Château de la Bien-Assise de Guînes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de la Bien-Assise[1]
Image illustrative de l'article Château de la Bien-Assise de Guînes
Architecte Claude-Nicolas Ledoux
Début construction 1806
Propriétaire initial Charles-François de Guizelin
Propriétaire actuel M. et Mme Frédéric Mancho
Destination actuelle Hôtel[2]
Protection non
Coordonnées 50° 51′ 53″ nord, 1° 51′ 36″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Hauts-de-France
Commune Guînes

Le château de la Bien-Assise est un château français bâti au début du XIXe siècle, et situé à Guînes dans le Pas-de-Calais.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1558 le 13 janvier : le Duc de Guise investit Guînes. Mylord Gray, gouverneur de la place, avait une garnison de 1400 hommes dont six cents vieux soldats espagnols. Après de longs combats, le château fut anéanti sous le feu des pièces d'artillerie et les incendies[3].
  • 1806 : sur les plans de Claude-Nicolas Ledoux, Charles-François de Guizelin, premier conseiller général du canton de Guînes, fait construire le château sur l'emplacement d'une ancienne demeure seigneuriale.
  • 1900 : le domaine mis en vente est démembré. Il est racheté en 1907 par M. Basset fabricant de tulle à Calais.
  • 1944 : il est réquisitionné pour héberger des réfugiés des marais de la région.
  • 1951 : M. André Boutoille possédant les terres et la ferme en fait l'acquisition et redonne son unité à l'ensemble ; il y crée un centre touristique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. page 28 - l'Echo du Pas-deCalais n°100 Avril-Mai 2009
  2. Château-camping de la Bien-Assise
  3. Page 153 - Notice historique sur l'état ancien et moderne du Calaisis, de l'Ardresis et des Pays de Bredenarde et de l'Angle par P.-J.-M. COLLET - imprimé chez A.Lelleux 6 Rue Royale à Calais - archibe de Bodleiana Bibibliothéca - numérisé par Google Books : consulter l'ouvrage

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]