Dobermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dobermann (chien))
Aller à : navigation, rechercher
Dobermann
{{#if:
Dobermann
Dobermann

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Caractéristiques
Taille Mâle 68-72 cm, Femelle 63-68 cm.
Poids Femelle 32 kg, Mâle 45 kg.
Robe 5 couleurs : Noir et feu, brun et feu, bleu et feu, fauve et feu (isabella), crème et blanc

Seules les deux premières reconnues par la SCC

Oreilles non coupées
Queue souvent coupée
Caractère fort mais affectueux
Nomenclature FCI
  • groupe 2
    • section 1
      • no 143
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dobermann (homonymie).

Le dobermann est une race de chien créée à la fin des années 1860. Auparavant principalement utilisé comme chien de garde et chien policier pour sa capacité offensive, son allure fière et décidée qui correspond à son caractère et lui a fait subir les stéréotypes du chien agressif et féroce, il est également devenu un chien de compagnie pour sa loyauté envers son maître et sa famille qu'il voudra protéger contre tout danger.

Origines[modifier | modifier le code]

Le Dobermann aussi appelé Dobermann pinscher est probablement le résultat de croisements entre Pinscher allemand, Rottweiler et d'autres races de chien dont sans doute le lévrier. Ses origines précises ne sont pas claires. Il a été créé vers 1870 par Frédéric Louis Dobermann, un percepteur d'impôts qui était appelé à se déplacer avec de fortes sommes d'argent et désirait avoir un chien de défense plus courageux et plus combatif que les autres chiens de l'époque grâce notamment à sa rapidité et son exceptionnelle agilité. Alors chargé de la gestion de la fourrière d'Apolda, il réalise des croisements pour obtenir les premiers spécimens à cet effet.

À la mort de Karl Friedrich Ludwig Dobermann, Otto Göller, éleveur très réputé, reprend son cheptel de « bouviers-pinschers » et tente de les affiner en les croisant avec le manchester terrier, puis avec le greyhound, le pointer, le dogue allemand[1].

En 1899, cet éleveur fonde avec Oscar Vorwerk et Goswin Tischler le « Nationaler Dobermann-pinscher Klub », premier club spécialisé pour améliorer la race. La même année, Graf Belling von Grönland[2] est le tout premier dobermann inscrit au livre d'élevage allemand. Ceci donna comme résultat le premier standard du doberman. Il a été alors reconnu par le Cercle allemand du chenil en 1900.

Le premier dobermann importé aux États-Unis le fut en 1898, tandis que Dobermann Intellectus est le premier chien inscrit au registre de l'American Kennel Club. En 1912 le premier dobermann a été enregistré au Canada.

Aspect physique[modifier | modifier le code]

Poil court, lisse et serré. Corps élégant musclé et dur. Posture gracieuse. Oreilles tombantes, yeux en amandes. La queue est coupée dans de nombreux pays. La coupe des oreilles et de la queue est interdite en Union Européenne par la Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie.

C’est un chien qui ne supporte pas le froid car il ne possède pas de sous-poils. Il ne supporte pas non plus les grosses chaleurs vu son caractère très actif. La dichotomie entre sexes est importante, la femelle pesant entre 30 et 33 kg, le mâle pouvant peser 45 kg. Il existe 5 couleurs chez le Dobermann: Les classiques: le Noir & feu (le plus connu) et le Brun & feu. Les deux couleurs diluées: le Bleu & feu (dilution du noir) et l'Isabelle & feu (dilution du Brun, appelé aussi Faon). Enfin, il y a une vingtaine d'année, est apparu aux USA le Crême et blanc (non pas albinos, mais masquage des couleurs, yeux bleu océan, mêmes feux aux mêmes places que le Noir mais les feux sont blancs. On trouve ces chiens blancs aux USA, quelques Dobermanns Crême et blancs au Québec et une femelle en France. Seules les deux premières couleurs sont reconnues en France par la SCC mais sont reconnues dans bien d'autres pays.

Caractère[modifier | modifier le code]

C'est l'exemple type du chien de gardiennage, efficace et rapide. Il excelle dans ses tâches de surveillance et de protection du maître et de sa famille. Le cliché veut qu'il soit en charge d'une grande et belle propriété avec jardin, ce qui a été montré dans de nombreux films et séries TV.

Ce chien possède un caractère fort. Cette caractéristique nécessite donc une éducation ferme mais toute en douceur. Il ne supporte pas la violence. Il peut devenir un excellent compagnon si son maître est capable de l'éduquer de façon cohérente.[réf. nécessaire] Il doit, comme tous les chiens, avoir bénéficié d'une bonne socialisation inter et intra spécifique. C’est un animal qui a grand besoin d’exercice pour libérer son trop plein d’énergie. Excellent sportif, il adore les randonnées, le jogging, l'Agility, le Flyball ou le canicross. Le dobermann déteste la solitude.

Ces chiens ont une exceptionnelle capacité offensive, de ce fait les Allemands les ont massivement utilisés pour attaquer les tranchées adverses durant la Première Guerre mondiale. Les Russes les appréciaient beaucoup en tant que chiens antichars, seuls les Dobermann ne reculaient pas face aux lance-flammes allemands. Plus tard ce sont les Américains qui ont eu des Dobermanns pour lutter contre l'armée impériale japonaise durant la Seconde Guerre mondiale. Ce qui leur a donné une réputation malheureusement détestable. Maintenant les éleveurs privilégient les lignées au caractère stable. Le Dobermann tend à devenir un chien de famille, fiable avec les enfants, tout en restant un chien sportif de garde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Origines du Dobermann sur www.chiens-de-race.com
  2. (en) Graf Belling Von Grönland sur dobermann-pedigrees.com

Lien externe[modifier | modifier le code]