Championnat de France de football D2 1970-1971

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
National
1970-1971
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Fédération française de football
Édition 1re
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 48 clubs
Statut des participants Professionnel et amateur
Hiérarchie
Hiérarchie un niveau
Niveau supérieur aucun - promotion/relégation en CFP
Niveau inférieur aucun - promotion/relégation en CFA

Navigation

Le Championnat National 1970-1971 est la première édition du championnat National, organisé par la Fédération française de football, créé pour faire la liaison entre le championnat de France professionnel et le championnat de France amateurs, lors de la réorganisation des championnat nationaux, entre 1970 et 1972, qui abouti à une pyramide unique en 1972. Il n'est pas un second niveau, mais un championnat indépendant, et n'a donc absolument rien à voir avec la deuxième division professionnelle. Le championnat National est divisé en trois poules géographiques de 16 clubs, et voit l’attribution du titre au Paris Saint-Germain Football Club, qui accède au championnat de France professionnel en compagnie du LOSC et de l’AS Monaco.

Graphe 1 : nouvelle pyramide nationale, projet soutenu par le GFP.
Graphe 2 : nouvelle pyramide nationale, projet retenu par la Fédération.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au conseil national de juillet 1969, le projet d'unification des championnats amateurs et professionnels, avec l'institution d'un nouveau championnat National, pour des équipes à statut à la fois professionnel et amateur, est actée[1]. Cette réorganisation des championnats nationaux, opérée conjointement par la Fédération française de football et le Groupement du football professionnel, va s'opérer sur deux saisons entre 1970 et 1972[2]. La réforme est rendu possible grâce au retour au sein de la Fédération des équipes professionnelles.

Plusieurs possibilités sont envisagées pour la nouvelle hiérarchie nationale ; le GFP soutient la sauvegarde de deux niveaux professionnels, suivit par le National, et le CFA (voir graphe 1), conformément au protocole FFF-GFP. La Fédération française de football propose, avec le soutien du secrétaire d'État de la jeunesse et des sports, une hiérarchie simplifié sur trois niveaux : CFP, National, CFA (voir graphe 2), avec la disparition du deuxième niveau professionnel. L'Assemblée fédérale, du 18 avril 1970 à Paris, doit statuer sur le projet du règlement du Championnat National. L'ensemble du projet est adopté (malgré le vote contre de la Ligue d'Atlantique, et l'abstention de la Ligue de Picardie), mais les débats ont longuement portés sur le maintien, ou non, de la deuxième division professionnelle[3].

À l'issue d'une séance consultative, le 21 mars 1970, les clubs autorisé à utilisé des joueurs professionnels de D2 ont souhaités, à une large majorité, le maintien du deuxième niveaux professionnel[4]. Plusieurs réunion tenues par le Groupement du football professionnel, en avril, portent sur le sort réservé à la deuxième division professionnelle dans le cadre de la réorganisation des compétions nationales[5].

Finalement, devant le peu de dossier de candidatures pour la D2 (seulement huit dossiers complets), sachant que la suppression du deuxième niveau professionnel est provisoire (la D2 professionnelle reviendra, mais en 1993, soit une absence provisoire de vingt-trois années), et devant l'intérêt supérieure du football, le Groupement du football professionnel accepte le projet de la Fédération (Graphe 2); le Conseil fédéral vote, le mercredi 6 mai 1970, la mise en application du championnat National[note 1], et fixe l'organisation suivante pour les deux saisons à venir : un championnat de France professionnel avec un groupe unique de vingt clubs, un championnat National de trois groupes de seize clubs, et un championnat de France amateur de six groupes de douze clubs[6]. Ces trois championnats indépendants formeront pour la saison 1972-1973, la base de la nouvelle hiérarchie du football français, et seront rebaptisés respectivement CF1 (CFP), CF2 (National), et CF3 (CFA)[note 2],[7]. Ce projet sera modifié lors de l'Assemblée fédérale d'avril 1971 à Paris, pour le championnat de France amateurs principalement[8].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le Championnat national (surnommé «Challenge de la Fédération») est organisé par la FFF, administré par le Groupement du football professionnel, et géré par une commission mixte composé de membres nommés par le Conseil fédéral et représentant le football amateur et le football professionnel. Cette Commission du Championnat National est chargé de l'organisation du championnat[9] (calendrier, forfait, réclamations, caisse de solidarité,...). Elle délègue certains pouvoirs aux Ligues régionales pour l'organisation matérielle des matchs (désignation des délégués, contrôle des tickets d'entrée et des feuilles de recette, contrôle de l'application des règlements,...)[9]. La Commission est composée pour cette saison 1970-1971 de MM. Benoit, Burlaz, Camus, Gioanni, Larronde, Leroy, Mayol, Pujolle, Riolacci, Stahl, Viart et Vincenti[10].

