Denis Dubourdieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ou cette section traite d’une personne morte récemment (25 juillet 2016).

Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’hésitez pas à participer, en veillant à citer vos sources.

Les biographies étant habituellement écrites au présent de narration, merci de ne pas mettre au passé les verbes qui sont actuellement au présent.

Par ailleurs, dans une rédaction encyclopédique, il vaut mieux parler de la « mort » de quelqu'un que de son « décès ». Cette page fait le point sur cette pratique.
 

Denis Dubourdieu
Alias
Le pape du blanc
Naissance
Barsac
Décès (à 67 ans)
Bordeaux (Gironde)
Nationalité française
Diplôme
Profession
Formation

Denis Dubourdieu est un œnologue français, né le [1] à Barsac en Gironde et mort le à Bordeaux (Gironde)[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Denis Dubourdieu naît le 1er juillet 1949 à Barsac[4]. Il est issu d'une famille de viticulteurs[5]. Ingénieur agronome, il soutient sa thèse de doctorat, consacrée à la composition macromoléculaire des vins liquoreux, en 1982[4],[6]. Dubourdieu détient également une maîtrise en science économiques[7]. Il enseigne l'œnologie à l'université de Bordeaux. Connu pour ses travaux sur les vins blancs, il est surnommé « le pape du blanc »[5]. Dubourdieu est directeur général de l'institut des sciences de la vigne et du vin (ISVV), situé à Villenave-d'Ornon[7].

Dubourdieu intervient comme consultant auprès de nombreux propriétaires de domaines viticoles, comme la cave coopérative de Ribeauvillé en Alsace[8], les domaines prestigieux de Rayne-Vigneau, Yquem, ou encore Cheval Blanc[4]. Il possède lui-même plusieurs domaines, dont le château Reynon[6] et le château Doisy Daëne[5].

En 2012, paraît Autour d'une bouteille avec Denis Dubourdieu. L'oenologie dans tous ses états, une série d'entretiens avec Gilles Berdin[9]. Avec Pascal Ribéreau-Gayon, il participe à la rédaction du Traité d'œnologie en deux volumes édité par les éditions Dunod.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Denis Dubourdieu », sur Académie d'Agriculture de France (consulté le 27 juillet 2016).
  2. « Entreprises / gens du vin : Le professeur nous a quitté », sur www.vitisphere.com (consulté le 26 juillet 2016)
  3. « Qui est Denis Dubourdieu, l'œnologue disparu dit le "pape du blanc"? », sur RTL.fr (consulté le 27 juillet 2016).
  4. a, b et c Céline Lis, « Denis Dubourdieu, de Sauternes au Fuji-Yama », Le Figaro,‎
  5. a, b et c Lucie Dournaux, « Denis Dubourdieu », L'Express,‎
  6. a et b « La bouteille de Chambertin », Le Soir,‎
  7. a et b Pierre Cherruau, « Un scientifique premier cru », Le Monde,‎ (inscription nécessaire)
  8. Jacques Dupont, « Un Bordelais au pays des cigognes », Le Point,‎
  9. Jacques Dupont, « L'oenologue de chevet », Le Point,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]