Ittihad Zemmouri de Khémisset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ittihad Khémisset)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Al Ittihad.
image illustrant un club de football image illustrant le Maroc
Cet article est une ébauche concernant un club de football et le Maroc.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet football.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ittihad Zemmouri de Khémisset
Logo du
Généralités
Surnoms IZK
Fondation 1940
Couleurs vert, blanc et rouge
Stade Stade du 18 novembre
(5500 places)
Siège BP 223 - Khémisset
Président Drapeau du Maroc Hassan Filali
Entraîneur Drapeau du Maroc Jawad Milani
Site web http://www.izk-foot.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

L'Ittihad Zemmouri de Khémisset (en arabe :الاتحاد الزموري للخميسات), plus connu sous l'acronyme IZK, est un club marocain de football basé à Khémisset. Le club évolue dans la deuxième division de la Botola Pro Marocaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le début[modifier | modifier le code]

L'Ittihad Zemmouri de Khémisset a été fondé en 1940 par Lhadj Hammou El Machatt et Moralés, un français résidant dans la ville de Khémisset.
Parmi les joueurs des années 1940, on peut citer Jack Moralès (fils du cofondateur et gardien de but), Lhadj Hammou El Machatt (cofondateur et défenseur), Ben Boubker (milieu de terrain) et Boukhriss qui était d'abord avant-centre à 18 ans avant se convertir en gardien de but. Moralès était le président du club et Monsieur Le Roy l'entraîneur.
Cette équipe jouait en division d'honneur (D3) avant de rejoindre en 1962 la deuxième division.

Montée en élite[modifier | modifier le code]

En 1972, le club accède à la première division. L'année suivante, il atteint la finale de la coupe du Trône pour la première fois de son histoire mais s'incline face au FUS de Rabat sur le score de 3-2 (avec un but légendaire sur corner direct de l'ailier Bouzbouz applaudi par Feu Hassan II)[non neutre].

Retour en D2[modifier | modifier le code]

En 1974, le club n'arrive pas à garder sa place parmi l'élite et est relégué en deuxième division, commence alors une longue traversée du désert pour le club zemmouri qui ne retrouvera l'élite que lors de la saison 2000/01.
Néanmoins, l'équipe verra évoluer des joueurs marocains de renom tels Noureddine Belhoucine, Tabach, Hatab, Benbouazza, Moulay Ahmed, Bouzbouz, El Mansouri, Bennasser, Chandra.

Puis une nouvelle génération pris le relais vers la fin des années 1970 et débuts 1980, composée d'Abdrrazak, Jamal et Tohcha comme gardiens de buts, en défense : Ghazouani, Allal Saoudi, Said Boulakchkach, Hanane, Maguini, Benachir, Bouazza Kanabi, Yahya Khaldi (qui jouait au DHJ en 1re division avant de rejoindre l'équipe), Abounaouass, et Benkarii, au milieu opéraient : Hafid, Jamal Temsamani, Jayid, Jannane, Hamza, et en attaque : Mohammed Boubadi, Temsamani Noreddine, Anouar, Bouizane, Mahmou, Brahim, et Saaidi.Boukanar,Momen,
L'équipe -selon Chandra Taybi- aurait pu accéder en 1re division si elle avait trouvé les moyens humains et financiers, mais, malheureusement les joueurs ne jouèrent pas longtemps ensemble car Anouar rejoint le Crédit agricole, Boubadi le FUS et Maguini l'US Touarga.
et yahya rejoint son service au sein des FAR ( A.R.M). Ensuite arriva la génération de Boukhriss, Bentaybi, Ahizoun said, Ammouta, Horrane, Belkadi, Elfen, Pay Abdellah, Benattabou, Bensmina, Massoudi, Chandra Simo, Msabni , robio(Machrikate)Bounidane, Zaghdoud Hamid, Ben azouz, Ahizoun(Michel) Boumhart Morad... Les joueurs de cette équipe ne jouèrent pas longtemps car Ammouta rejoignit le FUS, Rachid Machrikate(Robio) parti jouer en France, Boukhriss partit à l'OCK, Horrane en Italie et Belkadi en Bulgarie pour suivre ses études de pharmacie.
Avec ces départs, Mohamed El Guertili qui succéda à Bissbiss (président du club), hérita d'une équipe faible qui joua les barrages à Kenitra contre Belksiri (1990), et ce n'est que grâce à deux buts de Aziz Lagraoui que l'IZK l'emporta sur son homologue par 2-1.
À la suite du match de barrage, En 1991-92 El Guertili fut expulsé par la foule qui assista à l'assemblée générale, et en 1992-1993, Hamid Belfil prit les commandes du club épaulé par « Yahya » ou le cerveau comme le nommait les supporters.
Cette saison-là, l'IZK peina pour garder sa place en 2e division, d'ailleurs son dernier match du championnat contre le Hilal de Nador fut très disputé et a failli connaître des scènes dramatiques lorsque le juge de touche fut blessé par une bouteille lancée par un spectateur, l'arbitre du centre a voulu arrêter le match si ce n'était l'intervention de Belfil et yahya, et les agents de police qui maîtrisèrent la situation. Ce n'est ainsi qu'après une courte discussion avec l'arbitre du centre et ses juges, que le match fut repris sous le mécontentement des joueurs Nadoris qui espéraient l'arrêt du match. Finalement, le match se termina par 1 à 0 en faveur des Zemourris, qui gardèrent leur place en 2e D.

