Saison 2009-2010 de la KHL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saison 2009-2010
KHL
Vainqueur Ak Bars Kazan (Coupe Gagarine)
Nombre d'équipes 24
Nombre de matchs Cinquante-six (saison)
Vyschaïa Liga
Vainqueur Iougra Khanty-Mansiïsk
Nombre d'équipes 27
Nombre de matchs 54 (Ouest)
48 (centre)
42 (Est)
MHL
Vainqueur Stalnye Lissy
Nombre d'équipes 22
Nombre de matchs 66 (Ouest)
54 (Est)

La saison 2009-2010 est la deuxième saison de hockey sur glace de la Kontinentalnaïa Hokkeïnaïa Liga (désignée par le sigle KHL).

Palmarès de la saison[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

L'Avtomobilist Iekaterinbourg intègre la ligue en remplacement du Khimik Voskressensk, équipe ne pouvant plus participer en raison de problèmes financiers[1]. L'équipe ayant le plus de points à l'issue de la saison régulière remporte la KHL. La saison régulière est composée de 56 matchs, chaque équipe jouant à quatre reprises contre les adversaires de sa division et à deux reprises contre les autres équipes. Les huit premières équipes des deux conférences Est et Ouest participent ensuite aux séries éliminatoires de la Coupe Gagarine.

Les effectifs sont composés de 25 joueurs dont 5 étrangers maximum. Un seul gardien étranger est autorisé par équipe. Lors d'une rencontre, chaque équipe peut aligner 22 joueurs dont deux gardiens, dix-huit autres joueurs à d'autres positions et deux joueurs juniors russes nés après le .

Les équipes de la catégorie « junior » participant à la Ligue de hockey junior russe sont également composées de 25 joueurs.

Affiliations[modifier | modifier le code]

Afin d'aguerrir leurs joueurs, les clubs de KHL s'affilient avec des équipes de division inférieures qui évoluent en Vyschaïa Liga.

Liste des affiliations
Équipe Club affilié
Ak Bars Kazan Neftianik Almetievsk
Amour Khabarovsk Iermak Angarsk
Atlant Mytichtchi Titan Kline
Avangard Omsk Zauralie Kourgan
HK CSKA Moscou Khimik Voskressensk
Dinamo Minsk Chakhtar Salihorsk
Dinamo Riga Riga Dinamo-Juniors
HK Dinamo Moscou HK Riazan
Lada Togliatti CSK VVS Samara
HK MVD HK Tver
SKA Saint-Pétersbourg HK VMF Saint-Pétersbourg
Salavat Ioulaïev Oufa Toros Neftekamsk
Severstal Tcherepovets HK Lipetsk
Torpedo Nijni Novgorod HK Sarov

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Coupe d'ouverture[modifier | modifier le code]

La saison régulière débute le par le match opposant les équipes finalistes de la saison précédente, les Ak Bars Kazan au Lokomotiv Iaroslavl. Kazan l'emporte 3-2 en prolongation grâce à un but d'Alekseï Morozov. Les Ak Bars remportent ainsi le premier trophée de la saison, la Coupe d'ouverture 2009.

Ak Bars Kazan 3-2 (Pr)
(1-1, 0-0, 1-1, 1-0)
Lokomotiv Iaroslavl
7 662 spectateurs


Faits marquants[modifier | modifier le code]

Le , le défenseur Viatcheslav Fetissov, 51 ans, fait son retour au jeu avec le CSKA Moscou. Également président du club, il joue huit minutes contre le SKA Saint-Pétersbourg[3].

Le , le gardien du Dinamo Riga Edgars Masalskis inscrit le but de la victoire 4-2 chez l'Amour Khabarovsk.

Le , le match Vitiaz - Avangard est arrêté après min 39 s dans le premier tiers-temps après plusieurs bagarres générales initiées au bout de min 27 s de jeu. Trente et un joueurs sont impliqués. Le nombre requis de trois joueurs et un gardien requis par équipe pour poursuivre la rencontre n'étant pas atteint, l'arbitre a dû arrêter la partie. 707 minutes[4] de pénalité ont été distribuées, établissant un record dans le championnat de Russie[5]. Le Vitiaz a écopé de 356 minutes et l'Avangard de 351 minutes. Après avoir examiné les vidéos du match et de l'avant match, la commission de discipline a infligée une défaite sur tapis vert 5-0 et des amendes aux deux équipes. Les entraîneurs se voient infliger des amendes financières tout comme les quatre principaux joueurs protagonistes (Darcy Verot, Aleksandr Svitov, Dmitri Vlassenkov et Brandon Sugden). Le Vitiaz, réputé pour son jeu dur et qui recrute notamment des bagarreurs nord-américains (Verot, Sugden, Chris Simon et Josh Gratton arrivé en cours de saison) parmi les plus pénalisés de la ligue, reçoit également un avertissement expliquant qu'il sera exclu de la ligue en cas de récidive.

Du au , la KHL observe une trêve en raison des Jeux olympiques de Vancouver. Plusieurs joueurs de la KHL ont été désignés porte-drapeau de leur délégation respective : Aleh Antonenka (Biélorussie), Ville Peltonen (Finlande), Jaromír Jágr (République tchèque), Alekseï Morozov (Russie).

La KHL a signé un protocole d'entente avec l'Agence mondiale antidopage le [6].

