Christian Fossier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fossier.
Christian Fossier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
3 mars 2013
Paris
Nationalité
Activité
Graveur, dessinateur

Christian Fossier est un dessinateur, peintre et graveur né le à Paris et mort dans la même ville le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur à l’école supérieure d’art de Metz de 1977 à 1981 puis professeur-chef d’atelier (gravure) à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (ENSBA) de 1987 à 1993, il participe à de nombreuses expositions collectives et biennales depuis 1965.

De nombreuses œuvres (pastels, dessins, gravures, livres) se trouvent dans les collections publiques et privées en France[2] et à l’étranger[3].

Expositions[modifier | modifier le code]

Principales expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1965 : Maison des Beaux-Arts, Paris
  • 1966 : Librairie Anglaise, Paris
  • 1967 : Galerie Claude Bernard, Paris
  • 1970 : Galerie La Hune, Paris
  • 1972 : Musée de peinture et de sculpture, Grenoble
  • 1972 : Overbeck-Gesellschaft, Lübeck
  • 1973 : Album « Terrain », Galerie La Hune, Paris
  • 1974 : Galerie Chevaline, Bordeaux
  • 1975 : Galerie La Hune, Paris
  • 1977 :
    • Centre Georges Pompidou, Atelier Aujourd’hui, Paris (texte de Yves Hamon)
    • Album Fon, éditions Michèle Broutta, Paris (texte de Bernard Noël)
    • Galerie Beaubourg, Paris
  • 1980, « Y.H.T.A. », éditions Maeght, Paris
  • 1981 : Galerie Maeght, Paris
  • 1983 : École des beaux-arts, Valence
  • 1986 : École des beaux-arts, Angers
  • 1987 : Le Grand Huit, Rennes (textes de René Baudouin, Gilbert Lascault, Jean-Louis Pradel, Hubert Tonka)
  • 1988 : Centre culturel français, Berlin, Dresde, Leipzig

Principales expositions collectives[modifier | modifier le code]

Biennales et prix[modifier | modifier le code]

  • 1965 : Édition de la Biennale de Paris
  • 1966 : Tokyo, Kyoto
  • 1967 : Paris (prix), Ljubjana, Vancouver
  • 1968 : Tokyo, Kyoto, Barcelone, Menton
  • 1969 : Ljubjana (prix)
  • 1970 : Cracovie, Florence (médaille d'or), Barcelone, Menton
  • 1972 : Venise
  • 1976 : Mulhouse (prix)
  • 1979 : Bradford, Condé-sur-Escault, Heidelberg, Ljubjana (prix)
  • 1982 : Alexandrie (prix)
  • 1985 : New-Delhi, Taïphe

Salons[modifier | modifier le code]

Collections et commandes publiques[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

  • Museum of Modern Art, New York
  • Institut d'art de Chicago
  • Chase Manhattan Bank collection, New York
  • Westinghouse Electric C°, Pittsburg
  • Bibliothèque nationale d'Espagne, Madrid
  • Bibliothèque nationale de France, Paris
  • Musée d'art contemporain, Rilbac
  • Fonds national d'art contemporain, Paris
  • Fonds régionaux d'art contemporain
  • Collections privées (France, Allemagne, Suisse, Japon, États-Unis)

Commandes publiques[modifier | modifier le code]

  • Porte d'honneur du ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie (1985)[4]
  • France Télécom (1984, obtenu, non réalisé)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès du graveur Christian Fossier » sur LeFigaro.fr (8 mars 2013)
  2. Centre Georges-Pompidou, Fonds national d'art contemporain, Bibliothèque nationale de France, Fonds régionaux d’art contemporain.
  3. MOMA, New York ; Institut d'art de Chicago ; Bibliothèque nationale d'Espagne
  4. Cf. Roger Aubert de Tregomain, mémoire de DEA, université de Paris IV-Sorbonne, septembre 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]