David Le Breton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

David Le Breton (né le au Mans dans la Sarthe) est professeur à l'Université de Strasbourg, membre de l'Institut universitaire de France et chercheur au laboratoire Dynamiques Européennes. Anthropologue et sociologue français, il est spécialiste des représentations et des mises en jeu du corps humain qu'il a notamment étudiées en analysant les conduites à risque.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Le Breton fait ses études supérieures de psychologie pathologique à Tours puis à Paris. Après un DESS, il obtient en 1987 son Doctorat d'État en sociologie. Il commence sa carrière professionnelle en 1981 en tant que chargé de cours dans plusieurs universités notamment à l’université catholique d’Angers et à celle de Bruxelles. Maître de conférences, il enseigne à partir de 1989 la sociologie à l’université de Strasbourg, et de 1992 à 1995 à l’université de Nanterre. Il est membre de l’Institut universitaire de France et également chercheur au laboratoire «Cultures et Sociétés en Europe ». En 2007, il publie son premier roman noir Mort sur la route qui reçoit le Prix Polar Michel Lebrun. Il est spécialiste dans les représentations et les mises en jeu du corps humain, ses recherches sont toujours marquées par une quête personnelle remontant à son adolescence[1].

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Corps et société, 1985.
  • Anthropologie du corps et modernité, 1990 (plusieurs rééditions).
  • Passions du risque, Éditions Métailié, 1991.
  • La Chair à vif, Usages médicaux et mondains du corps humain, Paris, Éditions Métailié, 1993.
  • Du silence, Éditions Métailié, 1997. (ISBN 978-2-86424-256-7) - rééd. 2015.
  • (es) El silencio, aproximaciones, Ediciones Sequitur, Madrid. (ISBN 978-84-95363-26-8)
  • L'Adieu au corps, Éditions Métailié, 1999 (ISBN 2-86424-326-1)
  • Éloge de la marche, Éditions Métailié, 2000. (ISBN 978-2-86424-351-9).
  • Le corps, son ombre et son double (avec Colette Méchin et Isabelle Bianquis), Paris, L’Harmattan, 2000.
  • L'Adolescence à risque, Autrement, 2002. (ISBN 978-2-7467-0164-9)
  • Conduites à risque, Presses universitaires de France, 2002. (ISBN 978-2-13-052814-2)
  • Signes d'identité. Tatouages, piercings et autres marques corporelles, Éditions Métailié, 2002. (ISBN 978-2-86424-426-4)
  • La Sociologie du corps, Presses universitaires de France, 2002. (ISBN 978-2-13-052844-9)
  • Des visages, Éditions Métailié, 2003. (ISBN 978-2-86424-467-7)
  • La Peau et la Trace. Sur les blessures de soi, Éditions Métailié, 2003. (ISBN 978-2-86424-466-0)
  • L'Interactionnisme symbolique, Presses universitaires de France, 2004. (ISBN 978-2-13-053507-2)
  • Les Passions ordinaires. Anthropologie des émotions, Petite bibliothèque Payot, 2004. (ISBN 978-2-228-89910-9)
  • Le théâtre du monde. Lectures de Jean Duvignaud, Québec, Presses de l'Université Laval, 2004.
  • Le corps et ses orifices (avec Colette Méchin et Isabelle Bianquis, Paris, L’Harmattan, 2004.
  • Jeunesse à risque. Rite et passage. (Dir.) avec D. Jeffrey et J. J. Lévy, Presses de l'université Laval. 2005.
  • Anthropologie du corps et modernité, Presses universitaires de France, 2005. (ISBN 978-2-13-055247-5)
  • La saveur du Monde, Paris, Éditions Métailié, coll. Traversées, 2006, 451 p.
  • Anthropologie de la douleur, Éditions Métailié, 2006. (ISBN 978-2-86424-5650)
  • La Saveur du monde. Une anthropologie des sens, Éditions Métailié, 2006. (ISBN 2-86424-564-7) (BNF 40104483)
  • En souffrance. Adolescence et entrée dans la vie, Éditions Métailié, 2007. (ISBN 978-2-86424-630-5)
  • Usages culturels du corps (avec Colette Méchin et Isabelle Bianquis), Paris, L’Harmattan, 1997.
  • La peau. Enjeu de société (avec B. Andrieu, G. Boëtsch, N. Pomarède, G. Vigarello), Paris, CNRS édition, 2008.
  • Anthropologie du sensoriel (avec Colette Méchin et Isabelle Bianquis), Paris, L’Harmattan, 1998
  • Le silence et la parole contre les excès de communication, avec Philippe Breton, Éditions Érès Arcanes, 2009.
  • Expériences de la douleur, Éditions Métailié, 2010. (ISBN 978-2864247289)
  • Dictionnaire de l'adolescence et de la jeunesse, Direction avec Daniel Marcelli, PUF, "Quadrige dicos poche", 2010
  • Éclats de Voix. Une Anthropologie des voix, Éditions Métailié, 2011. (ISBN 978-2-86424-842-2)
  • La belle apparence (avec G. Boëtsch, N. Pomarède, G. Vigarello, B. Andrieu), Paris, CNRS édition, 2011.
  • Marcher. Éloge des chemins et de la lenteur, Éditions Métailié, 2012. (ISBN 978-2-86424-859-0).
  • Sociologie du risque, Presses Universitaires de France (Que sais-je?), 2012.
  • Corps abimés, (avec Denisa Butnaru), Québec, Presses de l'Université Laval, 2013.
  • Une brève Histoire de l'Adolescence, Éditions du 81, 2013.
  • Adolescence et conduites à risque, Bruxelles, Coll. "Temps d'arrêt", 2014[2].
  • Disparaître de soi. Une tentation contemporaine, Éditions Métailié, 2015, 208 p. (ISBN 979-10-226-0160-3).
  • Rites de virilité à l'adolescence, Coll. "Temps d'arrêt", 2015.
  • Les défis de la douleur chronique (avec Anne Berquin et Jacques Grisart), Mardaga, 2016 (ISBN 978-2-80470-323-3)
  • Corps et adolescence, Coll. "Temps d'arrêt", 2016.
  • Rire. Une anthropologie du rieur, Éditions Métailié, 2018, 256 p. (ISBN 979-10-226-0828-2).
  • Marcher la vie. Un art tranquille du bonheur, Éditions Métailié, 2020, 168 p. (ISBN 979-1022610575)
  • En roue libre. Anthropologie sentimentale du vélo, Éditions Terre Urbaine, 2020, 180 p. (ISBN 978-2491546045)
  • Les jeunes au volant, Editions Eres, 2022, 264 p.[3]