Le Salavat Ioulaïev Oufa remporte la Koubok Kontinenta le lors de l'avant dernière journée de la saison régulière.

La saison régulière se termine le . Lors de la dernière journée, une seule place reste à distribuer pour les séries éliminatoires. Le Sibir Novossibirsk possède alors deux points d'avance sur l'Avtomobilist Iekaterinbourg. L'Avtomobilist gagne chez le SKA Saint-Pétersbourg. Le Sibir, qui a mené 2-0 chez le Vitiaz Tchekhov avant d'encaisser trois buts lors des deux minutes du second tiers temps, s'incline 5-2. L'Avtomobilist se qualifie pour les séries éliminatoires.

Classement[modifier | modifier le code]

La distribution des points s'effectue selon le système suivant :

  • 3 points pour la victoire dans le temps réglementaire.
  • 2 points pour la victoire en prolongation ou aux tirs aux buts.
  • 1 point pour la défaite en prolongation ou aux tirs aux buts.
  • 0 point pour la défaite dans le temps réglementaire.

Conférence Ouest[modifier | modifier le code]

Division Bobrov
Clt Équipe PJ  V VPVF  D DPDF BP BCPts
+001, Drapeau : Russie SKA Saint-Pétersbourg 56 36 1 3 10 3 3 192 118 122
+002, Drapeau : Russie Dinamo Moscou 56 28 2 3 16 4 3 166 151 101
+003, Drapeau : Russie Spartak Moscou 56 24 4 4 20 4 0 178 168 92
+004, Drapeau : Russie CSKA Moscou 56 22 3 5 21 4 1 148 135 87
+005, Drapeau : Lettonie Dinamo Riga 56 23 1 3 22 4 3 174 175 84
+006, Drapeau : Biélorussie Dinamo Minsk 56 17 1 5 31 2 0 139 164 65

    Division Tarassov
    Clt Équipe PJ  V VPVF  D DPDF BP BCPts
    +001, Drapeau : Russie HK MVD 56 30 1 0 15 6 4 160 135 102
    +002, Drapeau : Russie Lokomotiv Iaroslavl 56 26 3 2 17 4 4 163 132 96
    +003, Drapeau : Russie Atlant Mytichtchi 56 24 4 9 16 1 2 173 137 101
    +004, Drapeau : Russie Torpedo Nijni Novgorod 56 22 1 1 27 1 4 154 163 75
    +005, Drapeau : Russie Severstal Tcherepovets 56 16 2 7 23 6 2 151 162 74
    +006, Drapeau : Russie Vitiaz Tchekhov 56 13 3 2 33 2 3 142 216 54
    •      Champion de division
    •      Qualifié pour la Coupe Gagarine

    Conférence Est[modifier | modifier le code]

    Division Bobrov
    Clt Équipe PJ  V VPVF  D DPDF BP BCPts
    +001, Drapeau : Russie Salavat Ioulaïev Oufa 56 37 4 3 8 3 1 215 116 129
    +002, Drapeau : Russie Avangard Omsk 56 24 2 2 18 6 4 152 128 90
    +003, Drapeau : Kazakhstan Barys Astana 56 20 5 1 23 6 1 167 173 79
    +004, Drapeau : Russie Sibir Novossibirsk 56 15 2 5 30 3 1 147 190 63
    +005, Drapeau : Russie Amour Khabarovsk 56 12 3 6 29 4 2 127 187 60
    +006, Drapeau : Russie Metallourg Novokouznetsk 56 13 1 2 33 2 5 105 159 52

      Division Tarassov
      Clt Équipe PJ  V VPVF  D DPDF BP BCPts
      +001, Drapeau : Russie Metallourg Magnitogorsk 56 34 2 4 15 1 0 167 111 115
      +002, Drapeau : Russie Ak Bars Kazan 56 25 4 4 18 3 2 159 128 96
      +003, Drapeau : Russie Neftekhimik Nijnekamsk 56 27 3 1 21 4 0 176 166 93
      +004, Drapeau : Russie Traktor Tcheliabinsk 56 18 0 3 31 2 2 137 192 64
      +005, Drapeau : Russie Avtomobilist Iekaterinbourg 56 14 2 6 28 2 4 127 159 64
      +006, Drapeau : Russie Lada Togliatti 56 14 0 2 31 6 3 115 173 55
      •      Vainqueur de la Koubok Kontinenta
      •      Champion de division
      •      Qualifié pour la Coupe Gagarine

      Effectif vainqueur[modifier | modifier le code]

      Vainqueurs de la Koubok Kontinenta

      Salavat Ioulaïev Oufa

      Gardiens de but : Vitali Kolesnik, Aleksandr Ieriomenko, Sergueï Belov

      Défenseurs : Miroslav Blaťák, Ilia Gorokhov, Dmitri Kalinine, Kirill Koltsov, Maksim Kondratiev, Andreï Kouteïkine, Vitali Prochkine, Oleg Tverdovski, Mikhaïl Grigoriev

      Attaquants : Vladimir Antipov, Igor Grigorenko, Viktor Kozlov, Kanstantsin Kaltsow, Alekseï Medvedev, Rouslan Nourtdinov, Aleksandr Perejoguine, Aleksandr Radoulov, Piotr Stchastlivy, Andreï Sidiakine, Andreï Taratoukhine, Patrick Thoresen, Mika Hannula, Sergueï Zinoviev, Vladimir Vorobiov, Dmitri Tsybine, Artiom Gordeïev, Aleksandr Tchiglintsev

