Clark Gillies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Clark Gillies
Surnom(s) Jethro
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Moose Jaw (Canada)
Joueur retraité
Position Ailier gauche
Tirait de la gauche
A joué pour Islanders de New York (LNH)
Sabres de Buffalo (LNH)
Repêc. LNH 4e choix au total, 1974
Islanders de New York
Repêc. AMH 37e choix au total, 1974
Oilers d'Edmonton
Carrière pro. 1974-1988

Temple de la renommée : 2002

Clark Gillies (né le à Moose Jaw dans la province de la Saskatchewan au Drapeau du Canada Canada) est un ancien joueur professionnel de hockey sur glace en Amérique du Nord.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Gillies commence à faire parler de lui dans la ligue junior canadienne de la Western Canada Hockey League dès 1971 avec les Pats de Regina. En effet, en un peu plus de 200 matchs dans la WCHL, il cumule un total de 570 minutes de pénalités. En 1974, il gagne avec les Pats la Coupe Memorial, récompense suprême de la Ligue canadienne de hockey.

Au cours de l'entre-saison qui va suivre, il se présente au repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey ainsi qu'à celui de l'Association mondiale de hockey. Il est alors respectivement choisi par les Islanders de New York (premier tour et quatrième choix) et par les Oilers d'Edmonton (troisième tour et trente-septième choix au total) et décide, comme grand nombre des joueurs de l'époque de signer avec la franchise de la LNH.

Dès sa première saison dans la LNH, il se fait connaître comme un attaquant avec un physique imposant, on parle alors de power-forward. Dès sa seconde saison, il inscrit plus de trente buts, performance qu'il va réaliser quatre saisons de suite. Il joue alors sur la même ligne que Bryan Trottier et Mike Bossy.

En 1977, il est nommé capitaine de l'équipe mais le poste ne lui réussit pas et il ne parvient à apporter le petit plus qui ferait du bien à son équipe lors des grands rendez-vous. Ainsi, il cède le C à Denis Potvin avant le début de la saison LNH 1979-1980. L'équipe finissant à la seconde place de la division, elle se qualifie pour les séries éliminatoires et l'impact de Gillies permet aux Islanders de passer un second tour engagé physiquement contre les Bruins de Boston et Terry O'Reilly. Gillies joue alors le rôle de l'ange gardien de l'équipe et s'empare pour la première fois de la Coupe Stanley. Lors des trois saisons qui vont suivre, les Islanders et Gillies vont dominer la Ligue nationale de hockey et remporter systématiquement la Coupe Stanley.

Il convient de souligner que même si Gillies joue un jeu physique, son total de minutes de pénalités ne dépassera jamais la centaine par saison. En 1985-86, Gillies ne parvient à marquer que quatre buts dans la saison et à la fin de la saison, les Islanders décident de ne pas renouveler son contrat. Il prend alors le chemin des Sabres de Buffalo abandonnant son numéro 9 pour le numéro 90 qu'il portera une saison et demi avant de prendre sa retraite en 1987-88.

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue nationale de hockey

Islanders de New York

De plus, il est admis au Temple de la renommée du hockey en 2002[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[4]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1971-1972 Pats de Regina LHOu 68 31 48 79 199 - - - - -
1972-1973 Pats de Regina LHOu 68 40 52 92 192 - - - - -
1973-1974 Pats de Regina LHOu 65 46 66 112 179 - - - - -
1974-1975 Islanders de New York LNH 80 25 22 47 66 17 4 2 6 36
1975-1976 Islanders de New York LNH 80 34 27 61 96 13 2 4 6 16
1976-1977 Islanders de New York LNH 70 33 22 55 93 12 4 4 8 15
1977-1978 Islanders de New York LNH 80 35 50 85 76 7 2 0 2 15
1978-1979 Islanders de New York LNH 75 35 56 91 68 10 1 2 3 11
1979-1980 Islanders de New York LNH 73 19 35 54 49 21 6 10 16 63
1980-1981 Islanders de New York LNH 80 33 45 78 99 18 6 9 15 28
1981-1982 Islanders de New York LNH 79 38 39 77 75 19 8 6 14 34
1982-1983 Islanders de New York LNH 70 21 20 41 76 8 0 2 2 10
1983-1984 Islanders de New York LNH 76 12 16 28 65 21 12 7 19 19
1984-1985 Islanders de New York LNH 54 15 17 32 73 10 1 0 1 9
1985-1986 Islanders de New York LNH 55 4 10 14 55 3 1 0 1 6
1986-1987 Sabres de Buffalo LNH 61 10 17 27 81 - - - - -
1987-1988 Sabres de Buffalo LNH 25 5 2 7 51 5 0 1 1 25
Totaux LNH 958 319 378 697 1 023 164 47 47 94 287

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il représente l'équipe du Canada lors de la Coupe Canada 1981. Les Canadiens perdent en finale contre l'équipe d'Union soviétique sur le score de 8 buts à 1[5].

Parenté dans le sport[modifier | modifier le code]

Son neveu Colton Gillies fut réclamé par le Wild du Minnesota lors du repêchage de2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Liste des trophées des joueurs des Islanders sur www.newyorkislanders.com/.
  2. (en) Les grandes des Islanders, sur www.newyorkislanders.com.
  3. (en) « Clark Gillies, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 11 mai 2013).
  4. (en) « Clark Gillies hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  5. (en) Résumé de la Coupe Canada 1981 sur www.hockeycanada.ca.

Articles connexes[modifier | modifier le code]