Darious Kasparaïtis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Darious Kasparaïtis

Photo de Kasparaitis
Surnom(s) Kaspar
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Naissance 16 octobre 1972,
Elektrėnai (URSS)
Joueur retraité
Position Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Rangers de New York
Avalanche du Colorado
Penguins de Pittsburgh
Islanders de New York
Superliga
HK Dinamo Moscou
SKA Saint-Pétersbourg
Repêc. LNH 5e choix au total, 1992
Islanders de New York
Carrière pro. 19882010

Temple de la renommée russe : 1992

Darious Vladovitch Kasparaïtis - en russe : Дарюс Владович Каспарайтис et en anglais : Darius Kasparaitis - (né le 16 octobre 1972 à Elektrėnai en URSS, aujourd'hui ville de Lituanie) est un joueur de hockey sur glace professionnel russe[1]. Il évolue au poste de défenseur[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

En 1988, il débute sa carrière au HK Dinamo Moscou dans le championnat d'URSS. Il a été choisi par les Islanders de New York au cours du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey en tant que 5e choix en première ronde. Il a joué dans la LNH pour les Rangers de New York, l'Avalanche du Colorado, les Penguins de Pittsburgh et les Islanders de New York. Le 17 avril 2010, il met un terme à sa carrière. Il n'a disputé aucun match lors de sa dernière saison avec le SKA Saint-Pétersbourg en raison de blessures au genou.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Kasparaitis a porté les couleurs de l'équipe nationale russe plutôt que celle de sa Lituanie natale. Il remporte la médaille d'or aux Jeux olympiques d'Albertville en 1992 avec l'équipe unifiée de l'ex-URSS.

Statistiques en carrière[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[3],
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1988-89 HK Dinamo Moscou URSS 2 0 0 0 0          
1989-90 Dinamo Moscou URSS 1 0 0 0 0          
1990-91 Dinamo Moscou URSS 17 0 1 1 10          
1991-92 Dinamo Moscou Superliga 24 1 7 8 8          
1992-93 Islanders de New York LNH 79 4 17 21 166 18 0 5 5 31
1992-93 Dinamo Moscou Superliga 7 1 3 4 8          
1993-94 Islanders de New York LNH 76 1 10 11 142 4 0 0 0 8
1994-95 Islanders de New York LNH 13 0 1 1 22          
1995-96 Islanders de New York LNH 46 1 7 8 93          
1996-97 Islanders de New York LNH 18 0 5 5 16          
1996-97 Penguins de Pittsburgh LNH 57 2 16 18 84 5 0 0 0 6
1997-98 Penguins de Pittsburgh LNH 81 4 8 12 127 5 0 0 0 8
1998-99 Penguins de Pittsburgh LNH 48 1 4 5 70          
1999-00 Penguins de Pittsburgh LNH 73 3 12 15 146 11 1 1 2 10
2000-01 Penguins de Pittsburgh LNH 77 3 16 19 111 17 1 1 2 26
2001-02 Penguins de Pittsburgh LNH 69 2 12 14 123          
2001-02 Avalanche du Colorado LNH 11 0 0 0 19 21 0 3 3 18
2002-03 Rangers de New York LNH 80 3 11 14 85          
2003-04 Rangers de New York LNH 44 1 9 10 48          
2004-05 Ak Bars Kazan Superliga 28 1 3 4 118 3 0 0 0 6
2005-06 Rangers de New York LNH 67 0 6 6 97 2 0 0 0 0
2006-07 Rangers de New York LNH 24 2 2 4 30          
2006-07 Wolf Pack de Hartford LAH 12 0 3 3 8          
2007-08 Wolf Pack de Hartford LAH 4 1 0 1 4          
2007-08 SKA Saint-Pétersbourg Superliga 33 1 4 5 80 8 0 1 1 49
2008-09 SKA Saint-Pétersbourg KHL 26 0 1 1 34
2009-10 SKA Saint-Pétersbourg KHL 0 0 0 0 0
Totaux LNH 863 27 136 163 1379 83 2 10 12 107

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  2. (en) Fiche de carrière sur www.legendsofhockey.net
  3. (en) « Darious Kasparaïtis hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 5 novembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]