      Entraîneur : Viatcheslav Bykov

      Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

      Nota : PJ = parties jouées, B = buts, A = assistances, Pts = points, Pun = minutes de pénalité

      Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
      Sergueï Moziakine Atlant Mytichtchi 56 27 39 66 44
      Maksim Souchinski SKA Saint-Pétersbourg 56 27 38 65 87
      Alekseï Iachine SKA Saint-Pétersbourg 56 18 46 64 38
      Aleksandr Radoulov Salavat Ioulaïev Oufa 54 24 39 63 62
      Mattias Weinhandl Dinamo Moscou 56 26 34 60 36
      Patrick Thoresen Salavat Ioulaïev Oufa 56 24 33 57 71
      Jiří Hudler Dinamo Moscou 54 19 35 54 18
      Marcel Hossa Dinamo Riga 56 35 19 54 44
      Branko Radivojevič Spartak Moscou 56 18 36 54 115
      Sergueï Zinoviev Salavat Ioulaïev Oufa 47 17 36 53 83

      Meilleurs gardiens de but[modifier | modifier le code]

      Nota : PJ = parties jouées, MIN = temps de glace (minutes), V= victoires, D = défaites, TFJ = fusillades jouées, BC = buts contre, BL = blanchissages, ARR% = pourcentage d'efficacité, MOY= moyenne de buts alloués

      Joueur Équipe PJ V D ARR% MOY MIN BC BL
      Petri Vehanen Ak Bars Kazan 25 15 5 93,5 1,75 1527:04 44 3
      Aleksandr Ieriomenko Salavat Ioulaïev Oufa 32 24 5 93,1 1,76 1770:08 52 2
      Ilia Proskouriakov Metallourg Magnitogorsk 32 19 8 92,7 1,92 1809:33 58 4
      Vassili Kochetchkine Lada Togliatti
      Metallourg Magnitogorsk
      49 25 16 92,7 1,96 2840:43 93 8
      Gueorgui Guelachvili Lokomotiv Iaroslavl 39 18 14 92,6 2,12 2315:10 82 6
      Aleksandr Fomitchiov Sibir Novossibirsk
      Torpedo Nijni Novgorod
      29 9 15 92,3 2,34 1641:45 64 2
      Sergueï Gaïdoutchenko Lokomotiv Iaroslavl 20 11 7 92,2 2,42 1090:41 44 0
      Vitali Ieremeïev Dinamo Moscou 33 16 11 92 2,37 1769:48 70 4
      Konstantin Barouline CSKA Moscou 33 19 13 92 2,09 2300:45 80 3
      Michael Garnett HK MVD 44 24 15 91,7 2,06 2562:23 88 5
      Robert Esche SKA Saint-Pétersbourg 42 29 7 91,7 2,07 2526:35 87 6

      Meneurs[modifier | modifier le code]

      Paramètre évalué Vainqueur Second Troisième
      Buts 35, Marcel Hossa
      Dinamo Riga
      27, Pavel Brendl
      Torpedo Nijni Novgorod
      27, Maksim Souchinski
      SKA Saint-Pétersbourg
      Assistances 46, Alekseï Iachine
      SKA Saint-Pétersbourg
      39, Aleksandr Radoulov
      Salavat Ioulaïev Oufa
      39, Sergueï Moziakine
      Atlant Mytichtchi
      + / - 45, Patrick Thoresen
      Salavat Ioulaïev Oufa
      44, Aleksandr Radoulov
      Salavat Ioulaïev Oufa
      33, Miroslav Blaťák
      Salavat Ioulaïev Oufa
      Pénalités 374, Darcy Verot
      Vitiaz Tchekhov
      181, Alekseï Litvinenko
      Vitiaz Tchekhov
      177, Martin Grenier
      Traktor Tcheliabinsk
      Victoires (gardiens) 29, Robert Esche
      SKA Saint-Pétersbourg
      25, Vassili Kochetchkine
      Metallourg Magnitogorsk
      24, Michael Garnett
      HK MVD
      MOY 1,73, Petri Vehanen
      Ak Bars Kazan
      1,76, Aleksandr Ieriomenko
      Salavat Ioulaïev Oufa
      1,92, Ilia Proskouriakov
      Metallourg Magnitogorsk
      ARR% 93,5, Petri Vehanen
      Ak Bars Kazan
      93,1, Aleksandr Ieriomenko
      Salavat Ioulaïev Oufa
      92,7, Ilia Proskouriakov
      Metallourg Magnitogorsk
      Blanchissages 8, Vassili Kochetchkine
      Metallourg Magnitogorsk,
      Lada Togliatti
      6, Gueorgui Guelachvili
      Lokomotiv Iaroslavl
      6, Robert Esche
      SKA Saint-Pétersbourg

      Coupe Gagarine[modifier | modifier le code]

        Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale
                                           
      1  Salavat Ioulaïev Oufa 3  
      8  Avtomobilist Iekaterinbourg 1  
        1  Salavat Ioulaïev Oufa 4  
          4  Neftekhimik Nijnekamsk 2  
      4  Neftekhimik Nijnekamsk 3
      5  Avangard Omsk 0  
        1  Salavat Ioulaïev Oufa 2  
      Conférence Ouest
        3  Ak Bars Kazan 4  
      3  Ak Bars Kazan 3  
      6  Barys Astana 0  
        3  Ak Bars Kazan 4
          2  Metallourg Magnitogorsk 2  
      2  Metallourg Magnitogorsk 3
      7  Traktor Tcheliabinsk 1  
        3  Ak Bars Kazan 4
        2  HK MVD 3
      3  HK Dinamo Moscou 1  
      6  HK Spartak Moscou 3  
        6  Spartak Moscou 2
          5  Lokomotiv Iaroslavl 4  
      4  Atlant Mytichtchi 1
      5  Lokomotiv Iaroslavl 3  
        5  Lokomotiv Iaroslavl 3  
      Conférence est
        2  HK MVD 4    
      1  SKA Saint-Pétersbourg 1  
      8  Dinamo Riga 3  
        8  Dinamo Riga 1       
          2  HK MVD 4         
      2  HK MVD 3
      7  HK CSKA Moscou 0  

      Détail des scores[modifier | modifier le code]

