Claude Frioux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frioux.
Claude Frioux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
NemoursVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Claude Frioux, né le et mort le à Nemours[1], est un universitaire français, spécialiste de la Russie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Normalien, agrégé de russe, soviétologue, il est maître de conférences à la faculté de lettres de Rennes avant de devenir professeur émérite à l'Université de Paris VIII («Vincennes à Saint-Denis»), qu'il a présidée à partir de sa création en 1971 et jusqu'en 1976, puis de 1981 à 1986. Il a souvent piloté des projets de traduction, en particulier avec Elsa Triolet sur Anton Tchekhov, et son épouse Irène Sokologorsky. Traducteur, il a travaillé sur une trentaine d'ouvrages et il est surtout connu comme le traducteur de référence pour le poète Maïakovski.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Trois correspondances, Paris, 2008, L'Harmattan. (ISBN 978-2-296-05243-7)
  • Vladimir Maïakovski, Lettres à Lili Brik (1917-1930), trad. Andrée Robel, présentation de Claude Frioux, Gallimard, 1969.
  • Vladimir Maïakovski, Poèmes 1913-1917, trad. Claude Frioux, Messidor, 1984, rééd. " Poètes des cinq continents ", L'Harmattan, 2000.
  • Vladimir Maïakovski, Poèmes 1918-1921, trad. Claude Frioux, Messidor, 1985, rééd. " Poètes des cinq continents ", L'Harmattan, 2000.
  • Vladimir Maïakovski, Poèmes 1922-1923, trad. Claude Frioux, Messidor, 1986, rééd. " Poètes des cinq continents ", L'Harmattan, 2000.
  • Vladimir Maïakovski, Poèmes 1924-1930, trad. Claude Frioux, Messidor, 1987, rééd. " Poètes des cinq continents ", L'Harmattan, 2000.
  • Vie et œuvre de Youri Solntsev, Paris, L'Harmattan, coll. Poètes des cinq continents.
  • L’URSS et nous (dir.), Éditions Sociales, Paris.
  • Maïakovski par lui-même, Seuil, coll. "Écrivains de toujours", Paris 1961.
  • Tchékhov Anton, Œuvres : Introduction, chronologie et table alphabétique des récits dans les trois tomes . éditeur Gallimard, Collection : Bibliothèque de La Pléiade.
  • Velimir Khlebnikov, Créations, présentation et trad., 2 vol., éd. bilingue, L’Harmattan, 2003.
  • Alexandre Grine, Jessie et Morgane (L’Harmattan), dont la traduction a remportée une Mention spéciale au Prix Russophonie 2009.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]