De Tomaso Mangusta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

De Tomaso Mangusta
De Tomaso Mangusta

Marque Drapeau : Italie De Tomaso
Années de production 1967-1970
Production 402 exemplaire(s)
Classe Voiture de sport
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8 à 90°
Position du moteur Longitudinale centrale arrière
Cylindrée 4 728 cm3
Puissance maximale À 6 200 tr/min : 305 ch
Couple maximal À 3 500 tr/min : 557 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Boîte manuelle ZF à 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 185 kg
Vitesse maximale 260 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 6 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2-portes
Châssis Poutre centrale
Suspensions Roues indépendantes, triangulation, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, barre stabilisatrice (AV et AR)
Direction À crémaillère
Freins Disques ventilés (AV : 292 mm ; AR : 280 mm), double circuit
Dimensions
Longueur 4 275 mm
Largeur 1 830 mm
Hauteur 1 110 mm
Empattement 2 500 mm
Voies  AV/AR 1 394 mm  / 1 450 mm
Chronologie des modèles

La De Tomaso Mangusta est une supercar du constructeur automobile italien De Tomaso. Construite de 1967 à 1970, elle a été suivie par la De Tomaso Pantera.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

La De Tomaso Mangusta profite de l'expérience de la berlinette De Tomaso Vallelunga présentée en 1963 : moteur central arrière et châssis-poutre comme les Tatra, Lotus et Alpine. Mais la nouveauté est ici l'adoption par Alejandro De Tomaso d'un moteur V8 d'origine Ford offert par son ami Carroll Shelby qui était alors désormais occupé par la mise au point de la Ford GT40. Dans la nature, la mangouste est un mammifère réputé mangeur de cobras. Carroll Shelby avait justement choisi en 1962 le nom de Cobra pour son hybridation d'un gros V8 Ford américain dans un roadster AC britannique. La Mangusta est bien moins puissante que la Cobra mais elle bénéficie d'un dessin italien bien plus remarquable. Le prototype Mangusta dévoilé au salon de Turin 1966 est le chef d'oeuvre du styliste Giorgietto Giugiaro qui a quitté Bertone en novembre 1965 après avoir à peine entamé le dessin de la Lamborghini Miura pour Bertone. Le futur fondateur en 1968 d'Ital Design présente alors pour Ghia en novembre 1966, en plus de la Mangusta, la voiture de salon Pampero pour De Tomaso encore, mais aussi le prototype de la Maserati Ghibli 1, ainsi que la voiture de salon Fiat 850 Vanessa. Le dessin de la Mangusta comporte quelques particularités : outre le toit transparent qui sera abandonné pour la série de 400 exemplaires, le capot arrière s'ouvre en deux ailes de papillon et la lunette arrière est donc séparée en deux tandis que la ceinture de caisse comporte un pli central très marqué qui sera repris, un peu atténué, par l'exclusive Monteverdi Hai en 1970 puis l'Alpine A310 en 1971 ainsi que plus discrètement sur l'Iso Rivolta Fidia en septembre 1967 et banalement en septembre 1968 sur la Peugeot 504 puis en septembre 1969 par la Renault 12 et ses dérivés Dacia 1300 roumaine et Ford Corcel brésilienne. En 1967 le septième châssis fut carrossé par Giugiaro en Spyder. C'était en fait un coupé découvrable dont les montants des vitres latérales sont fixes et dont la modification de ligne de l'arrière présente une silhouette à trois volumes. Le dessin de ce toit sera repris en mars 1971 par Giuiaro pour Ital Design sur la voiture de salon Volkswagen-Karmann Cheetah. Le Spyder Mangusta original fut présenté au concours de Pebble Beach en 1991 après sa restauration. Cependant une grossière réplique apparut à la réunion "Le Mans Classic" en 2012. Cette réplique comportait en effet sur l'arrière des capots arrières, les sorties d'air absentes sur la toute première version du prototype du coupé présenté au salon de Turin 1966 mais bien présentes sur toutes les voitures de série. Mais pour sa part le Spyder Mangusta original comportait des persiennes allongées à la place des lunettes arrières et de leurs sorties d'air postérieures. En 1971 la fin de la Mangusta a suivi la présentation en 1970 de la De Tomaso Pantera dessinée par Tom Tjaarda sur un châssis monocoque.