Ilia Bryzgalov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Ilia Nikolaïevitch Bryzgalov - en russe : Илья Николаевич Брызгалов (Il’â Nikolaevič Bryzgalov), et en anglais : Ilya Bryzgalov - (né le à Togliatti, Union soviétique, aujourd'hui Russie) est un joueur professionnel russe de hockey sur glace évoluant au poste de gardien de but[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Ilya Bryzgalov avant un match des Ducks d'Anaheim en 2006
Ilia Bryzgalov lors d'un match des Mighty Ducks de Cincinnati en 2004

Ilia commence sa carrière professionnelle dans le championnat de Russie de hockey sur glace en 1999. À ses débuts, il est « prêté » à l'équipe de réserve du Lada Togliatti, ce qui est fréquent pour les joueurs débutants en Russie, puis intègre le HC Spartak Moscou pour la saison 1999-2000. Cependant, son objectif principal est d'évoluer au sein de l'équipe première du Lada Togliatti.

Bryzgalov joue deux saisons au Lada Togliatti, puis décide d'annuler son contrat en raison de plusieurs conflits avec l'entraîneur. Il a été choisi au cours du repêchage d'entrée dans la LNH 2000, en 44e rang au total (2e tour), par l'équipe des Mighty Ducks d'Anaheim. Plusieurs équipes russes tentent de l'engager après son départ, mais il décide de tenter sa chance en Amérique du Nord.

En Amérique du Nord, Bryzgalov évolue principalement au sein des Mighty Ducks de Cincinnati, de la Ligue américaine de hockey (LAH), bien qu'il ait joué quelque temps pour les Mighty Ducks. Longtemps considéré comme le futur gardien des Ducks d'Anaheim, l'avenir d'Ilia a été compromis par les performances exceptionnelles du gardien de but Jean-Sébastien Giguère durant les séries éliminatoires de 2003. En effet, ce dernier a permis à son équipe de parvenir à la finale de la Coupe Stanley, où elle a dû s'incliner au bout de sept matchs face aux Devils du New Jersey. Giguère a également remporté le Trophée Conn Smythe des séries éliminatoires. Par conséquent, l'équipe a préféré laisser Bryzgalov à Cincinnati, afin qu'il puisse mieux s'adapter au hockey nord-américain et être mieux préparé au niveau de la LNH.

Il a remporté la Coupe Stanley avec l'équipe 2006-2007 des Ducks contre les Sénateurs d'Ottawa en cinq matchs.

Le 16 novembre 2007, les Coyotes de Phoenix le réclament au ballotage et il devient rapidement le gardien numéro un de l'équipe. Durant la saison 2009-2010, il maintient une fiche de 42-20-6, un pourcentage d'arrêts à 92 %, une moyenne de 2,29 buts alloués par match et 8 blanchissages, et est nommé parmi les finalistes du trophée Vézina, remis au meilleur gardien de but de la ligue[2]. Cet honneur sera toutefois décerné à Ryan Miller des Sabres de Buffalo.

Le 7 juin 2011, les Coyotes cèdent ses droits de négociations aux Flyers de Philadelphie en retour d'un choix de troisième tour au repêchage de 2012, des compensations futures et l'attaquant Matt Clackson. Ainsi, le 23 juin, il signe un contrat de 9 ans pour 51 millions de dollars avec les Flyers[3].

Le 25 juin 2013, les Flyers de Philadelphie rachètent son contrat auquel il restait sept saisons. Le 3 octobre, il signe un essai professionnel avec les Wranglers de Las Vegas, dans l'ECHL, mais il est libéré de l'équipe peu après. Le 8 novembre, il parvient à s'entendre avec les Oilers d'Edmonton. Il joue 20 parties avec l'équipe avant d'être échangé le 4 mars 2014 contre un choix de repêchage au Wild du Minnesota, qui est privé de ses deux gardiens Niklas Bäckström et Josh Harding à cause des blessures.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Membre de l'équipe de Russie de hockey sur glace lors des Jeux olympiques d'hiver de 2002, il a remporté avec elle une médaille de bronze. Bryzgalov s'est également illustré en 2004 lors de la coupe du monde de hockey, en jouant 240 minutes, enregistrant une moyenne de 2,33 buts en trois matchs. Il remporte la médaille d'or au championnat du monde en 2009.

