Cory Conacher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cory Conacher (né le à Burlington, dans l'Ontario au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien qui évolue au poste d'ailier gauche ou de centre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir disputé une saison en Ontario Provincial Junior Hockey League, Cory Conacher rejoint le Canisius College, dans l'État de New York, et joue avec leur équipe, les Golden Griffins dans le Championnat NCAA. En quatre saisons, il établit douze records de l'équipe[1]. En 2010, il est désigné meilleur joueur de l'Atlantic Hockey, la conférence dans laquelle évolue Canisius. Il est également nommé dans les équipes d'étoiles de la conférence ainsi que meilleur joueur et meilleur attaquant de son équipe en 2010 et 2011[2],[3].

En 2011, une fois la saison universitaire terminée, Conacher fait un essai non concluant avec les Americans de Rochester de la Ligue américaine de hockey (souvent désigné par le sigle LAH)[4]. Il rejoint ensuite les Cyclones de Cincinnati de l'ECHL pour un autre essai qui cette fois-ci se solde avec un contrat. Il est immédiatement prêté aux Admirals de Milwaukee de la LAH avec lesquels il finit la saison[5],[6]. Durant l'été qui suit, il signe un contrat avec les Admirals de Norfolk de la LAH[7].

En 2011-2012, après avoir pris part au camp d'entraînement du Lightning de Tampa Bay de la Ligue nationale de hockey (souvent désigné par le sigle LNH)[8], le club-parent des Admirals, Cory Conacher s'établit comme l'un des meilleurs marqueurs de la LAH[9]. En janvier 2012, il dispute le Match des étoiles de la ligue[10]. Le 1er mars 2012, il signe un contrat de deux ans avec le Lightning[11]. Meilleur buteur et second meilleur pointeur de la LAH, Conacher est choisi pour le Trophée Les Cunningham du meilleur joueur[Note 1] de la saison,[12], ainsi que pour le Trophée Willie Marshall du meilleur buteur et le Trophée Dudley « Red » Garret de la meilleure recrue[Note 2],[13],[14]. Il est également nommé dans la seconde équipe d'étoiles et l'équipe des recrues de la ligue[15],[16]. Premiers de la Division Est, les Admirals éliminent tour à tour les Monarchs de Manchester, le Whale du Connecticut et les IceCaps de Saint-Jean pour atteindre la finale de la Coupe Calder qu'ils remportent quatre victoires à aucune aux dépens des Marlies de Toronto[17].

Avec le lock-out repoussant le début de la saison 2012-2013 de la LNH, Conacher commence l'exercice avec le nouveau club-école du Lightning, le Crunch de Syracuse. Une fois celui-ci levé, il est appelé par Tampa Bay pour prendre part au camp d'entraînement avec le début de la saison raccourcie. Son impact sur l'équipe se fait sentir dès l'ouverture de la saison alors qu'il marque un but contre Braden Holtby pour sa première partie de LNH lors d'un succès 6-3 face aux Capitals de Washington le 19 janvier. Il réussit à maintenir sa productivité offensive avec 24 points en 35 matchs, le classant deuxième parmi les recrues, lorsqu'il est échangé aux Sénateurs d'Ottawa avec un choix de quatrième tour pour le repêchage 2013 en retour du gardien Ben Bishop le 3 avril[18].

La première saison complète de Conacher avec Ottawa se prouve plus difficile alors qu'il a du mal trouver une constance offensive. Lors de ses 59 premières rencontres avec les Sénateurs, il ne compte que quatre buts inscrits[19]. Ses performances sont en plus comparées à celles de Bishop qui joue bien avec Tampa Bay et est régulièrement considéré comme un potentiel récipiendaire pour le trophée Vézina du meilleur gardien de la ligue[20]. Le 4 mars, veille de la date limite pour les transactions, il est placé en ballotage par Ottawa[19]. Il est réclamé le lendemain par les Sabres de Buffalo[21]. Alors qu'il est en fin de contrat, les Sabres hésitent mais finalement refusent de proposer à Conacher une prolongation de contrat. Il devient alors un agent libre le 30 juin[22].

