Chris (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chris.
Chris

Album de Christine and the Queens
Sortie 21 septembre 2018
Enregistré 2017-2018
Durée 44:28
Langue français, anglais
Genre pop, Synthpop, electro, funk
Auteur-compositeur Héloïse Letissier
Producteur Héloise Letissier
Label Because Music

Albums de Christine and the Queens

Singles

  1. Damn, dis-moi / Girlfriend
    Sortie : 17 mai 2018
  2. Doesn't Matter (Voleur de soleil) / Doesn't Matter
    Sortie : 5 juillet 2018
  3. 5 dollars
    Sortie : 16 août 2018
  4. La Marcheuse
    Sortie : 23 août 2018

Chris est le deuxième album studio de la chanteuse française Héloise Letissier, connue sous les noms de scène Christine and The Queens ou bien désormais Chris. Il s'agit d'un double-album avec une partie en français et l'autre en anglais. L'album est sorti le [1],[2].

La sortie de l'album est précédée par la promotion de quatre singles entre mai et septembre 2018 avec Damn, dis-moi / Girlfriend, Doesn't Matter (Voleur de soleil) / Doesn't Matter, 5 dollars, La Marcheuse, .

Contexte et genèse[modifier | modifier le code]

Héloise Letissier fait évoluer son surnom : elle abandonne celui de Christine and The Queens pour celui de Chris tout court. L'album n'est donc pas signé Christine and The Queens, mais Chris. Elle abandonne le surnom qui l'a rendu célèbre en barrant "tine and The Queens" de son ancien surnom, et fait circuler l'image avec la fin de son ancien surnom barré sur les réseaux sociaux et son site officiel. L'adoption de ce nouveau surnom lui permet de cultiver un peu plus son androgynie, le surnom "Chris" n'étant pas forcément perçu comme féminin[3],[4]. Pour Les Inrocks, il ne s'agit pas d'une posture marketing, mais « un acte hautement politique » pour « échapper à la définition » et « rappeler que l’identité est complexe, multiple, mouvante »[5].

Fin 2016, la chanteuse déclare au sujet de son futur album : « mon premier album marquait le passage à l’âge adulte. Depuis, j’ai évolué et j’ai notamment eu de nouvelles expériences sexuelles. Cela a influencé mon travail d’écriture... Je ne vois pas pourquoi George Michael pourrait chanter I Want Your Sex et moi pas ! »[6].

Après que la chanteuse a sorti un premier single du nouvel album en 2018, et a donc fait son retour médiatique, Vogue la trouve « métamorphosée », car elle a changé de look : elle a désormais un physique androgyne, elle s'est coupée les cheveux « très court », et a un look « à la garçonne »[7]. Selon Gala , la chanteuse cherche avec son second album à faire évoluer son personnage, à se remettre en question, et Chris est « fière d'être un symbole et une inspiration pour les femmes ainsi que la communauté Lesbienne, Gays, Bi et Trans (LGBT) ». Gala estime que Chris « continue à faire bouger les lignes et à secouer les esprits »[8]. Ouest-France signale que le changement de look de la chanteuse concrétise une aspiration déjà présente lors du succès de son premier album Chaleur humaine. En septembre 2014, elle déclarait déjà au journal : « J’ai décidé d’être qui je veux, de manière libre et décomplexée, sans choisir le genre, entre fille et garçon, suspendue en zone trouble »[9]. Pour Voici, la chanteuse a toujours eu à cœur d'explorer la thématique des « frontières qui règnent entre les différentes identités sexuelles » et cette exploration se fait désormais « à travers l’œil de Chris », la chanteuse déclarant notamment : « Chris c'est aussi l'idée d'explorer des fictions masculines en étant une femme. Pour ça, j'étais très inspirée par la Madonna des années 1990 : la macho aux seins coniques »[10].

Accusations de « plagiat »[modifier | modifier le code]

Une semaine après la sortie du clip de Damn, dis-moi, la chanteuse fait l'objet d'une accusation de plagiat sur les réseaux sociaux[11], pour avoir emprunté trois boucles musicales du logiciel de composition de Logic Pro, distribué par la firme américaine Apple, pour créer l'accompagnement musical du morceau Damn, dis-moi. Légalement, il ne s'agit pas d'un plagiat, car les différents motifs musicaux intégrés dans le morceau Damn dis-moi sont issus de boucles sous licence libre. Néanmoins, plusieurs internautes s'indignent d'un « plagiat »[12],[13],[14]. D'après Le Monde, il est possible en quelques clics dans le logiciel de reproduire l'accompagnement musical de la chanson, mais le journal précise que la chanteuse a modifié les boucles, rajouté des instruments[13].