L'épreuve se dispute en deux périodes : phase éliminatoire et phase finale[9]. Les règles de l'International Board sont appliquées, de même que les règlements généraux de la Fédération.

Phase éliminatoire[9] :

  • Les clubs, en trois groupes géographique de 16 équipes, se rencontrent en match aller et retour.
  • Le classement se fait par addition de point : match gagné = deux points, nul = un point, perdu = zéro point. Un match perdu par forfait est réputé l'être par 3 buts à 0. Un match perdu par pénalité entraîne le retrait des points et l'annulation des buts marqué pour l'équipe disqualifié, alors que l'équipe gagnante prend les deux points et conserve ses buts marqués.
  • En cas d'égalité de points, intervient dans l'ordre : classement aux points des matchs joués entre ex-æquo - goal average particulier (quotient des buts des matchs joués entre ex-æquo) - goal average général - match de classement sur terrain neutre, avec d'éventuelles prolongations - coups de pied de but (par série de cinq).
  • En cas d'exclusion ou de forfait général en cours de saison, tous les résultats impliquant le club sont annulés (points, buts pour et contre).

Phase finale[9] :

  • Les premiers de chaque groupe se rencontrent en match simple, une fois sur son terrain, une fois à l'extérieur, selon un tirage au sort.
  • le classement se fait comme pour la phase de groupes, idem en cas d'égalité.

Un objet d'art est remis en garde pour un an au vainqueur de l'épreuve, offert par la FFF qui en reste propriétaire[9].

Accession : pour la saison 1970-1971, les trois derniers classé du CFP descendent automatiquement en National, et sont remplacés par les premiers de chaque groupe, sauf si il s'agit d'une équipe première[note 3],[11] d'un club autorisé, et si ils répondent aux conditions de participation de cette compétition[9] (être autorisé à utiliser des joueurs professionnels, posséder un terrain homologué équipé pour les nocturnes de 10.000 places minimum, avoir 11 joueurs professionnels, 3 entraineurs, 6 équipes amateurs disputant des épreuves de Ligue,...)[12].

Relégation : pour la saison 1970-1971, les deux derniers de chaque groupe de National sont relégués et remplacés par les 6 champions de groupe du CFA, sous réserve que ses derniers satisfassent aux conditions de participation à la compétition[9] (disposer d'un stade homologué de 4.000 places minimum, avoir un entraineur, un moniteur, et pour les clubs «autorisé», 6 équipes amateurs,...)[12].

Le règlement du Championnat National, saison 1970-1971, comporte 33 articles. On y trouve, outre les points ci-dessus, l’heure des matchs, la couleur des équipes, la qualification et les licences des joueurs, les réclamations, les frais de déplacement, etc.[9].

Des modifications au règlement sont apporté lors de l'Assemblée fédérale d'avril 1971; elles concernent essentiellement la promotion-relégation en fin de saison avec le CFA : les équipes premières de clubs autorisés à utiliser des joueurs professionnels (équipes réserves à partir de la saison 1971-1972) ne sont plus admises dans le Championnat National[8].

Les clubs participants[modifier | modifier le code]

Suivant l'article 4 du règlement du Championnat National[12], les clubs suivants sont qualifiés pour disputer le Championnat National 1970-1971, sous réserve de satisfaire aux règlements en vigueur (amateur, professionnel, FFF, Ligues,...), de participer à la Coupe de France, et de s'engager dans la coupe régionale de leur Ligue.

  • 14 clubs autorisés à utiliser des joueurs professionnels, non qualifié pour le Championnat de France professionnel.
  • les trois premiers des cinq groupes du CFA 1969-1970 (15 clubs).
  • 19 clubs choisis par une commission spéciale, nommée par le Conseil fédéral.

Un peu moins des deux tiers des équipes sont amateurs, les autres sont autorisés à utiliser des joueurs professionnels (noté [pro]).

