Contrôle des prix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le contrôle des prix désigne les restrictions gouvernementales imposées sur les prix des denrées et services d'un marché. Les objectifs de tels contrôles sont, notamment, de maintenir accessible l'accès aux aliments de base, d'éviter les prix abusifs (en) et de ralentir l'inflation (ou inversement d'assurer un salaire minimum aux producteurs de certaines marchandises).

Il existe deux formes principales de contrôle des prix : le prix plafond, c'est-à-dire le prix maximum qui peut être exigé, et à l'opposé le prix plancher, qui est le prix minimum qui peut-être demandé.

Historiquement, le contrôle des prix fait souvent partie d'une politique des revenus (en) plus large qui comprend un contrôle des salaires ainsi que d'autres règlements semblables.

Bien que régulièrement utilisé par les gouvernements, la plupart des économistes s'entendent pour dire que les contrôles des prix sont inefficaces et doivent généralement être évités[1].

Exemples[modifier | modifier le code]

Affiche sur le contrôle des prix aux États-Unis datant de la Seconde Guerre mondiale.

Un exemple de contrôle des prix est donné dans l'Ancien Testament, où l'on interdit à des Juifs de demander des intérêts à d'autres Juifs.

Lors de la Première Guerre mondiale, la United States Food Administration (en) a renforcé le contrôle des prix de la nourriture[2],[3],[4],[5]. Des contrôles de prix ont également été faits par les États-Unis et l'Allemagne nazi lors de la Seconde Guerre mondiale[6],[7].

Aux États-Unis, certains États ont déjà établi des politiques de contrôle des prix. Ainsi, la Californie a établi une telle mesure sur les prix de l'électricité[8]. L'État d'Hawaï a brièvement introduit un plafond sur le prix de l'essence afin de lutter contre le « prix abusif » de cette denrée dans l'État en 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Price controls » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :