Yann Le Masson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yann Le Masson
Naissance
Brest
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 81 ans)
Avignon
Profession Réalisateur
Films notables Kashima Paradise

Yann Le Masson est un réalisateur de documentaires et un directeur de la photographie français, né le à Brest (Finistère), mort le à Avignon (Vaucluse)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Yann Le Masson est le cofondateur, en 1974, avec Jean-Michel Carré et Serge Poljinsky, du collectif de production Grain de Sable[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Chef opérateur[modifier | modifier le code]

Cadreur[modifier | modifier le code]

Citations[modifier | modifier le code]

« Caméraman d’exception et par ailleurs marinier, Yann Le Masson est une légende du cinéma direct dont chaque film balisa l'histoire du geste documentaire. Coréalisé avec Bénie Deswarte, Kashima Paradise (1973) est son chef-d'œuvre. »

— Patrick Leboutte, Kashima Paradise, le cinéma de Yann Le Masson

« Une des clefs de ce bouleversement, cette chose qui manque le plus à la plupart d'entre nous, particulièrement aux cinéastes : le Temps. Le temps de travailler, et aussi, et surtout de ne pas travailler. Le temps de parler, d'écouter, et surtout de se taire. Le temps de filmer et de ne pas filmer, de comprendre, et de ne pas comprendre, de s'étonner, et d’attendre l'au-delà de l'étonnement, le temps de vivre. Le temps de s'habituer aussi, de part et d'autre, et ce n'est pas rien. Même si la limitation de l'équipe de tournage, à deux personnes, réduit déjà le traumatisme martien que provoque un vrai tournage, le temps continue d'apprivoiser, de familiariser. On s'habitue à cette caméra que Yann porte à l'œil comme un myope chausse ses lunettes, pour mieux vous regarder, mon enfant[5]. »

— Chris Marker

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annonce de décès sur letelegramme.com
  2. Cyril Beghin, « Description d'un combat », Cahiers du cinéma, no 667, mai 2011, p. 74
  3. Le film a été interdit pendant dix ans sur le territoire français
  4. Bénie Deswarte sur data.bnf.fr
  5. Un cinéaste breton s’en est allé sur filmsenbretagne.com

Liens externes[modifier | modifier le code]