David Darricarrère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
David Darricarrère

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (48 ans)
à Tartas (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste demi d'ouverture
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
Stade montois
Stade toulousain
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a

1993-1994
1994-1995
1995-1996
1996-2002
2002-2003
2003-2006
Stade montois
Stade toulousain
Castres olympique
RC Narbonne
Lannemezan-Tarbes
SA Saint-Sever
Stade montois


Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2007-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2015
2015-2017
2018-2019
2019-
Stade rochelais
US Dax
SU Agen
Castres olympique
Biarritz olympique
Drapeau : France France -20
Stade montois

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
Dernière mise à jour le 1er mai 2012.

David Darricarrère, né le à Tartas, est un joueur français de rugby à XV évoluant au poste de demi d'ouverture, reconverti en tant qu'entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Après sa formation à Mont de Marsan où il est considéré - au même titre que Thomas Castaignède - comme un grand espoir du rugby, il signe au Stade toulousain en 1993-1994. Barré par toute la ligne de trois quarts de l'équipe de France, il n'est que remplaçant et n'est pas retenu dans les 21 lors des phases finales (alors que le Stade toulousain termine champion de France). Il rejoint le Castres olympique pour la saison suivante. Recruté comme ouvreur pour succéder à Francis Rui, David ne s'impose pas et est relégué sur la banc. Cette saison là, le CO ira jusqu'en finale, battu par le Stade toulousain. Il portera ensuite les couleurs du RC Narbonne avant de retourner à Mont de Marsan finir sa carrière de joueur.

En 2002, il quitte le Lannemezan Tarbes Hautes-Pyrénées pour rejoindre le club de Saint-Sever[1].

En 2005-2006, il joue 13 matchs avec le Stade montois en Pro D2[2]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

En 2007, il devient entraîneur responsable des arrières du Stade rochelais auprès de Serge Milhas. Troisième de la saison régulière 2009-2010, le Stade rochelais accède tout de même au top 14. Le duo d'entraîneur est élu « meilleur staff de Pro D2 ». Il quitte le club rochelais en 2011 après 3 saisons en Pro D2 et la dernière en Top 14.

Lors de la saison 2011-2012, il coentraîne l'US Dax en Pro D2 avec Frédéric Garcia, et Richard Dourthe comme manager.

La saison suivante, il rejoint le SU Agen en tant qu'entraîneur des arrières. Comme à Dax, il y reste une seule saison n'étant pas « en phase » avec la nouvelle politique sportive mise en place par le directeur sportif, Philippe Sella.

Il rejoint le Castres olympique alors champion de France en 2013. Dans ce nouveau club, sous les ordres du manager Matthias Rolland, il est nommé entraîneur des arrières aux côtés de Serge Milhas, l'entraîneur des avants qu'il a connu à La Rochelle. Le CO est champion de France en titre, le challenge est dur à relever. Contre toutes attentes, le CO atteint une nouvelle fois la finale du championnat en 2014. Mais cette fois, les maîtres à jouer de l'équipe, Rory Kockott et Rémi Talès passent à côté de leur match et le même adversaire qu'un an auparavant, le RC Toulon, terrasse les tarnais.

Le début de saison 2014-2015 est loupé, l'équipe tarnaise occupe la dernière place du classement à plusieurs reprises. Le duo d'entraîneur est menacé, et Serge Milhas est finalement remplacé, en février 2015, par Mauricio Reggiardo. David Darricarrère n'est pas conservé en fin de saison.

En septembre 2015, il rejoint le Biarritz olympique d'abord comme consultant auprès du président, Nicolas Brusque, puis il prend rapidement en charge l'entraînement, en remplacement des entraîneurs Eddie O'Sullivan et Pierre Chadebech. Benoît August conserve son poste d'entraîneur des avants. Durant l'intersaison 2016, Frédéric Garcia, avec qui Darricarrère a déjà collaboré à l'US Dax, remplace August. En 2017, il n'est pas conservé dans le nouveau staff du BO[3].

En 2017, il devient consultant pour Canal+ et commente ainsi des matchs de Top 14 sur Canal+ Sport.

En décembre 2017, il est nommé entraîneur des arrières de l'équipe de France des moins de 20 ans[4],[5]. En juin 2018, il mène l'équipe au titre de champion du monde des moins de 20 ans aux côtés de Sébastien Piqueronies et Éric Dasalmartini.

Alors toujours en poste avec les Bleuets, il signe avec le Stade montois un contrat de deux ans, à compter de la saison 2019-2020[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Saison Club Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge européen
2007 - 2008 Stade rochelais Drapeau : France Pro D2 Arrières 5e, éliminé en demi-finale - -
2008 - 2009 Stade rochelais Drapeau : France Pro D2 Arrières 4e, éliminé en demi-finale - -
2009 - 2010 Stade rochelais Drapeau : France Pro D2 Arrières 3e, vainqueur de la finale d'accesion au Top 14 - -
2010 - 2011 Stade rochelais Drapeau : France Top 14 Arrières 13e - Éliminé en quart-de-finale
2011 - 2012 US Dax Drapeau : France Pro D2 Arrières 4e, éliminé en demi-finale - -
2012 - 2013 SU Agen Drapeau : France Top 14 Arrières 13e - Éliminé en poule
2013 - 2014 Castres olympique Drapeau : France Top 14 Arrières Défaite en finale Éliminé en poule -
2014 - 2015 Castres olympique Drapeau : France Top 14 Arrières 12e Éliminé en poule -
2015 - 2016 Biarritz olympique Drapeau : France Pro D2 Arrières 8e - -
2016 - 2017 Biarritz olympique Drapeau : France Pro D2 Arrières 5e, éliminé en demi-finale - -

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Saint-Sever, des « blacks » à la hausse », sur www.leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 3 mai 2017)
  2. « Darricarrère David », sur www.itsrugby.fr (consulté le 1er mai 2012)
  3. Maxime Brossard, « Biarritz : Simon Raiwalui et Jack Isaac nommés entraîneurs », sur www.rugbyrama.fr, rugbyrama, (consulté le 27 juin 2017)
  4. « FRANCE U20 : un nouveau duo d'entraîneurs pour le prochain Tournoi des 6 Nations », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le 16 décembre 2017).
  5. « Haut niveau jeune : Stage développement », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 16 décembre 2017).
  6. Arnaud Rey, « Pro D2 - David Darricarrère, le choix Montois », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport, (consulté le 15 novembre 2018).