Selon Le Monde, la chanteuse n'a jamais dissimulé son goût pour les possibilités offertes par le numérique[13]. Elle-même affirme qu'elle n'a pas plagié une chanson, puisqu'elle n'a fait qu'utiliser ce qui était mis à disposition par le logiciel Logic Pro. Selon elle, « 95% des raps d'aujourd'hui empruntent des chansons connues », et Rihanna a construit trois morceaux en utilisant ce type de logiciel. Elle déclare : « Je n'ai pas plagié, j'ai samplé une boucle libre de droits, sur laquelle j'ai ajouté des paroles, la mélodie de chant, les arrangements. C'est une technique de création comme une autre. Démocratiquement, je suis libre de prendre ce que je veux dans Logic Pro. Quand Gainsbourg empruntait des mélodies à Chopin, est-ce que c'était du plagiat ? »[11]. Pour la chanteuse, « Damn dis-moi est une récupération malicieuse de ce qui existe partout pour en faire quelque chose d’ultra-personnel »[14].

Le 20 août, Héloise Letissier est à nouveau accusé de plagiat pour son clip du titre 5 dollars, réalisé par Colin Solal Cardo[15], qui présente des similarités « troublantes » avec le court métrage Break Free de l'américaine Ruby Rose[16]. L'Obs met en exergue un potentiel élément à charge: un tweet datant de 2014 où un internaute attire l'attention de Chris sur le court-métrage de Ruby Rose[15],[17],[18]. Des internautes se sont amusés de cette accusation, arguant qu'il y avait beaucoup de clips avec des femmes qui prennent leur douche et qu'il ne fallait pas voir un plagiat à chaque fois[18].

Caractéristiques de l'album[modifier | modifier le code]

Dans un communiqué de presse Chris écrit au sujet du premier single issu de l'album (Damn, dis-moi) : « Voici l'acte de naissance de Chris : plus ancrée, plus fière, plus drôle, et sacrément horny (excitée[19]) », et elle explique aussi qu'il s'agit du « résultat explosif d'une macération de références plus agressives, dans lesquelles j'ai trouvé la force pour raconter l'exaspération qui était la mienne : le G-funk et la période Gainsbarre (le suintement sexuel, le mal de vivre) ». En hommage au son G-funk, elle a fait participer à ce morceau l'un des pionniers du genre : Dâm-Funk[4], un artiste issu de la culture hip-hop californienne[20].

Chris affirme que le G-funk fait partie « des grosses inspirations » pour l'ensemble de l'album, et annonce que cet album sera « plus pêchu, plus funk », il contiendra « plus de testostérone, plus de sueur, plus de rythmes mais on reste dans le minimalisme »[3],[6].

Les autres références pour l'album, pointées par un article de presse de RTL, sont nombreuses: Michael Jackson « période Dangerous », Eminem « pour le côté amuseur public », Janet Jackson « dans la production », et Madonna des années 1990 « pour ce qu'elle avait de puissant »[3]. Pour Les Inrocks, l'album « s’inscrit dans une belle tradition jacksonienne »[5].

Pour Chris, ce second album ne représente pas une rupture nette avec son premier, il s'agit d'une réinvention[3],[21], d'une évolution[10], et elle explique : « J'adore les grands gestes qui sont ceux de grandes discographies, où chaque album est une remise en question de son travail et répond à l'autre. Les David Bowie, Kanye West, Madonna se réinventent et en même temps restent les mêmes personnages »[3].

Dans le premier album, elle voulait se démarquer de l'image de la jeune fille, et désormais, elle a senti sur scène qu'elle devenait « une femme athlète, une femme patronne, une femme puissante », et, selon elle, être une « femme puissante », c'est aussi tordre l'idée de ce qu'est une femme. Pour Rtl, « ce nouvel opus se veut comme une suite, une démonstration de ce que peut devenir la femme d'après dans une société plus égalitaire ou le patriarcat est enfin dégonflé »[3].

Damn, dis-moi (Girlfriend dans la version internationale)[4] parle d'après la chanteuse de « frustration amoureuse et sexuelle. Ca parle des rôles étriqués que la société continue de donner aux garçons comme aux filles. Et du fait que moi je ne m'y retrouve absolument pas »[22].

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

D'après Metacritic, qui assigne un score standardisé sur 100 des critiques, Chris reçoit un score, basé sur 22 critiques, de 90 sur 100 qui signifie que l'album est « universellement acclamé »[23].