Groupe Nord[13][modifier | modifier le code]

Groupe Centre[14][modifier | modifier le code]

Groupe Sud[15][modifier | modifier le code]

Classement final de la phase éliminatoire[modifier | modifier le code]

Classement du groupe Nord[note 4]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy
1 LOSC Lille 44 30 19 6 5 56 25 2,24
2 ECAC Chaumont 42 30 17 8 5 42 19 2,211
3 RC Lens 41 30 18 5 7 52 34 1,529
4 USG Boulogne 39 30 15 9 6 54 38 1,421
5 Entente B-F-N 32 30 9 14 7 43 31 1,387
6 US dunkerquoise 32 30 11 10 9 42 36 1,167
7 RP Strasbourg-Meinau 31 30 12 7 11 43 45 0,956
8 FC Mulhouse 29 30 9 11 10 32 37 0,865
9 RC Franc-Comtois 28 30 9 10 11 40 40 1
10 Amiens SC 28 30 9 10 11 39 50 0,78
11 Troyes AF 27 30 8 11 11 31 33 0,939
12 RFC Paris-Joinville 27 30 9 9 12 33 51 0,647
13 FC Sochaux-Montbéliard 24 30 9 6 15 33 48 0,688
14 AC Cambrai 22 30 6 10 14 44 52 0,846
15 ASCC Creil-Nogent 21 30 8 5 17 32 47 0,681
16 SO Merlebach 13 30 2 9 19 27 57 0,474
Classement du groupe Centre[note 4]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy
1 Paris-St-Germain FC 45 30 17 11 2 52 23 2,261
2 FC Rouen 41 30 16 9 5 53 26 2,038
3 Limoges FC 36 30 13 10 7 50 35 1,429
4 ES montluçonnais 35 30 13 9 8 56 39 1,436
5 Stade brestois 35 30 11 13 6 49 39 1,256
6 FC lorientais 34 30 13 8 9 44 31 1,419
7 US quevillaise 34 30 11 12 7 44 36 1,222
8 AAJ blésoise 34 30 13 8 9 33 35 0,943
9 US du Mans 29 30 9 11 10 36 40 0,9
10 La Berrichonne 24 30 6 12 12 32 40 0,8
11 Stade Quimpérois 24 30 7 10 13 25 45 0,556
12 FC Bourges 23 30 7 9 14 28 44 0,636
13 Stade lavallois 23 30 7 9 14 30 49 0,612
14 SPPEP Poitiers 22 30 4 14 12 25 44 0,568
15 SM caennais 22 30 8 6 16 29 46 0,63
16 Havre AC 19 30 6 7 17 37 51 0,725
Classement du groupe Sud[note 4]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy
1 AS Monaco 47 30 22 3 5 71 23 3,087
2 Olympique avignonnais 40 30 17 6 7 53 24 2,208
3 AS aixoise 38 30 17 4 9 50 32 1,563
4 AS Cannes 38 30 14 10 6 943 28 33,679
5 SC Toulon 31 30 13 5 12 37 37 1
6 US Toulouse 30 30 12 6 12 38 33 1,152
7 FC Gueugnonnais 30 30 12 6 12 40 45 0,889
8 GFC Ajaccien 28 30 9 10 11 26 26 1
9 FC Sète 28 30 11 6 13 33 43 0,767
10 Montpellier LFC 28 30 11 6 13 33 43 0,767
11 ESCN La Ciotat 27 30 9 9 12 33 45 0,733
12 UMS Montélimar 27 30 10 7 13 31 43 0,721
13 AC arlésien 26 30 9 8 13 33 38 0,868
14 AS biterroise 26 30 10 6 14 34 44 0,773
15 FC Grenoble 20 30 7 6 17 25 45 0,556
16 Olympique d'Alès 16 30 5 6 19 29 60 0,483

Poule finale[modifier | modifier le code]

La formule du tournoi est appliquée pour permettre de décerner le titre de champion de National. Les vainqueurs de chaque groupe vont se rencontrer sur un seul match et le meilleur sera alors sacré champion.

