) dédiés aux écrivains Alexandre Dumas et Alexandre Dumas fils. L’inauguration, organisée par l’Association des amis du général Dumas, sous le haut patronage de l’Unesco, a eu lieu le 4 avril 2009 et a fait l’objet d’un rassemblement en présence du maire de Paris. Barack Obama, de passage en France ce jour-là pour le 60e anniversaire de l’OTAN, a été symboliquement convié à cette inauguration.

Expositions Driss Sans-Arcidet[modifier | modifier le code]

Driss Sans-Arcidet Lacourt continue sa création, construit des décors, notamment pour Caen Expo Congrès[3], peint et écrit des nouvelles.

Voici une liste exhaustive de ses créations :

En France[modifier | modifier le code]

  • 1987 : « Le Cimmerium », Centre d’Art Comtemporain Labège, Midi-Pyrénées.
  • 1991 : « CWF le creux de l’enfer », Thiers. « CWF », les Abattoirs, Toulouse.« Le magasin des deux mondes » Centre d’Art Albi et Castres, Tarn.
  • 1993 : « l’homme ordinaire », Galerie Eric Dupont, Toulouse.« L’arche de Noé », Grenier du Chapitre, Cahors.
  • 1995 : « La tour Babel », Chapelle St Jaques de St Gaudens, Hautes Garonne.« La dame de pique », le Parvis, Tarbes.
  • 1997 : « L’Orintorphe », African Bazar, Montauban.
  • 1998 : « Les gueules noires », Musée des Augustins, Toulouse.
  • 1999 : « Enfilez-les avec délicatesse », Galerie Carousel, Paris.« La consigne », Musée Zadkine, Paris.
  • 2001 : « La vie elle est », Centre d’Art d’Hérouville st Clair, Basse Normandie.
  • 2003 : « Lénine, le mausolée », Galerie l’Unique, Caen.« Le club de la momie », Caen Exo Congrès, Caen.
  • 2004 : « La petite maison à côté de la prairie », Caen expo Congrès, Caen.
  • 2005 : « l’épicerie LES TEMPS DIFFICILES », petit lieu poileboine, Caen.« Les petits actionnaires », Galerie l’Unique, Caen.
  • 2006 : « Bal masqué », artothèque de Caen.
  • 2007 : « Khombol Boxing Palace », FRAC Basse Normandie Caen.« L’AMPLEUR DU DESASTRE », artothèque de Caen.
  • 2007 : « L'AMPLEUR DU DESASTRE », artothèque de Caen.
  • 2012 : « je vois des choses », Théâtre de Lisieux.
  • 2015 : « les temps difficile II », petit lieu sans qualité Caen.
  • 2016 : « les états humides de normandie », L'Unique, Caen.
  • 2017 : « les temps difficiles III », La fermeture éclair, Caen.
  • 2018 : « un dimanche sur Mars», L'Unique, Caen.

À l’international[modifier | modifier le code]

  • 1992 : « Terra incognita », Lleida, Espagne.
  • 1997 : « Je vous adresse mon bon souvenir », Centre d’Art de Vilnius, Lituanie.

Expositions collectives en France[modifier | modifier le code]

  • 1998: Les toilettes du Bijou, Toulouse.
  • 1989 : L’éphémère, Vassivière, Limousin.
  • 1990 : Ateliers des Arques, Lot.
  • 1991 : L’amour de l’art, Biennale Lyon.
  • 1992 : Vertiges de la connaissance, Musée de Toulon.
  • 1995 : La lisière du trouble, Musée Ingres, Montauban.
  • 1996 : « Docteur Kafka », La villa, Annemasse.
  • 1999 : Je sais maintenant ce que je dois faire, Les Arques, Lot.
  • 2000 : F.F, Galerie Caroussel, Paris.Denkildber, Galerie Caroussel, Paris.
  • 2001 : La momie de Marcel Duchamp, Yvetot. La petie chatelaine, La Piscine, Roubaix.
  • 2004 : P comme Phrénologie, Galerie Duchamp, Yvetot.
  • 2005 : Le Mémorial du Confort, Caen Expo Congrès.

Expositions collectives à internationales[modifier | modifier le code]

  • 1993 : My home is your home, Lodz Pologne.
  • 1994 : Plein air, Galerie de Kiev, Kiev.
  • 1997 : Crossing, Academy of Art, Honolulu, Hawaii.
  • 1998 : Achab, Snug Harbor Center of Art, New York.

Collections[modifier | modifier le code]

  • FRAC Midi-Pyrénées
  • FRAC Rhône Alpes
  • FRAC Basse Normandie
  • M.A.C Lyon
  • Ville de Lodz
  • Academy of Art of Honolulu Hawaii
  • Artothèque de Caen
  • Galerie Duchamp
  • Institut Art contemporain Villeurbanne, Rhône
  • Ville de Paris, commande publique, hommage au général Dumas et à l’abolition de l’esclavage

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Sauveur ou Sortir de l'ordinaire de Driss Sans-Arcidet et Monsieur Émile, 2003.
  • Musée Khômbol : Le temps du monde fini commence de Driss Sans-Arcidet et Galerie Duchamp, 2005.
  • P comme Phrénologie ou La tête de l'emploi : Guy Lemonnier, Driss Sans-Arcidet, Philippe Bazin, Guiome David, Braïma Injaï, Alain Sonneville & Pierre-Claude de Castro, Bruno Carbonnet, Pierre Creton. Galerie Duchamp et Conservatoire nominal des arts et métiers, 2005.
  • Le retour-Musée Khômbol dans l'atelier du Musée Zadkine de Driss Sans-Arcidet, Noëlle Chabert, Catherine Lanson et Musée Zadkine, 1998.

À la Radio[modifier | modifier le code]

Site internet[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]