Pour Emmanuel Marolle du Parisien, Chris est « un album aussi puissant que touchant », composé comme un « journal intime »[30]. Cependant pour Julien Goncalves de Charts in France, Christine and the Queens tombe dans « sa propre caricature » sur la fin de l'album avec « des textes trop énigmatiques, voire incompréhensibles » ou « hermétiques », soulignant parfois que « Christine and the Queens n'est pas toujours aussi inspirée »[33]. Louis Guichard de Télérama souligne également des « textes, que l'artiste aime tant crypter, pour mieux les faire sonner ». Le critique note que la Christine and the Queens « héroïne sensible et lointaine de Chaleur humaine » s'est transformée sur ce deuxième album en « une canaille androgyne mais sexuelle »[31].

Accueil commercial[modifier | modifier le code]

En France, l'album entre à la seconde place du top album français avec 16 500 exemplaires[34],[35]. Il entre cependant numéro un des ventes (physiques et téléchargements). La 2e semaine, l'opus descend à la 6e place du top albums fusionné[36].

Selon Official Charts, l'album entre numéro un du update albums chart au Royaume-Uni, un classement prenant en compte les ventes des 3 premiers jours de la semaine[37]. Lors de sa première semaine, l'opus y atteint la 3e place du top albums fusionné avec 15 271 exemplaires, mais entre en tête du classement des ventes (physiques et téléchargements)[38],[39].

En Belgique, l'album entre à la première place en Wallonie et à la 5e en Flandre[40]. À noter que son précédent album avait atteint les mêmes places en 2015[41],[42].

L'opus atteint la 32e place aux Pays-Bas[43].

Il atteint la 36e place en Allemagne. C'est la première fois que la chanteuse y classe un disque[44].

Aux États-Unis, l'album entre à la première position du top Heatseekers Albums, avec 2 222 exemplaires vendus en première semaine[38]. Aujourd'hui, l'album s'est vendu à plus de 3 000 exemplaires là-bas[38].

Actuellement, l'album s'est vendu à plus de 153 000 exemplaires à travers le monde, dont 76 800 exemplaires en France, 49 500 exemplaires au Royaume-Uni, ou encore plus de 3 000 aux États-Unis[38].

Liste de titres[modifier | modifier le code]

Le disque est un double-album : un disque en français, l'autre en anglais[45]

Dans la version anglaise, Bruce est dans le brouillard et Le G sont remplacés par Feel so good.

Chris (version française)
No Titre Durée
1. Comme si on s'aimait 3:52
2. Damn, dis-moi 3:21
3. La marcheuse 4:16
4. Doesn't matter (voleur de soleil) 4:19
5. 5 dols 3:28
6. Goya ! Soda ! 5:24
7. Follarse 3:36
8. Machin-chose 5:03
9. Bruce est dans le brouillard 3:38
10. Le G 3:55
11. Les yeux mouillés 3:20
12. L'étranger (voleur d'eau) 4:02
Chris (version anglais)
No Titre Durée
1. Comme si 3:52
2. Girlfriend 3:21
3. The walker 4:16
4. Doesn't matter 4:19
5. 5 dollars 3:28
6. Goya Soda 5:24
7. Damn (what must a woman do) 3:36
8. What's-her-face 5:03
9. Feel so good 3:45
10. Make some sense 3:20
11. The stranger 4:02

Classements[modifier | modifier le code]

