Châteaudauphin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Châteaudauphin
Châteaudauphin
Rue du centre du village
Noms
Nom italien Casteldelfino
Nom occitan Chasteldeifin
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Piémont Piémont 
Province Coni 
Code postal 12020
Code ISTAT 004047
Code cadastral C081
Préfixe tel. 0175
Démographie
Gentilé casteldelfinesi
Population 180 hab. (31-12-2010[1])
Densité 5,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 35′ 26″ nord, 7° 04′ 15″ est
Altitude Min. 1 296 m
Max. 1 296 m
Superficie 3 300 ha = 33 km2
Divers
Saint patron Santa Margherita
Fête patronale Premier dimanche de juillet
Localisation
Localisation de Châteaudauphin
Géolocalisation sur la carte : Piémont
Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Châteaudauphin
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Châteaudauphin
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Châteaudauphin
Liens
Site web www.comune.casteldelfino.cn.it

Châteaudauphin (en italien Casteldelfino, en occitan Chasteldeifin) est une commune italienne de la province de Coni en Piémont, située dans le val Varaita.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Châteaudauphin se situe au cœur de la vallée Varaïta, à une vingtaine de kilomètres de la frontière avec la France. La région s'appelle la Castelade ou le Castelar.

La population de Châteaudauphin représente 1,6 % de la population du val Varaita (17 631 habitants).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bellino, Elva, Oncino, Pontechianale, Sampeyre

Hameaux[modifier | modifier le code]

Torrette (1 179 m), Bertines (altitude : 1 393 m), Serre (1 446 m), Alboin (1 507 m), Pusterle (1 369 m), Rabioux (1 425 m), Caldane (1 257 m).

Relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de circulation[modifier | modifier le code]

Châteaudauphin est traversée par une route (SP 105) qui relie la commune à Coni ou à Saluces ; cette route monte ensuite au col de l'Agnello, frontière avec la France ; sur le versant français, la route traverse le Queyras et atteint Briançon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'au traité d'Utrecht (1713), Châteaudauphin et le val Varaita font partie du Dauphiné de Viennois, terre d'Empire qui devient en 1349 possession de la couronne de France.

De 1343 à 1713, Châteaudauphin est un des quatre, puis cinq escartons du Briançonnais, régis par la grande charte de 1343 accordée par Humbert II de Viennois, dernier Dauphin indépendant.

En 1713, la frontière française dans les Alpes est redéfinie et les vallées tournées vers l'est deviennent possessions de la principauté de Piémont, sur laquelle règne la maison de Savoie. En 1720, le duc Victor-Amédée II devient roi de Sardaigne et l'ensemble de ses possessions sera désormais appelé « royaume de Sardaigne ».

En 1744, dans le cadre de la guerre de Succession d'Autriche, a lieu la bataille de Châteaudauphin (ou bataille de Pierrelongue), entre une armée franco-espagnole commandée par le prince de Conti et l'armée sarde (Charles-Emmanuel III), qui est vaincue (19 juillet 1744).

Langues[modifier | modifier le code]

Outre l'italien, les habitants de Châteaudauphin sont des locuteurs en piémontais ou en occitan[2].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Durant l'été, Châteaudauphin héberge de nombreux touristes : Français (originaires de la Vallée Varaïta)[pas clair] ou Turinois qui viennent se ressourcer le temps d'un week-end.

Le bourg de Châteaudauphin est le point de départ de nombreuses randonnées, certaines très faciles tandis que d'autres sont particulièrement difficiles, comme l'ascension du Mont Viso (3 840 m).

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
30 mai 2006 En cours Domenico Amorisco Centro-Destra  
Les données manquantes sont à compléter.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]