Détails des matchs


Classement de la poule finale[note 4]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy
1 Paris-St-Germain FC 3 2 1 1 0 6 2 3
2 AS Monaco 2 2 0 2 0 4 4 1
3 LOSC Lille 1 2 0 1 1 4 6 0,667

Le Paris Saint-Germain Football Club est sacré champion de National 1970-1971, et reçoit la garde du challenge de la Fédération pour un an.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

À l’issue de ce championnat[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Memento des compétitions nationales administrés par le Groupement du Football Professionnel : saison 1970-1971, Fédération française de football, , 184 p. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • L'officiel du Groupement du Football Professionnel : saison 1971-1972, Fédération française de football, , 292 p. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • France Football, N°1261 du 2 juin 1970, p.3. Liste des clubs qualifiés pour la D2 1970-71 annoncée le 30 mai 1970 au Conseil fédéral de la FFF

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce championnat est l'ancêtre du «National» actuel, et n'a donc rien à voir avec le deuxième niveau professionnel.
  2. CF1, CF2, CF3 respectivement pour Championnat de France de première, deuxième, troisième division, à ne pas confondre avec le CFP1, CFP2, CFP3 (Championnat de France professionnel de première, deuxième, troisième division ou D1-DN, D2-DIR, D3-DR), avec CFA1, CFA2 (Championnat de France amateurs de première, deuxième division), CFN1, CFN2, CFN3 (Championnat de France National de première, deuxième et troisième division entre 1993 et 1997).
  3. Les règlements de la Fédération, en vigueur avant 1971, précisent dans son article 96, alinéa 2 : « L’équipe première est celle qui participe à un championnat amateur dans la catégorie la plus élevée ».
  4. a, b, c et d Il faut lire, dans l'entête de la dernière colonne, «GA», «Quot.» ou «Rap.»; la division de deux nombres n'ayant jamais fait une moyenne !

Référence[modifier | modifier le code]

  1. « En Assemblées Fédérales Extraordinaire et Ordinaire, le Football Français affirme son unité et sa dignité », France Football Officiel, no 1213,‎ , p. 1 & 4
  2. Jacques Georges, « À propos de la réorganisation des compétitions; Championnat National, symbole de l'unité, du renouveau et de l’efficacité », France.Football.Officiel, no 1261,‎ , p. 1-2
  3. « Assemblée fédérale - séance du 18 avril 1970 », France.Football.Officiel, no 1261,‎ , p. 4
  4. « Tour des projets de réforme des compétitions - La division II souhaite son maintien en "championnat professionnel" », France.Football.Officiel, no 1250,‎ , p. 3
  5. « Sort de la division II toujours en suspens - Une délégation du G.F.P. devant le Conseil Fédéral le 6 mai », France.Football.Officiel, no 1255,‎ , p. 1-2
  6. « Les mesures décisives pour la vie de notre football d'élite. », France Football officiel, no 1257,‎ , p. 1
  7. « Organisation des compétitions nationales - Règlement du CFP et du Championnat National », France.Football.Officiel, no 1261,‎ , p. 9-11
  8. a et b « règlement du championnat de France de troisième division saison 1971/72 », France.Football.Officiel, no 1310,‎ , p. 4
  9. a, b, c, d, e, f, g, h et i Mémento des compétitions nationales administrés par le GFP - 1970-1971 : Règlement du Championnat National, Fédération française de football, , 184 p., p. 100-122
  10. « Conseil Fédéral - séance du 30 mai 1970 », France.Football.Officiel, no 1261,‎ , p. 7
  11. Annuaire édition 1968-1969 : Règlement généraux - chapitre V : Organisation des épreuves, Fédération française de football, , 318 p., p. 80
  12. a, b et c Mémento des compétitions nationales administrés par le GFP - 1970-1971 : Règlement administratif, Fédération française de football, , 184 p., p. 124-147
  13. Mémento des compétitions nationales administrés par le GFP - 1970-1971 : Championnat National groupe Nord, Fédération française de football, , 184 p., p. 37-45
  14. Mémento des compétitions nationales administrés par le GFP - 1970-1971 : Championnat National groupe Centre, Fédération française de football, , 184 p., p. 47-55
  15. Mémento des compétitions nationales administrés par le GFP - 1970-1971 : Championnat National groupe Sud, Fédération française de football, , 184 p., p. 57-65
  16. a et b L'officiel du Groupement du Football Professionnel - 1971-1972 : Championnat National 1970-71, Fédération française de football, , 184 p., p. 41-42

Navigation[modifier | modifier le code]