      Huitièmes de finale
      date Équipe Score Équipe Note
      11 mars Salavat Ioulaïev Oufa 5-1 Avtomobilist Iekaterinbourg
      12 mars Salavat Ioulaïev Oufa 4-1 Avtomobilist Iekaterinbourg
      14 mars Avtomobilist Iekaterinbourg 4-3 Salavat Ioulaïev Oufa But vainqueur d'Alekseï Simakov
      15 mars Avtomobilist Iekaterinbourg 1-8 Salavat Ioulaïev Oufa
      date Équipe Score Équipe Note
      11 mars Metallourg Magnitogorsk 5-2 Traktor Tcheliabinsk
      12 mars Metallourg Magnitogorsk 3-1 Traktor Tcheliabinsk
      14 mars Traktor Tcheliabinsk 2-1 a.p. Metallourg Magnitogorsk But vainqueur de Pierre Dagenais
      15 mars Traktor Tcheliabinsk 2-3 a.p. Metallourg Magnitogorsk But vainqueur de Denis Platonov (2 buts) à 76 min 18 s
      date Équipe Score Équipe Note
      11 mars Ak Bars Kazan 4-3 a.p. Barys Astana But vainqueur de Niko Kapanen à 104 min 39 s
      12 mars Ak Bars Kazan 4-2 Barys Astana
      14 mars Barys Astana 1-3 Ak Bars Kazan
      date Équipe Score Équipe Note
      11 mars Neftekhimik Nijnekamsk 2-0 Avangard Omsk Blanchissage d'Ivan Kassoutine
      Doublé de Maksim Pestouchko
      12 mars Neftekhimik Nijnekamsk 6-2 Avangard Omsk
      14 mars Avangard Omsk 1-2 Neftekhimik Nijnekamsk But vainqueur de Maksim Iakoutsenia
      date Équipe Score Équipe Note
      10 mars SKA Saint-Pétersbourg 0-2 Dinamo Riga Blanchissage d'Edgars Masalskis
      11 mars SKA Saint-Pétersbourg 1-3 Dinamo Riga
      13 mars Dinamo Riga 2-4 SKA Saint-Pétersbourg
      14 mars Dinamo Riga 4-2 SKA Saint-Pétersbourg
      date Équipe Score Équipe Note
      10 mars HK MVD 3-1 HK CSKA Moscou
      11 mars HK MVD 4-2 HK CSKA Moscou
      13 mars HK CSKA Moscou 2-5 HK MVD
      date Équipe Score Équipe Note
      10 mars HK Dinamo Moscou 3-4 a.p. HK Spartak Moscou But vainqueur de Kirill Kniazev
      11 mars HK Dinamo Moscou 0-1 HK Spartak Moscou Blanchissage de Dmitri Kotchnev
      13 mars HK Spartak Moscou 1-3 HK Dinamo Moscou
      14 mars HK Spartak Moscou 4-0 HK Dinamo Moscou Blanchissage de Dmitri Kotchnev
      date Équipe Score Équipe Note
      10 mars Atlant Mytichtchi 1-2 Lokomotiv Iaroslavl But vainqueur de Zbyněk Irgl
      11 mars Atlant Mytichtchi 4-3 a.p. Lokomotiv Iaroslavl But vainqueur de Vadim Khomitski
      13 mars Lokomotiv Iaroslavl 4-3 Atlant Mytichtchi But vainqueur de Guennadi Tchourilov
      14 mars Lokomotiv Iaroslavl 2-1 a.p. Atlant Mytichtchi But vainqueur d'Alekseï Mikhnov à 89 min 7 s.
      Quarts de finale
      date Équipe Score Équipe Note
      19 mars HK MVD 4-1 Dinamo Riga
      20 mars HK MVD 2-0 Dinamo Riga Blanchissage de Michael Garnett
      22 mars Dinamo Riga 3-1 HK MVD
      23 mars Dinamo Riga 4-5 a.p. HK MVD But victorieux de Ievgueni Fiodorov à 82 min 33 s
      25 mars HK MVD 3-2 a.p. Dinamo Riga But victorieux d'Aliakseï Ouharaw à 83 min 38 s
      date Équipe Score Équipe Note
      19 mars Lokomotiv Iaroslavl 5-1 Spartak Moscou Doublés de Konstantin Roudenko et Aleksandr Galimov
      20 mars Lokomotiv Iaroslavl 2-3 a.p. Spartak Moscou But vainqueur de Štefan Ružička à 77 min 34 s.
      22 mars Spartak Moscou 3-2 Lokomotiv Iaroslavl
      23 mars Spartak Moscou 3-4 a.p. Lokomotiv Iaroslavl But victorieux de Josef Vašíček à 67 min 33 s.
      25 mars Lokomotiv Iaroslavl 2-1 Spartak Moscou But victorieux d'Aleksandr Gouskov
      27 mars Spartak Moscou 1-8 Lokomotiv Iaroslavl Doublés d'Alekseï Mikhnov (5 points), Richard Zedník et Aleksandr Gouskov
      date Équipe Score Équipe Note
      20 mars Salavat Ioulaïev Oufa 6-2 Neftekhimik Nijnekamsk But victorieux de Vladimir Antipov
      21 mars Salavat Ioulaïev Oufa 1-2 a.p. Neftekhimik Nijnekamsk But victorieux de Maksim Iakoutsenia à 80 min 19 s.
      23 mars Neftekhimik Nijnekamsk 1-0 Salavat Ioulaïev Oufa Blanchissage d'Ivan Kassoutine
      But vainqueur d'Andreï Ivanov
      24 mars Neftekhimik Nijnekamsk 0-1 Salavat Ioulaïev Oufa But victorieux d'Igor Grigorenko
      Blanchissage d'Aleksandr Ieriomenko
      26 mars Salavat Ioulaïev Oufa 2-1 a.p. Neftekhimik Nijnekamsk But victorieux de Mika Hannula à 69 min 19 s.
      28 mars Neftekhimik Nijnekamsk 1-2 Salavat Ioulaïev Oufa Doublé d'Aleksandr Perejoguine
      date Équipe Score Équipe Note
      20 mars Metallourg Magnitogorsk 0-4 Ak Bars Kazan Triplé d'Alekseï Morozov
      Blanchissage de Petri Vehanen
      21 mars Metallourg Magnitogorsk 2-3 Ak Bars Kazan But victorieux d'Alekseï Morozov à 58 min 12 s
      23 mars Ak Bars Kazan 0-1 a.p. Metallourg Magnitogorsk But victorieux de Petri Kontiola à 79 min 55 s
      Blanchissage de Vassili Kochetchkine
      24 mars Ak Bars Kazan 1-2 Metallourg Magnitogorsk Doublé de Jan Marek
      26 mars Metallourg Magnitogorsk 1-3 Ak Bars Kazan Doublé de Roman Kukumberg
      28 mars Ak Bars Kazan 3-1 Metallourg Magnitogorsk Doublé d'Alekseï Badioukov
      Demi-finales
      date Équipe Score Équipe Note
      1er avril HK MVD 3-2 a.p. Lokomotiv Iaroslavl But victorieux d'Alekseï Tsvetkov à 68 min 8 s sur un tir de pénalité.
      2 avril HK MVD 1-2 a.p. Lokomotiv Iaroslavl But victorieux de Konstantin Roudenko à 79 min 32 s.
      4 avril Lokomotiv Iaroslavl 4-6 HK MVD But victorieux de Matt Ellison
      5 avril Lokomotiv Iaroslavl 6-1 HK MVD But victorieux d'Aleksandr Galimov
      7 avril HK MVD 0-4 Lokomotiv Iaroslavl Blanchissage de Gueorgui Guelachvili
      But victorieux d'Aleksandr Galimov
      9 avril Lokomotiv Iaroslavl 1-3 HK MVD But victorieux de Maksim Soloviev
      11 avril HK MVD 2-1 Lokomotiv Iaroslavl But victorieux de Denis Kokarev
      date Équipe Score Équipe Note
      2 avril Salavat Ioulaïev Oufa 3-4 Ak Bars Kazan But victorieux d'Alekseï Terechtchenko
      3 avril Salavat Ioulaïev Oufa 1-2 a.p. Ak Bars Kazan But victorieux d'Hannes Hyvönen à 64 min 23 s.
      5 avril Ak Bars Kazan 3-2 a.p. Salavat Ioulaïev Oufa But victorieux de Nikita Alekseïev à 68 min 51 s.
      6 avril Ak Bars Kazan 2-4 Salavat Ioulaïev Oufa But victorieux d'Igor Grigorenko
      8 avril Salavat Ioulaïev Oufa 2-1 Ak Bars Kazan But victorieux d'Aleksandr Radoulov
      10 avril Ak Bars Kazan 2-1 Salavat Ioulaïev Oufa But victorieux d'Ilia Nikouline
      Finale
      date Équipe Score Équipe Note
      15 avril HK MVD 2-3 Ak Bars Kazan But victorieux de Dmitri Oboukhov
      16 avril HK MVD 1-4 Ak Bars Kazan But victorieux de Dmitri Oboukhov
      19 avril Ak Bars Kazan 2-3 HK MVD But victorieux d'Alekseï Tertychny
      20 avril Ak Bars Kazan 1-2 HK MVD But victorieux de Iouri Dobrychkine
      23 avril HK MVD 3-2 Ak Bars Kazan But victorieux de Roman Derliouk
      25 avril Ak Bars Kazan 7-1 HK MVD Cinq points (dont un but) d'Alekseï Iemeline
      27 avril HK MVD 0-2 Ak Bars Kazan But vainqueur de Nikita Alekseïev
      Blanchissage de Petri Vehanen

      Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

      Nota : PJ = parties jouées, B = buts, A = assistances, Pts = points, Pun = minutes de pénalité

      Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
      Aleksandr Radoulov Salavat Ioulaïev Oufa 16 8 11 19 10
      Niko Kapanen Ak Bars Kazan 22 8 9 17 4
      Alekseï Tsvetkov HK MVD 22 5 11 16 14
      Aleksandr Galimov Lokomotiv Iaroslavl 16 8 6 14 33
      Patrick Thoresen Salavat Ioulaïev Oufa 15 5 9 14 37
      Guennadi Tchourilov Lokomotiv Iaroslavl 17 4 10 14 41
      Jarkko Immonen Ak Bars Kazan 22 4 10 14 8
      Aliakseï Ouharaw HK MVD 22 9 4 13 8
      Alekseï Mikhnov Lokomotiv Iaroslavl 17 7 6 13 10
      Josef Vašíček Lokomotiv Iaroslavl 17 6 7 13 26

      Meilleurs gardiens de but[modifier | modifier le code]

      Nota : PJ = parties jouées, MIN = temps de glace (minutes), V= victoires, D = défaites, TFJ = fusillades jouées, BC = buts contre, BL = blanchissages, ARR% = pourcentage d'efficacité, MOY= moyenne de buts alloués

      Joueur Équipe PJ V D ARR% MOY MIN BC BL
      Ivan Kassoutine Neftekhimik Nijnekamsk 9 5 4 95,4 1,36 528:58 12 2
      Petri Vehanen Ak Bars Kazan 22 15 7 93,7 1,60 1388:40 37 2
      Edgars Masaļskis Dinamo Riga 6 3 2 93,4 1,93 373:30 12 1
      Aleksandr Ieriomenko Salavat Ioulaïev Oufa 12 8 4 93,4 1,65 725:34 20 1
      Gueorgui Guelachvili Lokomotiv Iaroslavl 17 10 6 93,3 1,89 1050:73 33 1

      Meneurs[modifier | modifier le code]

      Paramètre évalué Vainqueur Second Troisième
      Buts 9, Aliakseï Ouharaw
      HK MVD
      8, Aleksandr Radoulov
      Salavat Ioulaïev Oufa
      8, Aleksandr Galimov
      Lokomotiv Iaroslavl
      Assistances 11, Aleksandr Radoulov
      Salavat Ioulaïev Oufa
      11, Alekseï Tsvetkov
      HK MVD
      10, Guennadi Tchourilov
      Lokomotiv Iaroslavl
      + / - 15, Josef Vašíček
      Lokomotiv Iaroslavl
      12, Zbyněk Irgl
      Lokomotiv Iaroslavl
      11, Aleksandr Gouskov
      Lokomotiv Iaroslavl
      Pénalités 58, Dmitri Kalinine
      Salavat Ioulaïev Oufa
      41, Guennadi Tchourilov
      Lokomotiv Iaroslavl
      38, Andreï Moukhatchiov
      Ak Bars Kazan
      Victoires (gardiens) 15, Petri Vehanen
      Ak Bars Kazan
      14, Michael Garnett
      HK MVD
      10, Gueorgui Guelachvili
      Lokomotiv Iaroslavl
      MOY 1,36 Ivan Kassoutine
      Neftekhimik Nijnekamsk
      1,60 Petri Vehanen
      Ak Bars Kazan
      1,65, Aleksandr Ieriomenko
      Salavat Ioulaïev Oufa
      ARR% 95,4 % Ivan Kassoutine
      Neftekhimik Nijnekamsk
      93,7 %, Petri Vehanen
      Ak Bars Kazan
      93,4 %, Edgars Masaļskis
      Dinamo Riga
      Blanchissages 2, Ivan Kassoutine
      Neftekhimik Nijnekamsk
      2, Dimitrij Kotschnew
      HK Spartak Moscou
      2, Petri Vehanen
      Ak Bars Kazan

      Classement final[modifier | modifier le code]

      Pos. Équipe
      Médaille d'or Drapeau de la Russie Ak Bars Kazan
      Médaille d'argent Drapeau de la Russie HK MVD
      Médaille de bronze Drapeau de la Russie Salavat Ioulaïev Oufa
      4. Drapeau de la Russie Lokomotiv Iaroslavl
      5 Drapeau de la Russie Metallourg Magnitogorsk
      6 Drapeau de la Russie Neftekhimik Nijnekamsk
      7 Drapeau de la Russie HK Spartak Moscou
      8 Drapeau de la Lettonie Dinamo Riga
      9 Drapeau de la Russie SKA Saint-Pétersbourg
      10 Drapeau de la Russie HK Dinamo Moscou
      11 Drapeau de la Russie Atlant Mytichtchi
      12 Drapeau de la Russie Avangard Omsk
      13 Drapeau de la Russie HK CSKA Moscou
      14 Drapeau du Kazakhstan Barys Astana
      15 Drapeau de la Russie Traktor Tcheliabinsk
      16 Drapeau de la Russie Avtomobilist Iekaterinbourg
      17 Drapeau de la Russie Torpedo Nijni Novgorod
      18 Drapeau de la Russie Severstal Tcherepovets
      19 Drapeau de la Biélorussie Dinamo Minsk
      20 Drapeau de la Russie Sibir Novossibirsk
      21 Drapeau de la Russie Amour Khabarovsk
      22 Drapeau de la Russie Lada Togliatti
      23 Drapeau de la Russie Vitiaz Tchekhov
      24 Drapeau de la Russie Metallourg Novokouznetsk

