Jim Anderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anderson.
Jim Anderson
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Pembroke (Canada)
Décès (à 82 ans)
Entraîneur décédé
A entraîné Kings de Springfield (LAH)
Blazers d'Oklahoma City (CHL)
Gems de Dayton (LIH)
Capitals de Washington (LNH)
Activité 1969-1976
Joueur décédé
Position Ailier gauche
Tirait de la gauche
A joué pour Hettche de Détroit (LIH)
Indians de Springfield (LAH)
Bisons de Buffalo (LAH)
Kings de Los Angeles (LNH)
Carrière pro. 1949-1970

Temple de la renommée LAH : 2009

James William « Jimmy » Anderson (né le à Pembroke au Canada - mort le (à 82 ans)) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste d'ailier gauche.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Anderson commence sa carrière dans la LIH en 1949. De 1951 à 1954, il joue dans trois équipes de trois ligue différentes avant de signer avec les Indians de Springfield dans la Ligue américaine de hockey. C'est avec cette franchise, excepté un bref intermède avec les Bisons de Buffalo lors de la saison 1957-58, qu'il passe toute sa carrière jusqu'à sa retraite en 1970.

Lors de sa première saison avec les Indians dans la LAH, il termine troisième pointeur et meilleur buteur de son équipe[1], neuvième pointeur et deuxième buteur de la ligue et remporte le Trophée Dudley « Red » Garrett remis au meilleur joueur recrue de l'année.

En 1960 il remporte sa première Coupe Calder avec les Indians. Il effectue ensuite sa meilleure saison en 1960-1961 où il termine meilleur buteur de la ligue avec 43 réalisations[2]. Cette saison est également marquée par une nouvelle coupe Calder et une sélection dans la deuxième équipe d'étoiles de la LAH[3]. Il remporte ensuite une troisième coupe Calder consécutive avec les Indians en 1962.

En 1964, il termine à nouveau meilleur buteur de la LAH, à égalité avec Yves Locas des Hornets de Pittsburgh en marquant 40 buts[4] et il est à nouveau élu dans la deuxième équipe d'étoiles[3].

Au cours de la saison 1967-1968, il a l'opportunité à 37 ans de jouer quelques matchs dans la LNH avec les Kings de Los Angeles et en profite pour y inscrire un but et trois points.

Il joue son dernier match professionnel avec les Kings de Springfield — nouveau nom des Indians depuis 1967 — lors de la saison 1969-70. Il quitte la LAH avec 943 matchs joués, 426 et 821 points marqués ce qui le classe dans les 10 meilleurs de l'histoire de la LAH dans ces trois catégorie[3].

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Après sa carrière de joueur, il entame une brève carrière d'entraîneur. Il débute tout naturellement contre entraîneur-chef des Kings, remplaçant en cours de saison Johnny Wilson qui est partie prendre la tête des Kings de Los Angeles. Il reste comme le premier entraîneur de l'histoire des Capitals de Washington mais sera limogé en cours de saison après seulement quatre victoires en 54 matchs. La dernière équipe qu'il entraîne est celle des Indians mais ne parvient pas à les qualifier pour les séries et prend ensuite sa retraite d'entraîneur.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1949-1950 Hettche de Détroit LIH 31 18 14 32 12
1951-1952 Miners de Glace Bay MMHL 88 51 33 84 14
1952-1953 Cataractes de Shawinigan LHSQ 22 7 4 11 8
1952-1953 Flyers d'Edmonton WHL 44 11 11 22 8 15 12 3 15 0
1953-1954 Flyers d'Edmonton WHL 66 23 21 44 22 13 6 2 8 2
1954-1955 Indians de Springfield LAH 63 39 32 71 40 4 0 0 0 0
1955-1956 Indians de Springfield LAH 61 28 23 51 44 -- -- -- -- --
1956-1957 Indians de Springfield LAH 64 30 25 55 32 -- -- -- -- --
1957-1958 Lions de Trois-Rivières LHQ[6] 34 14 18 32 2
1957-1958 Indians de Springfield LAH 25 4 4 8 16
Bisons de Buffalo
1958-1959 Indians de Springfield LAH 69 27 36 63 16 -- -- -- -- --
1959-1960 Indians de Springfield LAH 56 16 21 37 10 4 1 0 1 0
1960-1961 Indians de Springfield LAH 72 43 38 81 18 8 5 0 5 0
1961-1962 Indians de Springfield LAH 70 38 41 79 24 11 7 1 8 2
1962-1963 Indians de Springfield LAH 70 35 26 61 6 -- -- -- -- --
1963-1964 Indians de Springfield LAH 72 40 32 72 14 -- -- -- -- --
1964-1965 Indians de Springfield LAH 72 40 29 69 14 -- -- -- -- --
1965-1966 Indians de Springfield LAH 69 27 20 47 12 6 1 1 2 0
1966-1967 Indians de Springfield LAH 63 25 29 54 4 -- -- -- -- --
1967-1968 Kings de Springfield LAH 62 22 24 46 26 4 0 1 1 2
1967-1968 Kings de Los Angeles LNH 7 1 2 3 2 -- -- -- -- --
1968-1969 Kings de Springfield LAH 54 12 15 27 10 -- -- -- -- --
1969-1970 Kings de Springfield LAH 1 0 0 0 0 -- -- -- -- --
Totaux LAH 943 426 395 821 286 37 14 3 17 4

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[5]
Saison Équipe Ligue PJ  V   D   N  % V Séries éliminatoires
1969-1970 Kings de Springfield LAH
1971-1972 Blazers d'Oklahoma City CHL 72 29 34 9 46,5 %
1972-1973 Gems de Dayton LIH 73 44 25 4 63 %
1974-1975 Capitals de Washington LNH 54 4 45 5 12,0 % Non qualifiés
1975-1976 Indians de Springfield LAH 76 33 39 4 46,1 % Non qualifiés

Honneurs et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Statistiques des joueurs des Indians lors de la saison 1954-55 sur http://www.hockeydb.com.
  2. (en) Meneurs de la saison 1960-61 sur http://www.hockeydb.com.
  3. a, b et c (en) Biographie sur www.ahlhalloffame.com
  4. (en) Meneurs de la saison 1963-64 sur http://www.hockeydb.com.
  5. a et b (en) Fiche de carrière sur http://www.hockeydb.com.
  6. En 1953, la Ligue de hockey senior du Québec (LHSQ) prend le nom de Ligue de hockey du Québec (LHQ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]