Classement (2018) Meilleure position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[46] 36
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA Digital Albums Chart)[47] 17
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[48] 38
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[49] 5
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[50] 1
Drapeau du Canada Canada (Canadian Albums)[51] 74
Drapeau de l'Écosse Écosse (OCC)[52] 2
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[53] 55
Drapeau de la France France (SNEP Megafusion)[54] 2
Drapeau de la France France (SNEP Physique)[55] 1
Drapeau de la France France (SNEP Téléchargement)[56] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Top Album Sales)[57] 55
Drapeau des États-Unis États-Unis (Heatseekers Albums)[58] 1
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[59] 12
Drapeau de l'Irlande Irlande - Independent Albums (IRMA)[60] 2
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[61] 32
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[62] 3
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (Independent Albums Chart)[63] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (Sales Albums Chart)[64] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (Physical Albums Chart)[65] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (Update Albums Chart)[66] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (Downloads Albums Chart)[67] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (Streaming Albums Chart)[68] 28
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[69] 5
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade Romandie)[70] 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Théau Berthelot, « Christine and the Queens sortira son deuxième album le 21 septembre », sur chartsinfrance.net, (consulté le 6 juillet 2018)
  2. « "Chris" : Christine and the Queens dévoile la tracklist de son nouvel album », sur chartsinfrance.net (consulté le 6 juillet 2018)
  3. a b c d e et f « VIDÉO - Découvrez Chris, le nouveau visage, nom et son de Christine and the Queens », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juillet 2018)
  4. a b et c « Christine and the Queens : découvrez son nouveau titre "Damn, Dis-moi" », Culturebox,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juillet 2018)
  5. a et b « La résurrection de Chris(tine) And The Queens », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juillet 2018)
  6. a et b « Christine and the Queens : Son nouvel album 2018 ’Chris’ - eVous », sur www.evous.fr (consulté le 9 juillet 2018)
  7. Alexandre Marain, « Tout ce qu'il faut savoir sur le retour de Chris(tine & the Queens) », Vogue,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2018)
  8. Prisma Média, « Pourquoi Christine and the Queens veut désormais qu’on l’appelle Chris - Gala », Gala.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2018)
  9. « Nouveau nom et nouveau titre pour la chanteuse de Christine and the Queens », sur Ouest France,
  10. a et b Prisma Média, « Christine and the Queens se confie sur son changement d’identité - Voici », Voici.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2018)
  11. a et b « Christine and the Queens répond à "l'Obs" : "Je n'ai pas plagié" », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 22 septembre 2018)
  12. « Accusée de plagiat, Chris(tine & The Queens) répond à la polémique », Les Inrocks,‎ (lire en ligne)
  13. a b et c « Le prétendu plagiat de Christine and the Queens », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 22 septembre 2018)
  14. a et b « Accusation de plagiat: «"Damn dis-moi" est une récupération malicieuse», explique Chris », sur www.20minutes.fr (consulté le 22 septembre 2018)
  15. a et b « Chris (tine and the Queens) à nouveau accusée de plagiat pour un clip », sur Ouest France,
  16. Prisma Média, « Christine and the Queens à nouveau accusée de plagiat pour le clip de sa chanson 5 dollars - Voici », Voici.fr,‎ (lire en ligne)
  17. « Chris(tine and the Queens) : son clip "5 Dollars", un copier-coller d'une vidéo de Ruby Rose ? », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 22 septembre 2018)
  18. a et b « VIDÉO - Chris(tine and the Queens) a-t-elle copié Ruby Rose pour le clip de "5 dollars" ? », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 19 septembre 2018)
  19. « Damn, Christine and the Queens se réinvente dans un nouveau clip », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2018)
  20. «Christine and the Queens» devient «Chris», sur La Voix du Nord,
  21. « Appelez-la Chris désormais! », lematin.ch/,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2018)
  22. « Christine and The Queens change de nom dans le premier morceau de son nouvel album », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2018)
  23. a et b (en) « Chris », sur Metacritic
  24. (en) Helen Brown, « Christine and the Queens – 'Chris' album review: Adding sweat and swagger to a perfect pop record », The Independent,‎ (lire en ligne)