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[4],[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  V   D  Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl Pun PJ  V   D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun
1999-2000 HK Spartak Moscou Vyschaïa Liga 10 500 21 2,52 0 - - - - - - - -
1999-2000 Lada Togliatti Superliga 14 796 18 1,36 93,0 3 7 407 10 1,47 1
2000-2001 Lada Togliatti Superliga 34 1 992 61 1,84 91,2 8 5 249 8 1,93 0
2001-2002 Mighty Ducks de Cincinnati LAH 45 20 16 4 2 399 99 2,48 91,6 4 - - - - - - - -
2001-2002 Mighty Ducks d'Anaheim LNH 1 0 0 0 32 1 1,88 91,7 0 - - - - - - - -
2002-2003 Mighty Ducks de Cincinnati LAH 54 12 26 9 3 020 142 2,82 91,0 1 - - - - - - - -
2003-2004 Mighty Ducks de Cincinnati LAH 64 27 25 10 3 748 145 2,32 91,9 6 9 5 4 536 27 3,02 90,9 1
2003-2004 Mighty Ducks d'Anaheim LNH 1 1 0 0 60 2 2,00 92,9 0 7 3 3 314 13 2,48 90,4 0
2004-2005 Mighty Ducks de Cincinnati LAH 36 17 13 1 2 007 87 2,60 90,2 4 - - - - - - - -
2005-2006 Mighty Ducks d'Anaheim LNH 31 13 12 1 1 575 66 2,51 91,0 1 11 6 4 659 16 1,46 94,4 3
2006-2007 Ducks d'Anaheim LNH 27 10 8 6 1 509 62 2,47 90,7 1 5 3 1 267 10 2,25 92,2 0
2007-2008 Ducks d'Anaheim LNH 9 2 3 1 447 19 2,55 90,9 0 - - - - - - - -
2007-2008 Coyotes de Phoenix LNH 55 26 22 5 3 167 128 2,43 92,1 3 - - - - - - - -
2008-2009 Coyotes de Phoenix LNH 65 26 31 6 3 760 187 2,98 90,6 3 - - - - - - - -
2009-2010 Coyotes de Phoenix LNH 69 42 20 6 4 084 156 2,29 92,0 8 7 3 4 419 24 3,44 90,6 0
2010-2011 Coyotes de Phoenix LNH 68 36 20 10 4 060 168 2,48 92,1 7 4 0 4 234 17 4,36 87,9 0
2011-2012 Flyers de Philadelphie LNH 59 33 16 7 3 415 141 2,48 90,9 6 11 5 6 642 37 3,46 88,7 0
2012-2013 HK CSKA Moscou KHL 12 6 5 0 647 23 2,13 91,3 0 - - - - - - - -
2012-2013 Flyers de Philadelphie LNH 40 19 17 3 2 298 107 2,79 90,0 1 - - - - - - - -
2013-2014 Barons d'Oklahoma City LAH 2 1 1 0 119 6 3,03 88,0 0 - - - - - - - -
2013-2014 Oilers d'Edmonton LNH 20 5 8 5 1 135 57 3,01 90,8 1 - - - - - - - -
2013-2014 Wild du Minnesota LNH 12 7 1 3 679 24 2,12 91,1 3 9 3 6 479 21 2,63 88,5 1
2014-2015 Admirals de Norfolk LAH 2 1 1 0 119 5 2,53 91,5 0 - - - - - - - -
2014-2015 Ducks d'Anaheim LNH 8 1 4 1 329 23 4,19 84,7 0 - - - - - - - -
Totaux LNH 465 221 162 54 26 551 1 141 2,58 91,2 34 47 20 25 2 700 125 2,78 90,5 4

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]