Donald Henry Gaskins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Donald Henry Gaskins
Tueur en série
Image illustrative de l'article Donald Henry Gaskins
Information
Nom de naissance Donald Henry Gaskins Jr.
Naissance
Comté de Florence, Caroline du Sud, (États-Unis)
Décès (à 58 ans)
(États-Unis)
Surnom Pee Wee
Cause du décès Électrocution
Sentence Chaise électrique
Meurtres
Victimes 110
Période 1953-Septembre 1982
Pays États-Unis

Donald Henry « Pee Wee » Gaskins Jr. (né le à Comté de Florence en Caroline du Sud — mort le à Columbia, Caroline du Sud) est un tueur en série américain dont le nombre de meurtres entre 1953 et septembre 1982 pourrait atteindre la centaine. Condamné à la peine de mort, il fut exécuté par la chaise électrique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gaskin est né dans le Comté de Florence, en Caroline du Sud. Le nom de jeune fille de sa mère était Parrott, dont il fut le dernier né de sa lignée d'enfants illégitimes. Sa jeunesse fut marquée par un grand nombre de négligences, sa mère ne le supervisant pas du tout. Quand Gaskin eut 1 an, il but une bouteille de kérosène qui lui provoqua de nombreuses convulsions par la suite, jusqu'à l'âge de trois ans. Il a également subi des terreurs nocturnes. Il a également été violenté à de nombreuses reprises par plusieurs de ses "beaux-pères". Comme il était assez petit pour son âge (1,50 m), il gagna très rapidement le surnom de Pee Wee.

Après l'école, il se marie et travaille dans une plantation de tabac. Il est arrêté en 1953 et accusé de tentative de meurtre après avoir utilisé un marteau pour attaquer une adolescente qui, selon lui, l'avait insulté. Il est condamné à six ans d'emprisonnement à l'établissement correctionnel central. Après avoir été violée en prison, il a tué l'homme le plus redouté de la prison, Hazel Brazell. En conséquence, il a reçu trois années supplémentaires de prison. Il s'est échappé de prison en 1955 en se cachant à l'arrière d'un camion à ordures et a fui en Floride. Il est arrêté à nouveau, renvoyé en détention provisoire et libéré en août 1961[1].

À la suite de sa libération de prison il commet des cambriolages. Deux ans après sa libération conditionnelle il est arrêté pour le viol d'une fille de douze ans, mais il s'est enfui en attendant sa condamnation. Il est arrêté en Géorgie et est condamné à huit ans d'emprisonnement. Il est libéré en novembre 1968. À sa sortie il déménage dans la ville de Sumter et travaille avec la compagnie Fort Roofing. Sa première victime de meurtre était un auto-stoppeur qu'il a torturé et assassiné en septembre 1969, avant de couler son corps dans un marécage. Il a torturé et mutilé ses victimes, tout en essayant de les maintenir en vie aussi longtemps que possible. Il a ensuite avoué avoir tué quatre vingt personnes[2].

En novembre 1970 il tue pour des raisons personnelles, sa propre nièce, Janice Kirby, âgée de 15 ans, et son amie Patricia Ann Alsbrook, âgée de 17 ans, à laquelle il a battu la mort après avoir tenté de les agresser sexuellement en Caroline du Sud. D'autres victimes ont été tuées pour diverses raisons: parce qu'ils se sont moqués de lui. En 1973 il a violé et assassiné deux de ses voisins: Doreen Dempsey, âgée de 23 à 8 mois de grossesse, et sa fille de deux ans. Personne ne soupçonnait que Gaskins était un tueur sadique en série, mais certains savaient qu'il était prêt à commettre un meurtre pour une récompense raisonnable. En février 1975, une femme nommée Suzanne Kipper Owens a embauché Gaskins pour tuer son petit ami, Silas Barnwell Yates. Afin de couvrir le meurtre, Gaskins a fini par tuer quatre autres personnes[3].

Il est arrêté le 14 Novembre 1975, lorsqu'un associé criminel du nom de Walter Neeley a avoué à la police qu'il avait été témoin, il a tué Dennis Bellamy, âgé de 28 ans, et Johnny Knight, âge de 15 ans. Neeley a avoué à la police que Gaskins lui avait confié avoir tué plusieurs personnes qui avaient été portées disparues personnes au cours des cinq dernières années, et lui avait indiqué où ils ont été enterrés. Le 4 Décembre 1975, Gaskins a conduit la police sur un terrain, où la police a découvert les corps de huit de ses victimes[4].

Gaskins est jugé sur huit chefs d'accusation de assassina le 24 mai 1976 et reconnu coupable le 28 mai et condamné à mort, une peine commuée en prison à vie lorsque la peine de mort en Caroline du Sud est interdite.

Le 2 Septembre 1982 il a commis un autre assassina en prison, qui lui a valu le titre de « Meanest Man en Amérique ». Pendant son incarcération dans un bloc de sécurité à l'établissement Caroline du Sud correctionnel, Gaskins a tué un détenu dans le couloir de la mort du nom de Rudolph Tyner, qui avait reçu sa peine pour avoir tué un couple âgé du nom de Bill et Myrtle Moon. Il a été engagé par le fils de Myrtle Moon. Il a utilisé de l'explosif pour le tuer, il a truqué un dispositif de radio portable dans la cellule du couloir de la mort[5].

Dans le couloir de la mort il a raconté son histoire à un journaliste du nom de Wilton Earle. Il a affirmé avoir commis entre 100 et 110 meurtres, y compris celle de Margaret Cuttino, la fille âgée de 13 ans[6].

Gaskins a été exécuté le 6 Septembre 1991 à 01h10 Il était la quatrième personne à mourir sur la chaise électrique après le rétablissement de la peine de mort en Caroline du Sud en 1977. Quelques heures seulement avant qu'il ne soit escorté à la chaise électrique, il a tenté de se suicider en découpant ses poignets avec une lame de rasoir qu'il avait avalé la semaine précédente. Ses derniers mots ont été: Je vais laisser mes avocats parler pour moi. Je suis prêt à aller[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopaedia of serial killers ISBN 0-7472-3731-X
  2. Final Truth: Autobiography of a Serial Killer p. 100 & 131
  3. Final Truth. ISBN 1-85286-494-X, p. 181
  4. O'Shea, Margaret (1991-09-07). "Letter denies most killings". The State. Retrieved 2008-09-27.
  5. Shuler, Rita. 2006. Carolina Crimes: Case Files of a Forensic Photographer. The History Press: Charleston, SC.
  6. Donald "Pee Wee" Gaskins - Part 3
  7. http://prolifickillers.wordpress.com/2010/06/20/profile-of-an-american-serial-killer-pee-wee-gaskins-2/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]