  25. (en) Alexis Petridis, « Christine and the Queens: Chris review – pop music that truly matters », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  26. (en) Neil McCormick, « Christine and the Queens, Chris, review: stylish, smart and defiant, she's the pop star we need right now », The Telegraph,‎ (lire en ligne)
  27. (en) Annie Zaleski, « Christine And The Queens’ swaggering Chris revels in fluid identities », A.V. Club,‎ (lire en ligne)
  28. (en) Heather Phares, « Chris - Critic », Allmusic,‎ (lire en ligne)
  29. (en) Will Hermes, « Review: Christine & the Queens Sly, Seductive ‘Chris’ », Rolling Stone,‎ (lire en ligne)
  30. a et b Emmanuel Marolle, « Christine and The Queens se dévoile dans «Chris» », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  31. a et b Louis Guichard, « Chaleur humaine », Télérama, no 3585,‎ (lire en ligne)
  32. (en) Jamieson Cox, « Christine and the Queens - Chris », Pitchfork,‎ (lire en ligne)
  33. a et b Julien Goncalves, « "Chris" : Christine and the Queens fait sa mue sur un album brut (Critique) », Charts in France,‎ (lire en ligne)
  34. « "Chris" : Christine and the Queens entre numéro un des ventes d'albums en France », sur chartsinfrance.net (consulté le 28 septembre 2018)
  35. « Le Top de la semaine du 28 Septembre 2018 : Top Albums - SNEP », SNEP,‎ (lire en ligne, consulté le 14 octobre 2018)
  36. « Le Top de la semaine du 05 Octobre : Top Albums - SNEP », SNEP,‎ (lire en ligne, consulté le 14 octobre 2018)
  37. (en) « Christine and the Queens could score first UK Number 1 album with Chris », Official Charts,‎ (lire en ligne, consulté le 25 septembre 2018)
  38. a b c et d « Les ventes de Chris(tine) and the Queens », sur Pure Charts (consulté le 23 février 2019)
  39. (en) « Eminem’s Kamikaze denies Christine & The Queens Number 1 album », Official Charts,‎ (lire en ligne, consulté le 28 septembre 2018)
  40. « Christine And The Queens - Chris », sur ultratop.be (consulté le 28 septembre 2018)
  41. « Christine And The Queens - Chaleur humaine », sur ultratop.be (consulté le 28 septembre 2018)
  42. « Christine And The Queens - Chaleur humaine », sur ultratop.be (consulté le 28 septembre 2018)
  43. Steffen Hung, « Christine And The Queens - Chris », sur hitparade.ch (consulté le 28 septembre 2018)
  44. Steffen Hung, « germancharts.de - Christine And The Queens - Chris », sur germancharts.de (consulté le 28 septembre 2018)
  45. Corentin Fraisse, « En écoute : le nouvel album de Chris(tine and the Queens) », Tsugi,‎ (lire en ligne)
  46. (de) Charts.de – Christine and the Queens – Chris. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  47. (en)« ARIA DIGITAL ALBUMS CHART WEEK COMMENCING 1 OCTOBER, 2018 », ARIA (consulté le 14 octobre 2018)
  48. (de) Austriancharts.at – Christine and the Queens – Chris. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  49. (nl) Ultratop.be – Christine and the Queens – Chris. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  50. Ultratop.be – Christine and the Queens – Chris. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  51. (en) Christine and the Queens - Chart history – Billboard. Canadian Albums Chart. Prometheus Global Media.
  52. (en) Archive Chart. Top 40 Scottish Albums. The Official Charts Company.
  53. (en) Spanishcharts.com – Christine and the Queens – Chris. Top 100 álbumes. Hung Medien.
  54. Le Top de la semaine : Top Albums Megafusion - SNEP. Top Albums Megafusion. SNEP.
  55. Le Top de la semaine : Top Albums Physique - SNEP. Top Albums Physique. SNEP.
  56. Le Top de la semaine : Top Albums Téléchargement - SNEP. Top Albums Téléchargement. SNEP.
  57. (en)« CHRISTINE AND THE QUEENS. Chart History.Top Album Sales », Billboard (consulté le 14 octobre 2018)
  58. (en) Christine and the Queens - Chart history – Billboard. Billboard Top Heatseekers Albums. Prometheus Global Media.
  59. (en)« Week 39 2018. Week Ending 28 Sep 2018. Top 100 Albums », IRMA (consulté le 28 septembre 2018)
  60. (en)« Week 39 2018. Week Ending 28 Sep 2018. Top 20 Independent », IRMA (consulté le 28 septembre 2018)
  61. (nl) Dutchcharts.nl – Christine and the Queens – Chris. Mega Album Top 100. Hung Medien.
  62. (en) Archive Chart. UK Albums Chart. The Official Charts Company.
  63. (en)« Christine and the Queens, Independent Chart History, 28 Sept 2018 », Official Charts Company (consulté le 28 septembre 2018)
  64. (en)« Christine and the Queens, Sales Chart History, 28 Sept 2018 », Official Charts Company (consulté le 28 septembre 2018)
  65. (en)« Christine and the Queens, Physical Albums Chart History, 28 Sept 2018 », Official Charts Company (consulté le 28 septembre 2018)
  66. (en)« Christine and the Queens, Update Chart History, 28 Sept 2018 », Official Charts Company (consulté le 28 septembre 2018)
  67. (en)« Christine and the Queens, Downloads Chart History, 28 Sept 2018 », Official Charts Company (consulté le 28 septembre 2018)
  68. (en)« Christine and the Queens, Downloads Chart History, 28 Sept 2018 », Official Charts Company (consulté le 28 septembre 2018)
  69. (en) Swisscharts.com – Christine and the Queens – Chris. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  70. Steffen Hung, « CHRISTINE AND THE QUEENS - CHRIS (ALBUM) », sur www.lescharts.ch (consulté le 14 octobre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]