Communauté d'agglomération Var Estérel Méditerranée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une intercommunalité française image illustrant le Var
Cet article est une ébauche concernant une intercommunalité française et le Var.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) ; pour plus d’indications, visitez le Projet des intercommunalités françaises.

Communauté d'Agglomération Var Estérel Méditerranée
Communauté d'agglomération Var Estérel Méditerranée
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Forme Communauté d'agglomération
Siège Saint-Raphaël
Communes 5
Président Georges Ginesta
Date de création 1er janvier 2013
Code SIREN 200035319
Démographie
Population 109 278 hab. (2013)
Densité 315 hab./km2
Géographie
Superficie 347,12 km2
Localisation
Localisation dans le Var.
Localisation dans le Var.
Liens
Site web http://www.cavem.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté d'agglomération Var Estérel Méditerranée, anciennement communauté d'agglomération Fréjus Saint-Raphaël, regroupe cinq communes du département du Var depuis 2013. Elle est la deuxième agglomération varoise par sa population.

Évolution[modifier | modifier le code]

La CAFSR s'est agrandie au 1er janvier 2013 en passant de deux à cinq communes. La nouvelle CAVEM a donc vu le jour (Communauté d'Agglomération Var Estérel Méditerranée) associant dorénavant trois nouvelles autres communes : Roquebrune-sur-Argens, Puget-sur-Argens et Les Adrets-de-l'Estérel qui s'ajoutent à Fréjus et Saint-Raphaël[1]. La CAVEM remplace l'ancienne entité Communauté d'Agglomération Fréjus - Saint-Raphaël en s'étoffant de nombreuses compétences supplémentaires et en élargissant ainsi ses champs d'actions.

Composition[modifier | modifier le code]

Cette communauté d'agglomération est présidée par Georges Ginesta, député-maire de Saint-Raphaël[2]. Les cinq communes ont mis en commun certains moyens (en particulier les transports urbains, le ramassage et l'élimination de déchets). La communauté d'agglomération a déjà réalisé certains équipements communs comme le Palais des Sports à Saint-Raphaël (essentiellement consacré au handball) et le théâtre à Fréjus. Les deux villes ont également réuni leurs équipes de football pour former L'étoile Fréjus - Saint-Raphaël FC le 2 juin 2009. Cette nouvelle équipe évolue en national. Les deux villes partagent également le même centre hospitalier : le CHI Bonnet se situant sur l'avenue Léotard à Fréjus.

La population s'élève à 109 278 habitants en 2013, provenant surtout de Fréjus et Saint-Raphaël, mais aussi des deux villes grandissantes que sont Puget-sur-Argens et Roquebrune-sur-Argens. En été, la population quadruple et certaines installations urbaines s'avèrent insuffisantes (transports notamment).

Les communes concernées sont :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Raphaël
(siège)
83118 Raphaëlois 89,59 34 567 (2014) 386
Les Adrets-de-l'Estérel 83001 Adréchois 22,26 2 757 (2014) 124
Fréjus 83061 Fréjusiens 102,27 53 511 (2014) 523
Puget-sur-Argens 83099 Pugétois 26,90 7 322 (2014) 272
Roquebrune-sur-Argens 83107 Roquebrunois 106,10 12 344 (2014) 116

Budget et fiscalité[modifier | modifier le code]

  • Total des produits de fonctionnement : 56 320 000 €, soit 639 € par habitant
  • Total des ressources d’investissement : 40 488 000 €, soit 459 € par habitant
  • Endettement : 115 790 000 €, soit 1 314 € par habitant[3].

[modifier | modifier le code]

Évolution du logo

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]