Barrière des Vertus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Barrière des Vertus
Barriere des Vertus.jpg
La barrière des Vertus vers 1819
Présentation
Destination initiale
Architecte
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

La barrière des Vertus est une ancienne barrière d'octroi de l'enceinte des Fermiers généraux située rive droite à Paris, en France.

Situation[modifier | modifier le code]

Elle est située entre les actuels boulevards de la Villette et de la Chapelle au niveau de la rue du Château-Landon[1].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Son nom lui vient d'une image miraculeuse de la Vierge qui se trouvait dans l'église Notre-Dame-des-Vertus d'Aubervilliers.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle permettait l'accès à Paris depuis la rue des Vertus (actuelle rue d'Aubervilliers) qui marquait la limite entre les communes de La Villette et La Chapelle.

Dans Paris, cette voie se prolongeait par la rue du Château-Landon qui fut appelée « chemin des Potences » par allusion, sans doute, aux fourches patibulaires de Montfaucon.

Le bâtiment était carré, composé d'un rez-de-chaussée, d'un premier étage couvert d'une toiture à deux pans et orné d'un péristyle de 4 fortes colonnes, d'un fronton[2].

Elle a été restaurée en 1838 et signalée en 1853 comme « ayant été murée ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Paris en 1790 avec le mur des Fermiers généraux », paris-atlas-historique.fr.
  2. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, édition originale, 1844 (lire en ligne), p. 667.

Bibliographie[modifier | modifier le code]