Christian Fossier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fossier.
Christian Fossier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 69 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Graveur, dessinateur

Christian Fossier est un dessinateur, peintre et graveur né le à Paris et mort dans la même ville le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur à l’école supérieure d’art de Metz de 1977 à 1981 puis professeur-chef d’atelier (gravure) à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (ENSBA) de 1987 à 1993, il participe à de nombreuses expositions collectives et biennales depuis 1965.

De nombreuses œuvres (pastels, dessins, gravures, livres) se trouvent dans les collections publiques et privées en France[2] et à l’étranger[3].

Expositions[modifier | modifier le code]

Principales expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1965 : Maison des Beaux-Arts, Paris
  • 1966 : Librairie Anglaise, Paris
  • 1967 : Galerie Claude Bernard, Paris
  • 1970 : Galerie La Hune, Paris
  • 1972 : Musée de peinture et de sculpture, Grenoble
  • 1972 : Overbeck-Gesellschaft, Lübeck
  • 1973 : Album « Terrain », Galerie La Hune, Paris
  • 1974 : Galerie Chevaline, Bordeaux
  • 1975 : Galerie La Hune, Paris
  • 1977 :
    • Centre Georges Pompidou, Atelier Aujourd’hui, Paris (texte de Yves Hamon)
    • Album Fon, éditions Michèle Broutta, Paris (texte de Bernard Noël)
    • Galerie Beaubourg, Paris
  • 1980, « Y.H.T.A. », éditions Maeght, Paris
  • 1981 : Galerie Maeght, Paris
  • 1983 : École des beaux-arts, Valence
  • 1986 : École des beaux-arts, Angers
  • 1987 : Le Grand Huit, Rennes (textes de René Baudouin, Gilbert Lascault, Jean-Louis Pradel, Hubert Tonka)
  • 1988 : Centre culturel français, Berlin, Dresde, Leipzig

Principales expositions collectives[modifier | modifier le code]

Biennales et prix[modifier | modifier le code]

  • 1965 : Édition de la Biennale de Paris
  • 1966 : Tokyo, Kyoto
  • 1967 : Paris (prix), Ljubjana, Vancouver
  • 1968 : Tokyo, Kyoto, Barcelone, Menton
  • 1969 : Ljubjana (prix)
  • 1970 : Cracovie, Florence (médaille d'or), Barcelone, Menton
  • 1972 : Venise
  • 1976 : Mulhouse (prix)
  • 1979 : Bradford, Condé-sur-Escault, Heidelberg, Ljubjana (prix)
  • 1982 : Alexandrie (prix)
  • 1985 : New-Delhi, Taïphe

Salons[modifier | modifier le code]

Collections et commandes publiques[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

  • Museum of Modern Art, New York
  • Institut d'art de Chicago
  • Chase Manhattan Bank collection, New York
  • Westinghouse Electric C°, Pittsburg
  • Bibliothèque nationale d'Espagne, Madrid
  • Bibliothèque nationale de France, Paris
  • Musée d'art contemporain, Rilbac
  • Fonds national d'art contemporain, Paris
  • Fonds régionaux d'art contemporain
  • Collections privées (France, Allemagne, Suisse, Japon, États-Unis)

Commandes publiques[modifier | modifier le code]

  • Porte d'honneur du ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie (1985)[4]
  • France Télécom (1984, obtenu, non réalisé)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès du graveur Christian Fossier » sur LeFigaro.fr (8 mars 2013)
  2. Centre Georges-Pompidou, Fonds national d'art contemporain, Bibliothèque nationale de France, Fonds régionaux d’art contemporain.
  3. MOMA, New York ; Institut d'art de Chicago ; Bibliothèque nationale d'Espagne
  4. Cf. Roger Aubert de Tregomain, mémoire de DEA, université de Paris IV-Sorbonne, septembre 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]