Conjonction logique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conjonction.
Icône de paronymie Cet article possède des paronymes ; voir : Λ, ʌ, ߍ et ^.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

En logique, la conjonction est une opération mise en œuvre par le connecteur binaire et. Le connecteur et est donc un opérateur binaire qui lie deux propositions pour en faire une autre. Si on admet chacune des deux propositions, alors on admettra la proposition qui en est la conjonction. En logique mathématique, le connecteur de conjonction est noté soit &, soit ∧.

Règle de la conjonction[modifier | modifier le code]

En théorie de la démonstration, plus particulièrement en calcul des séquents, la conjonction est régie par des règles d'introduction et des règles d'élimination.

Table de vérité[modifier | modifier le code]

En logique classique, l'interprétation du connecteur ∧ peut-être faite par une table de vérité, où F dénote le faux et V dénote le vrai :

P Q P ∧ Q
F F F
F V F
V F F
V V V

Propriétés de la conjonction[modifier | modifier le code]

Soient P, Q et R trois propositions.

Généralement[modifier | modifier le code]

En logique, on a les propriétés suivantes:

Idempotence du « et »
(PP) ⇔ P
Commutativité du « et »
(PQ) ⇔ (QP)
Associativité du « et »
((PQ) ∧ R) ⇔ (P ∧ (QR))
Distributivité de « ou » par rapport à « et »
(P ∨ (QR)) ⇒ ((PQ) ∧ (P ∨ R))
Distributivité de « et » par rapport à « ou »
((PQ) ∨ (PR)) ⇒ (P ∧ (QR))
La disjonction des négations implique la négation d'une conjonction
((¬ P) ∨ (¬ Q)) ⇒ ¬ (PQ)
La négation d'une disjonction implique la conjonction des négations
¬ (PQ) ⇒ ((¬ P) ∧ (¬ Q))

En logique classique[modifier | modifier le code]

De plus, en logique classique:

La négation d'une conjonction implique la disjonction des négations
¬ (PQ) ⇒ ((¬ P) ∨ (¬ Q))
La conjonction des négations implique la négation d'une disjonction est
((¬ P) ∧ (¬ Q)) ⇒ ¬ (PQ)
Distributivité de « ou » par rapport à « et »
((PQ) ∧ (P ∨ R)) ⇒ (P ∨ (QR))
Distributivité de « et » par rapport à « ou »
(P ∧ (QR)) ⇒ ((PQ) ∨ (PR))
Loi de non contradiction
P ∧ (¬ P) ⇔ F

On peut voir la quantification universelle comme une généralisation de la conjonction.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]