Le 1er juillet 2014, Conacher signe avec les Islanders de New York un contrat d'un an[23]. Après avoir joué 15 des 29 premières parties de la saison 2014-2015, il est placé en ballotage par la franchise new-yorkaise avant d'être assigné aux Sound Tigers de Bridgeport de la LAH[24]. Le 2 mars, les Islanders l'envoie aux Canucks de Vancouver en retour de Dustin Jeffrey[25]. Finissant sa saison en LAH avec les Comets d'Utica, il aide son équipe à atteindre la finale de la Coupe Calder

Le 1er juillet 2015, le CP Berne annonce qu'il a engagé Conacher pour deux saisons, avec une clause de sortie LNH après la saison 2015-2016[26]. En décembre, il remporte la Coupe Spengler avec l'équipe du Canada et est nommé dans l'équipe d'étoiles du tournoi. En championnat, il aide son club à remporter le titre de champion de Suisse.

Inline hockey[modifier | modifier le code]

En 2008, Cory Conacher prend part au championnat du monde de roller in line hockey IIHF avec l'équipe du Canada. Pour leur retour dans la compétition, les canadiens remportent la Division I, le second échelon de l'évènement. Conacher termine meilleur pointeur de l'équipe avec vingt-et-un points[27],[28].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Cory Conacher est né avec une rare condition ayant fait développer sa vessie en dehors de son corps. Cinq jours après sa naissance, il subit une intervention chirurgicale longue de 10 heures au cours de laquelle les médecins ont reconstruit son bassin afin de replacer son organe à l'intérieur de son corps. Sa condition physique était tel que les médecins considéraient qu'il n'avait que peu de chance de marcher normalement. Il subit de nouvelles opérations jusqu'à l'âge de sept ans[29]. Depuis l'âge de huit ans, il souffre de diabète de type 1 l'obligeant à porter une pompe à insuline lorsqu'il ne joue pas afin de réguler son niveau de sucre dans le sang[30].

Cory Conacher est une distante relation de Lionel, Charlie et Roy Conacher, tous trois membres du Temple de la renommée du hockey[9]. Son frère Shane est également un joueur professionnel de hockey sur glace[31].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[6]
Saison régulière Séries éliminatoires
Saison Équipe Ligue PJ  B   A  Pts Pun +/- PJ  B   A  Pts Pun +/-
2006-2007 Cougars de Burlington OPJHL 48 22 40 62 62 +9 - - - - - -
2007-2008 Golden Griffins de Canisius NCAA 20 7 10 17 24 +4 - - - - - -
2008-2009 Golden Griffins de Canisius NCAA 37 12 23 35 42 +1 - - - - - -
2009-2010 Golden Griffins de Canisius NCAA 35 20 33 53 36 +9 - - - - - -
2010-2011 Golden Griffins de Canisius NCAA 37 23 19 42 54 +2 - - - - - -
2010-2011 Americans de Rochester LAH 2 1 0 1 2 0 - - - - - -
2010-2011 Cyclones de Cincinnati ECHL 3 5 2 7 0 +4 - - - - - -
2010-2011 Admirals de Milwaukee LAH 5 3 2 5 2 -2 7 0 1 1 6 +2
2011-2012 Admirals de Norfolk LAH 75 39 41 80 114 +19 18 2 13 15 28 +6
2012-2013 Crunch de Syracuse LAH 36 12 16 28 56 +3 - - - - - -
2012-2013 Lightning de Tampa Bay LNH 35 9 15 24 16 -3 - - - - - -
2012-2013 Sénateurs d'Ottawa LNH 12 2 3 5 4 6 8 3 0 3 31 -2
2013-2014 Sénateurs d'Ottawa LNH 60 4 16 20 34 +8 - - - - - -
2013-2014 Sabres de Buffalo LNH 19 3 3 6 16 -7 - - - - - -
2014-2015 Islanders de New York LNH 15 1 2 3 14 -3 - - - - - -
2014-2015 Sound Tigers de Bridgeport LAH 28 5 18 23 30 -8 - - - - - -
2014-2015 Comets d'Utica LAH 20 7 9 16 22 +6 23 5 3 8 28 0
2015-2016 CP Berne LNA 48 22 30 52 68 0 14 5 4 9 20 +2
Totaux LNH 141 19 39 58 84 +1 8 3 0 3 31 -2

