Igor Larionov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Larionov.
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Igor Nikolaïevitch Larionov - en russe Игорь Николаевич Ларионов - (né le à Voskressensk en Union soviétique, aujourd'hui ville de Russie) est un joueur professionnel de hockey sur glace[2]. En 2008, il est admis au temple de la renommée et au Temple de la renommée de l'IIHF.

Carrière[modifier | modifier le code]

Évoluant au poste de centre, il est surtout connu sur le plan international pour la fameuse ligne KLM qu'il formait avec ses compatriotes Sergueï Makarov et Vladimir Kroutov au sein de l'équipe nationale d'URSS durant les années 1980. Cette fameuse ligne constituait, avec également l'apport de Viatcheslav Fetissov, l'une des raisons de la domination de l'équipe soviétique durant ces années, avec en outre les titres olympiques de 1984 et 1988 et quatre titres mondiaux en 1982, 1983, 1986 et 1989. Il est également, toujours avec Fetissov, l'artisan principal de la chute de la barrière qui empêchait les hockeyeurs soviétiques de rejoindre la Ligue nationale de hockey, rejoignant ainsi les Canucks de Vancouver en 1989, Canucks qui l'avaient choisi lors du repêchage d'entrée de 1985 en onzième ronde. Cette bataille pour sa liberté de jouer où il le désire, il la paye d'une exclusion de l'équipe nationale par le fameux coach Viktor Tikhonov, grâce à ses entrées au sein du Parti communiste, exclusion qui sera finalement levée sous la pression de Fetissov et de ses autres coéquipiers.

Dans la Ligue nationale de hockey, il remporte trois Coupes Stanley avec les Red Wings de Détroit. Il fut également l'un des membres du Russian Five avec les Red Wings, mis en place par Scotty Bowman.

Il est intronisé au Temple de la renommée du hockey en novembre 2008.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Au point de vue équipe nationale, il représente dans un premier temps l'URSS puis à la chute de l'URSS, il joue pour l'équipe de Russie[3].

Il joue avec l'URSS lors des compétitions internationales suivantes :

  • Championnat d'Europe junior
    • 1978 - Médaille d'argent Médaille d'argent
  • Championnat du monde junior
    • 1979 - Médaille d'or Médaille d'or
    • 1980 - Médaille d'or Médaille d'or
  • Coupe Canada
    • 1981 - victoire 8 à 1 en finale contre le Canada
    • 1984 - premiers à l'issue du tour préliminaire, les Soviétiques finissent troisième du tournoi. Cette année-là, les joueurs soviétiques envoyés étaient tous gauchers[4].
    • 1987 - défaite en finale. Les Canadiens écartent les Soviétiques en trois matchs très disputés : le premier se solde par la victoire soviétique en prolongation 6-5, le second le score est inversé et lors du troisième et dernier match, le Canada gagne à nouveau 6-5 mais dans le temps réglementaire.
  • Championnat du monde
    • Médaille d'or Médaille d'or - 1982, 1983, 1986 et 1989. En 1983 et 1986, il est élu dans l'équipe type du tournoi.
    • Médaille d'argent Médaille d'argent - 1987
    • Médaille de bronze Médaille de bronze - 1985
  • Jeux olympiques d'hiver

Il joue pour l'équipe de Russie seulement deux compétitions internationales :

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1977-1978 Khimik Voskressensk URSS 6 3 0 3 4
1978-1979 Khimik Voskressensk URSS 32 3 4 7 12
1979-1980 Khimik Voskressensk URSS 42 11 7 18 24
1980-1981 Khimik Voskressensk URSS 0 22 23 45 36
1981-1982 CSKA Moscou URSS 46 31 22 53 6
1982-1983 CSKA Moscou URSS 44 20 19 39 20
1983-1984 CSKA Moscou URSS 43 15 26 41 30
1984-1985 CSKA Moscou URSS 40 18 28 46 20
1985-1986 CSKA Moscou URSS 40 21 31 52 33
1986-1987 CSKA Moscou URSS 39 20 26 46 34
1987-1988 CSKA Moscou URSS 51 25 32 57 54
1988-1989 CSKA Moscou URSS 31 15 12 27 22
1989-1990 Canucks de Vancouver LNH LNH 74 17 27 44 20
1990-1991 Canucks de Vancouver LNH 64 13 21 34 14 6 1 0 1 6
1991-1992 Canucks de Vancouver LNH 72 21 44 65 54 13 3 7 10 4
1992-1993 HC Lugano LNA 24 10 19 29 44 9 3 10 13 8
1993-1994 Sharks de San José LNH 60 18 38 56 40 14 5 13 18 10
1994-1995 Sharks de San José LNH 33 4 20 24 14 11 1 8 9 2
1995-1996 Sharks de San José LNH 4 1 1 2 0
1995-1996 Red Wings de Détroit LNH 69 21 50 71 34 19 6 7 13 6
1996-1997 Red Wings de Détroit LNH 64 12 42 54 26 20 4 8 12 8
1997-1998 Red Wings de Détroit LNH 69 8 39 47 40 22 3 10 13 12
1998-1999 Red Wings de Détroit LNH 75 14 49 63 48 7 0 2 2 0
1999-2000 Red Wings de Détroit LNH 79 9 38 47 28 9 1 2 3 6
2000-2001 Panthers de la Floride LNH 26 5 6 11 10
2000-2001 Red Wings de Détroit LNH 39 4 25 29 28 6 1 3 4 2
2001-2002 Red Wings de Détroit LNH 70 11 32 43 50 18 5 6 11 4
2002-2003 Red Wings de Détroit LNH 74 10 33 43 48 4 0 1 1 0
2003-2004 Devils du New Jersey LNH 49 1 10 11 20 1 0 0 0 0
2005-2006 Brunflo IK Allsvenskan 2 1 3 4 2
Totaux LNH 921 169 475 644 474 150 30 67 97 60

Honneurs et trophées personnels[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Igor Larionov sur www.legendsofhockey.net
  2. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com.
  3. (en) Fiche de carrière internationale sur http://www.chidlovski.net/.
  4. (en) Histoire des Coupes Canada 1981 et 1984 sur http://www.geocities.com/canadavsrussia/.
  5. (en) « Igor Larionov hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  6. (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net.

Sur les autres projets Wikimedia :