Classe James Madison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les forces armées des États-Unis image illustrant les sous-marins image illustrant le nucléaire
Cet article est une ébauche concernant les forces armées des États-Unis, les sous-marins et le nucléaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Classe James Madison
Image illustrative de l'article Classe James Madison
L'USS Ulysses S. Grant (SSBN-631).
Caractéristiques techniques
Type Sous-marin nucléaire lanceur d'engins
Longueur 425 pieds (130 mètres) [1]
Maître-bau 33 pieds (10 mètres)
Tirant d'eau 31,6 pieds (9,60 mètres)
Déplacement 7 370 tonnes en surface ; 8 380 tonnes en immersion
Propulsion 1 réacteur nucléaire S5W
Vitesse 20 nœuds en surface (37 km/h) ; 25 nœuds en immersion (46 km/h)[1]
Profondeur 1 300 pieds (400 mètres)
Caractéristiques militaires
Armement 16 tubes lance-missiles balistiques et 4 tubes lance-torpilles Mk48
Rayon d’action Essentiellement illimité
Autres caractéristiques
Équipage 13 officiers et 130 hommes d'équipage [1]
Histoire
Constructeurs Chantier naval Electric Boat de Groton
Mare Island Naval Shipyard
Portsmouth Naval Shipyard
Chantier naval Northrop Grumman de Newport News
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Période de
construction
1962-1964
Période de service 1964-1995
Navires construits 10
Navires prévus 10
Navires démolis 9
Navires préservés 1
Précédent Classe Lafayette Classe Benjamin Franklin Suivant

Les sous-marins de la classe James Madison (Type SCB 516) constituent la quatrième classe de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE ; SSBN : Sub-Surface Ballistic Nuclear en anglais) de l’United States Navy. Ils sont identiques aux sous-marins de la classe précédente, la classe Lafayette, à la seule exception qu’ils sont conçus pour accueillir des missiles Polaris A-3 à la place des Polaris A-2. À la fin des années 1970 et au début des années 1980, ces submersibles furent également revus pour transporter les nouveaux missiles Trident I. Avec quatre autres classes de sous-marins, les unités James Madison faisaient partie des 41 SNLE lancés entre 1960 et 1966 surnommés les 41 for Freedom (en).

Les sous-marins de cette classe furent en service de 1964 à 1995.

Améliorations[modifier | modifier le code]

Les améliorations appliquées à la classe James Madison comprennent des modifications concernant les missiles balistiques, le guidage des missiles, le système de conduite de tir et la navigation inertielle. Les missiles Polaris A-3 furent introduits sur cette classe malgré des caractéristiques différentes : 3,8 cm de plus en longueur et 1800 kg de plus tout en ayant une portée augmentée de 1900 kilomètres par rapport aux A-2. Le nombre de têtes nucléaires fut porté à 3 par missile sans pour autant adopter un système de mirvage : chaque tête nucléaire avait la même trajectoire.

Unités[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) James Madison Class, Designed for Submariners, consulté le 29 janvier 2014.

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]