Honneurs et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2009-2010 :
    • première équipe d'étoiles de l'Atlantic Hockey
    • joueur de l'année de l'Atlantic Hockey
    • meilleur joueur des Golden Griffins de Casinius
    • meilleur attaquant des Golden Griffins de Casinius
  • 2010-2011 :
    • seconde équipe d'étoiles de l'Atlantic hockey
    • meilleur joueur des Golden Griffins de Casinius
    • meilleur attaquant des Golden Griffins de Casinius
  • 2011-2012 :
    • champion de la Coupe Calder avec les Admirals de Norfolk
    • retenu pour le Match des étoiles de la LAH
    • récipiendaire du Trophée Les Cunningham
    • récipiendaire du Trophée Willie Marshall
    • récipiendaire du Trophée Dudley « Red » Garret
    • seconde équipe d'étoiles de la LAH
    • équipe des recrues de la LAH
  • 2015-2016 :
    • vainqueur de la Coupe Spengler avec le Canada
    • équipe d'étoiles de la Coupe Spengler
    • champion de Suisse avec le CP Berne

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme francophone de « meilleur joueur » correspond au terme anglais de « Most valuable player » - MVP.
  2. Le terme « recrue » désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme anglais utilisé est celui de « rookie »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Canisius 2011-2012, p. 98
  2. Canisius 2011-2012, p. 78
  3. (en) « Hockey — Team Awards », sur gogriffs.com (consulté le 14 août 2012)
  4. (en) « Transaction History — 2010-11 Regular Season — Rochester Americans », sur theahl.com (consulté le 14 août 2012)
  5. (en) « ECHL Transactions — April 2, 2011 », sur echl.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  6. a et b (en) « Cory Conacher », sur Eliteprospects.com (consulté le 7 mai 2016).
  7. (en) « Former Golden Griff Conacher signs with Norfolk », sur atlantichockeyonline.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  8. (en) Damian Cristodero, « Undrafted free agent Cory Conacher in mix for roster spot with Tampa Bay Lightning », sur tampabay.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  9. a et b (en) Steve Milton, « Burlington’s little big man Conacher turning some heads in Norfolk with his scoring prowess », sur thespec.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  10. (en) « West rallies for All-Star sweep », sur theahl.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  11. (en) « Lightning sign forward Cory Conacher », sur lightning.nhl.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  12. (en) « Conacher voted AHL MVP », sur theahl.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  13. (en) « Bourque, Conacher win scoring races », sur theahl.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  14. (en) « Conacher named top rookie », sur theahl.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  15. (en) « 2011-12 First and Second All-Stars named », sur theahl.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  16. (en) « 2011-12 AHL All-Rookie Team announced », sur theahl.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  17. (en) « Admirals Win 2012 Calder Cup Championship », sur norfolkadmirals.com,‎ (consulté le 14 août 2012)
  18. (en) « Lightning get Bishop in exchange for Conacher », sur www.nhl.com,‎ (consulté le 6 mai 2016)
  19. a et b (en) Mike Johnstone, « Senators place Conacher, Corvo on waivers », sur www.sportsnet.ca,‎ (consulté le 6 mai 2016)
  20. (en) Sean Gentille, « NHL trade deadline: Cory Conacher isn't bad, could help for free », sur www.sportingnews.com,‎ (consulté le 6 mai 2016)
  21. « Les Sabres réclament Cory Conacher au ballottage », sur www.nhl.com,‎ (consulté le 5 mars 2014)
  22. (en) Bill Hoppe, « Sabres let Cory Conacher and Jamie McBain go; Sam Reinhart visits Buffalo for first time », sur www.buffalohockeybeat.com,‎ (consulté le 6 mai 2016)
  23. « Islanders sign Johnson, Brennan, Conacher », sur www.nhl.com,‎ (consulté le 7 mai 2016)
  24. (en) Dhiren Mahiban, « Conacher clears waivers, off to Bridgeport », sur nhl.nbcsports.com,‎ (consulté le 7 mai 2016)
  25. « Canucks acquire Cory Conacher from Islanders », sur www.nhl.com,‎ (consulté le 7 mai 2016)
  26. « Berne engage Cory Conacher pour deux ans », sur planetehockey.com,‎ (consulté le 1er juillet 2015)
  27. (en) Kevin Nagel, « Conacher leads the way as Canada rolls to gold », sur insidehalton.com,‎ (consulté le 17 août 2012)
  28. (en) « And the InLine gold goes to... Sweden », sur iihf.com,‎ (consulté le 17 août 2012)
  29. (en) Vincent Fensore, « The Little Train that Did », sur www.westlakeword.com,‎ (consulté le 7 mai 2016)
  30. (en) Tim Whamsby, « Cory Conacher has overcome plenty, including surname », sur www.cbc.ca,‎ (consulté le 7 mai 2016)
  31. (en) « Shane Conacher », sur Eliteprospects.com (consulté le 7 mai 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Canisius College Media Guide, 2011-2012, 112 p. (lire en ligne)