Direction de numéros de revues[modifier | modifier le code]

  • L’Aventure. La passion des détours, Paris, Autrement, n°160, 1996
  • L’Adolescence à risque. Le corps à corps avec le monde, Autrement, n°211, 2002 (réédition en collection de poche chez Pluriel en 2003).
  • Le Risque. Entre fascination et précaution (avec Pascal Hintermeyer), Revue des sciences sociales, Strasbourg, no 38, 2007.
  • Les sens : une anthropologie du sensible, Revue Cultures & Sociétés, Sciences de l'homme no 2, Éditions Téraèdre, 2007.
  • Cultures adolescentes. Entre turbulence et construction de soi, Paris, Autrement, 2008.
  • Éthique et santé (avec Pascal Hintermeyer et Marie-Jo Thiel), Revue des sciences sociales, Strasbourg, no 39, 2008.
  • Jeux et enjeux (avec Patrick Schmoll), Revue des sciences sociales, Strasbourg, no 45, 2011.

Entretiens publiés[modifier | modifier le code]

Anthropologie de l'adolescence[modifier | modifier le code]

L'anthropologie de l'adolescence de David Le Breton influence aujourd'hui plusieurs chercheurs sur cette période de la vie[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie et actualités de David Le Breton France Inter », sur France Inter (consulté le )
  2. Adolescence et conduites à risque, 2014, sur yapaka.be
  3. « Les jeunes au volant », sur www.editions-eres.com (consulté le )
  4. Voir le site anthropoado

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]