Daniel Deshays

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Deshays
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
Nationalité
Activités

Daniel Deshays est un ingénieur du son, professeur des universités habilité à diriger des recherches (2015), essayiste français. Chevalier des Palmes académiques (2013).

Parcours[modifier | modifier le code]

Daniel Deshays a réalisé la conception sonore de nombreuses créations théâtrales (172 pièces dont 34 avec Alain Françon) et musicales (255 disques)[1] Au cinéma il a travaillé sur le son direct et sur l'enregistrement de la musique de 101films, en particulier avec Chantal Akerman, Gabriel Auer, Xavier Beauvois, Denis Berry,  Robert Bober, Jérôme Boivin, François Caillat, Jean-Michel Carré, Henri Colomer, Richard Coppans,  Robert Doisneau[2]Philippe Garrel, Agnès Jaoui, Robert Kramer, Yann Le Masson, Didier Martiny, Arnaud de Mezamat, Nora Philippe, Tariq Teguia, Paul Vecchiali. Il a enseigné dès les années 80 dans de nombreuses écoles nationales supérieures et ateliers de formation professionnelle.

Carrière[modifier | modifier le code]

Technicien du son[modifier | modifier le code]

Enregistrement musique[modifier | modifier le code]

Compositeur[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • De l'écriture sonore, Entre/vues, 1999
  • Pour une écriture du son, Klincksieck, 2006 ; version moins littéraire du précédent, allongée d'exemples et complétée, présentée sous forme de 50 questions s'adressant plus directement au profane.
  • Entendre le cinéma, Klincksieck, 2010
  • Sous l'avidité de mon oreille, Klincksieck, 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]