      Vainqueurs de la Coupe Gagarine[modifier | modifier le code]

      Vainqueurs
      Coupe Gagarine,
      Conférence est


      Ak Bars Kazan

      Gardiens : Stanislav Galimov, Petri Vehanen

      Défenseurs : Viatcheslav Bouravtchikov, Igor Chtchadilov, Alekseï Iemeline, Ievgueni Medvedev, Andreï Moukhatchiov, Ilia Nikouline, Grigori Panine, Andreï Pervychine, Stepan Zakhartchouk

      Attaquants : Nikita Alekseïev, Jarkko Immonen, Alekseï Badioukov, Ievgueni Bodrov, Hannes Hyvönen, Niko Kapanen, Dmitri Kazionov, Roman Kukumberg, Alekseï Terechtchenko, Alekseï Morozov, Dmitri Oboukhov, Danis Zaripov, Janne Pesonen, Kirill Petrov, Aleksandr Stepanov

      Entraîneur : Zinetoula Bilialetdinov

      Vainqueurs de la Conférence Ouest[modifier | modifier le code]

      Finaliste Coupe Gagarine,
      Vainqueurs de la Conférence Ouest


      HK MVD

      Gardiens : Michael Garnett, Alekseï Volkov

      Défenseurs : Aleksandr Boïkov, Roman Derliouk, Filip Novák, Andreï Skopintsev, Maksim Soloviov, Martin Štrbák, Pavel Trakhanov, Maksim Velikov

      Attaquants : Iouri Babenko, Aleksandr Chibaïev, Iouri Dobrychkine, Matt Ellison, Ievgueni Fiodorov, Vladimir Gorbounov, Denis Kokarev, Alekseï Koudachov, Denis Mossaliov, Aliakseï Ouharaw, Guennadi Stoliarov, Alekseï Tertychny, Alekseï Tsvetkov, Konstantin Volkov, Pavel Vorobiov, Rouslan Zaïnoulline

      Entraîneur : Oļegs Znaroks

      Trophées[modifier | modifier le code]

      Trophées
      Trophée Récipiendaire
      Meilleur pointeur Sergueï Moziakine (Atlant), 66 points.
      Meilleur pointeur chez les défenseurs Sergueï Zoubov (SKA), 42 points.
      Meilleur buteur Marcel Hossa (Riga), 35 buts.
      Meilleur différentiel plus-moins Patrick Thoresen (Salavat Ioulaïev), +44.
      Meilleur entraîneur Oļegs Znaroks[7].
      Prix Valentin Sytch du meilleur dirigeant Mikhaïl Tiourkhine (MVD).
      Joueurs avec le meilleur esprit sportif Rouslan Khassanchine (Amour), Sergueï Joukov (Lokomotiv).
      Buteur le plus rapide Jiří Hudler (HK Dinamo Moscou), 12 secondes.
      Buteur le plus tardif Niko Kapanen (Ak Bars), 104 minutes et 44 secondes.
      Trophée Ironman (plus de matchs en trois ans) Guennadi Tchourilov (Lokomotiv), 221 matchs.
      Meilleur gardien (sur vote des entraîneurs) Petri Vehanen (Ak Bars[8]).
      Meilleur joueur des séries éliminatoires Ilia Nikouline (Ak Bars).
      Meilleur joueur (crosse d'or) Aleksandr Radoulov (Salavat Ioulaïev).
      Meilleur ligne (la plus prolifique en points) Petr Čajánek - Alekseï Iachine - Maksim Souchinski (SKA).
      Équipe type (casque d'or) Michael Garnett (MVD) - Sergueï Zoubov (SKA) - Dmitri Kalinine (Salavat Ioulaïev) - Aleksandr Radoulov (Salavat Ioulaïev) - Marcel Hossa (Riga) - Sergueï Moziakine (Atlant).
      Trophée Tcherepanov (du meilleur espoir) Anatoli Nikontsev (Avtomobilist).
      Meilleur vétéran Aleksandr Korechkov (Barys).
      Meilleur arbitre Viatcheslav Boulanov.
      Meilleur journaliste Iouri Golychak (Sport-Express).
      Meilleurs commentateurs Sergueï Guimaïev et Roman Skvortsov de la chaîne Russie-2.
      Meilleure chaîne de TV LTV7 (Riga).

      Meilleurs joueurs[modifier | modifier le code]

      Chaque mois, les analystes de la KHL élisent les joueurs les plus méritants.

      Un joueur est considéré débutant s'il est né après le et s'il a disputé moins de vingt matchs au plus haut niveau russe avant cette saison.