Pendant la saison 1993-1994, Belfil démissionna et laissa sa place à Yahya, qui forma son comité composé de huit membres: : Yahya, Chibar, Hadj Oukhalou, Yacoubi, Maguini, Rachid, Jamal Fakhri, et Hamri, ce petit groupe faisait du bon travail au côté de Slimani – l'Algérien – qui en compagnie de Hamza travaillaient en silence et formaient une équipe jeune composée de : Marzouk, Bentaybi, Boudral, comme gardiens de buts, Badaoui, Msabni, Benachir, Zaghdoud Karim, Ourkiya, Aarich, Oussaid, Drider, Salem le Mauritanien, Boudouh, Chfinja, Elfen, Chandra Simo, Boukanar, Jout bensalem, Benaatabou, et Mountassir. Une armada de jeunes décidés à faire parler d'eux ! En effet ces jeunes qui pratiquaient un football moderne et efficace arrivèrent à faire oublier les mauvais moments des précédentes saisons, d'ailleurs, ils terminent la saison en envoyant l'ASS en 3 Division et donnèrent la revanche à l'IZK après 20 ans; car en 1974 c'était l'ASS qui envoya L'IZK au 2 division.

Cette année-là l'IZK termina 5e avec un budget de 40,5 millions de centimes alors que le MAT qui avait géré 290 millions de centimes – selon un technicien-: comment a fait ce comité pour gérer une si petite somme et se classer 5e, alors que Le MAT joua les barrages avec les 290 millions précités ?

En 1995, faute de moyens et à la suite d'un conflit avec le Gouverneur, Yahya le président démissionna et laissa la place aux : Abbouz, Belamine, Belfil, Jirrar, Badich, ... Cette année l'équipe joua encore une fois les Barrages et ce n'est que Laatiriss Hamid qui sauva l'équipe par un but splendide à Meknès, une saison à oublier selon les supporters et les joueurs.

En 1996, Gartilli revient en force et réussit à former une équipe solide composée de joueurs expérimentés. Enfin, pendant la saison 1999-2000, l'équipe avec des joueurs tels que Bentaybi, Lagraoui, Benjillali, Jallil, Benboubker, Serji, Youness El fadili, Bakhouch, Yamine, ZhaniHamadi, Taoufik Lamrabet, Mansour, Sayeh, Lokmane, Jeanane, Merouane, Hakim, Pitcho, Genouni, Mouloue, Ouchnane et autres, après quelques années ensemble, ces joueurs réussirent la montée en 1re division, un rêve tant espéré par la population zemmourrie ! Le comité était composé de Gartili président et des membres du comité motivés actifs comme Moumouche Larbi trésorier, Loukbach secrétaire général, Fouzi Ameziane et Abdou el Khanfari vice-présidents et un entraîneur qualifié natif de Khemisset et ex-joueur du club en l'occurrence Boubaddi Mohammed.

Le retour au sommet[modifier | modifier le code]

Depuis son retour en élite en 2001, l'IZK n'a cessé de surprendre et s'est classé régulièrement dans la première partie du tableau et lors de la saison 2007-08, les Zemmouris ont fini vice-champion du Maroc, à quelques points seulement derrière les FAR de Rabat.

L'aventure africaine[modifier | modifier le code]

La deuxième place acquise en championnat en 2007-08, a permis à l'IZK de jouer pour la première fois de son histoire la Ligue des champions de la CAF.

Durant cette édition 2009 les zemmouri ont pu arriver jusqu'en 1/8e de finale. En 1/16e de finale ils réussissent l'exploit d'éliminer les ghanéens de l'Asante Kotoko Kumasi, mais l'aventure se termine au tour suivant contre les congolais du TP Mazembe, par ailleurs vainqueurs de l'édition.

Saison Compétition Tour Adversaire Résultat
2009 Ligue des champions 1/16e de finale Drapeau du Ghana Asante Kotoko Kumasi 1-3, 2-0
1/8e de finale Flag of the Democratic Republic of the Congo.svg TP Mazembe 0-1, 0-0

Parcours africain[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Numéro Nom du Joueur Poste Club Précédent Club Formateur
1 Drapeau : Maroc Lhoussine Amsa Gardien Drapeau : Maroc Chabab Rif Al Hoceima Formé au Club
12 Drapeau : Maroc Mourad Izem Gardien Formé au Club Formé au Club
2 Drapeau : Maroc Anouar Jayid Défenseur Formé au Club Formé au Club
8 Drapeau : Maroc Yamine Ouahdi Défenseur Formé au Club Formé au Club
3 Drapeau : Maroc Mohammed Amine Laaouina Défenseur Drapeau : Maroc Municipalité de Khemisset Formé au Club
13 Drapeau : Maroc Amine Lmzalni Défenseur Formé au Club Formé au Club
7 Drapeau : Maroc Tariq Ghannach Défenseur Formé au Club Formé au Club
5 Drapeau : Maroc Abdellah Belbekri Défenseur Drapeau : Maroc CODM de Meknès Formé au Club
20 Drapeau : Maroc Chaouki Beniich Défenseur Drapeau : Maroc AS Salé Drapeau : Maroc KAC de Kénitra
14 Drapeau : Maroc Tahar Hosni Milieu de Terrain Drapeau : Maroc FAR de Rabat Oualmès
16 Drapeau : Maroc Abdelhaq Mouhattan Milieu de Terrain Drapeau : Maroc Najah de Salé Drapeau : Maroc Najah de Salé
10 Drapeau : Maroc Taoufiq Lamrabet Milieu de Terrain Formé au Club Formé au Club
- Drapeau : Maroc Noureddinne Kachani Milieu de Terrain Formé au Club Formé au Club
31 Drapeau : Maroc Ismail El Haddaoui Milieu de Terrain Formé au Club Formé au Club
4 Drapeau : Maroc Saghir Maadour Milieu de Terrain Formé au Club Formé au Club
15 Drapeau : Maroc Ismail Ajabli Milieu de Terrain Formé au Club Formé au Club
19 Drapeau : Maroc Mehdi Chahnaoui Milieu de Terrain Drapeau : Maroc Youssoufia Berrechid Drapeau : Maroc Youssoufia Berrechid
21 Drapeau : Ghana Djenim Iddy Milieu de Terrain Drapeau : France Olympique de Marseille Drapeau : France Olympique de Marseille
25 Drapeau : Maroc Zouheir Laariss Attaquant Formé au Club Formé au Club
29 Drapeau : Maroc Fouad Babli Attaquant Drapeau : Maroc Sidi Slimane Drapeau : Maroc Raja de Casablanca
39 Drapeau : Maroc Abderrahim Belamri Attaquant Formé au club Formé au Club
- Drapeau : Maroc Mustapha Lahsaini Attaquant Formé au Club Formé au Club
- Drapeau : Maroc Mustapha Bidoudane Attaquant Drapeau : Maroc FUS de Rabat Drapeau : Maroc Wydad de Casablanca
11 Drapeau : Maroc Youssef Zouhri Attaquant Drapeau : Maroc Chabab Rif Al Hoceima Drapeau : Maroc Formé au Club
26 Drapeau : République démocratique du Congo Traore Siko Amadou Attaquant Drapeau : République démocratique du Congo TP Mazembe Drapeau : République démocratique du Congo TP Mazembe
- Drapeau : Côte d'Ivoire Amadou Dosso Attaquant Drapeau : Côte d'Ivoire ASEC Mimosas Drapeau : Côte d'Ivoire ASEC Mimosas
- Drapeau : Niger Alhassane Issoufou Attaquant Drapeau : Maroc Raja de Casablanca Drapeau : Côte d'Ivoire ASEC Mimosas

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Saison Division class. Pts V N D BP BC Coupe du Trône
2000-01 GNF 1 9e 35 8 11 11 24 31
2001-02 GNF 1 8e 35 9 8 13 22 29
2002-03 GNF 1 11e 33 6 15 9 22 30
2003-04 GNF 1 14e 29 6 11 13 16 23
2004-05 GNF 1 6e 37 7 16 7 18 21 1/16 f.
2005-06 GNF 1 9e 36 8 12 10 20 25 1/4 f.
2006-07 GNF 1 7e 42 10 12 8 24 23 1/16 f.
2007-08 GNF 1 2e 50 14 8 8 34 22 1/16 f.
2008-09 GNF 1 13e 33 7 12 11 22 29 1/2 f.
2009-10 GNF 1 15e 33 7 12 11 15 22 1/16 f.

Anciens joueurs célèbres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]