      Mois Gardien Défenseur Attaquant Débutant
      Septembre Ilia Proskouriakov
      (Metallourg Magnitogorsk)
      Konstantin Korneïev
      (CSKA Moscou)
      Kirill Kniazev
      (Spartak Moscou)
      Sergueï Belokon
      (Vitiaz Tchekhov)
      Octobre Karri Rämö
      (Avangard Omsk)
      Dmitri Kalinine
      (Salavat Ioulaïev Oufa)
      Mattias Weinhandl
      (Dinamo Moscou)
      Linus Omark
      (Dinamo Moscou)
      Novembre Gueorgui Guelachvili
      (Lokomotiv Iaroslavl)
      Sergueï Zoubov
      (SKA Saint-Pétersbourg)
      Maksim Souchinski
      (SKA Saint-Pétersbourg)
      Nikita Filatov
      (CSKA Moscou)
      Décembre Vitali Ieremeïev
      (Dinamo Moscou)
      Dmitri Bykov
      (Atlant Mytichtchi)
      Sergueï Moziakine
      (Atlant Mytichtchi)
      Nikolaï Belov
      (Neftekhimik Nijnekamsk)
      Janvier Robert Esche
      (SKA Saint-Pétersbourg)
      Sergueï Zoubov
      (SKA Saint-Pétersbourg)
      Geoff Platt
      (Dinamo Minsk)
      Aleksandr Komaristy
      (Vitiaz Tchekhov)
      Huitièmes de finale Dmitri Kotchnev
      (Spartak Moscou)
      Miroslav Blaťák
      (Salavat Ioulaïev Oufa)
      Martin Kariya
      (Dinamo Riga)
      Konstantin Plaksine
      (Traktor Tcheliabinsk)
      Quarts de finale Ivan Kassoutine
      (Neftekhimik Nijnekamsk)
      Dmitri Kalinine
      (Salavat Ioulaïev Oufa)
      Alekseï Mikhnov
      (Lokomotiv Iaroslavl)
      Maksim Berezine
      (Neftekhimik Nijnekamsk)
      Mars Ivan Kassoutine
      (Neftekhimik Nijnekamsk)
      Aleksandr Gouskov
      (Lokomotiv Iaroslavl)
      Aleksandr Radoulov
      (Salavat Ioulaïev Oufa)
      Konstantin Plaksine
      (Traktor Tcheliabinsk)
      Demi-finales Petri Vehanen
      (Ak Bars Kazan)
      Ilia Nikouline
      (Ak Bars Kazan)
      Alekseï Tsvetkov
      (HK MVD)
      -
      Finale Petri Vehanen
      (Ak Bars Kazan)
      Alekseï Iemeline
      (Ak Bars Kazan)
      Dmitri Oboukhov
      (Ak Bars Kazan)
      -
      Avril Petri Vehanen
      (Ak Bars Kazan)
      Ilia Nikouline
      (Ak Bars Kazan)
      Alekseï Tsvetkov
      (HK MVD)
      -

      Match des étoiles[modifier | modifier le code]

      Le deuxième Match des étoiles de la KHL s'est déroulé le à Minsk en Biélorussie. Il oppose la sélection Iachine composée de joueurs russes et biélorusses à la sélection Jágr composés des joueurs étrangers. La sélection Jágr s'impose 11-8.

      Joueurs par nation[modifier | modifier le code]

      Pourcentage de joueurs par nation.

      Pays Joueurs % de non-russe % total
      Drapeau de la Russie Russie (21 équipes) 529 / 73,6 %
      Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan (1 équipe) 30 15,8 % 4,1 %
      Drapeau de la Biélorussie Biélorussie (1 équipe) 26 13,7 % 3,6 %
      Drapeau de la République tchèque République tchèque 25 13,2 % 3,4 %
      Drapeau du Canada Canada 25 13,2 % 3,4 %
      Drapeau de la Lettonie Lettonie (1 équipe) 24 12,7 % 3,3 %
      Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 20 10,6 % 2,7 %
      Drapeau de la Finlande Finlande 11 5,8 % 1,5 %
      Drapeau de la Suède Suède 9 4,7 % 1,2 %
      Drapeau de l'Ukraine Ukraine 8 4,2 % 1,1 %
      Drapeau des États-Unis États-Unis 6 3,1 % 0,9 %
      Drapeau de l'Allemagne Allemagne 2 1,1 % 0,2 %
      Drapeau de la Norvège Norvège 1 0,5 % 0,1 %
      Drapeau de l'Autriche Autriche 1 0,5 % 0,1 %
      Drapeau de la Suisse Suisse 1 0,5 % 0,1 %
      TOTAL 718 (189 non-Russes) 100 % 100 % (26,4 % non-Russes)

      MHL[modifier | modifier le code]

      Article détaillé : Saison 2009-2010 de la MHL.

      La Molodiojnaïa Hokkeïnaïa Liga (désignée par le sigle MHL) est le championnat des équipes juniors de la KHL.

      Vyschaïa Liga[modifier | modifier le code]

      La Vyschaïa Liga est la seconde division du championnat de Russie. Le Iougra Khanty-Mansiïsk bat en finale des séries éliminatoires le Toros Neftekamsk 3 victoires à 1 et remporte la Coupe Bratine.

      Références[modifier | modifier le code]

      1. (en) Présentation de la saison 2009-2010 de la KHL sur http://en.khl.ru/.
      2. (ru) « Ак Барс (Казань) - Локомотив (Ярославль) », sur www.khl.ru (consulté le 19 mars 2013)
      3. (ru) Retour de Fetissov sur www.khl.ru
      4. (ru) Feuille de match sur www.khl.ru
      5. (en) KHL game suspended at 3:39 sur www.iihf.com
      6. (en) Entente KHL-AMA sur www.wada-ama.org.
      7. Zinetoula Bilialetdinov (Ak Bars) et Marek Sikora (Avtomobilist) étaient également candidats à ce trophée.
      8. Ses dauphins sont Michael Garnett (MVD) devant Dmitri Kotchnev (Spartak).