Barrière des Deux-Moulins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Barrière des Deux-Moulins
Présentation
Destination initiale
Architecte
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

La barrière des Deux-Moulins, était une barrière d'octroi de l'enceinte des Fermiers généraux.

Situation[modifier | modifier le code]

À l'origine, elle se trouvait sur le boulevard de l'Hôpital, en face de la rue du Marché-aux-Chevaux (actuelle rue Duméril) et au bout de la rue des Deux-Moulins-Saint-Marcel (actuelle rue Jenner) du village des Deux-Moulins, renommé en 1806 « village d'Austerlitz[1],[2],[3] ».

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle est nommée ainsi en référence à deux moulins à vent de la Salpêtrière (le moulin Vieux et le moulin Neuf), situés à proximité du village des Deux-Moulins (renommé village d'Austerlitz en 1806) et de cette barrière[4],[2],[1].

Au cours du temps, elle a également porté les noms de « barrière de l'Hôpital », « barrière du chemin de la Voirie », « barrière de la Voirie » ou « barrière de Clamart », en référence au cimetière de Clamart.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette barrière était composée de deux bâtiments symétriques et était située à proximité du dépôt des poudres de l'Arsenal. En 1818, après l'annexion du village d'Austerlitz, qui s'appelait « village des Deux-Moulins » avant 1806, une seconde barrière est construite et nommée « barrière d'Ivry ».

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  • Les ouvrages cités en bibliographie
  1. a et b Alfred Delvau, Histoire anecdotique des barrières de Paris.
  2. a et b Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments.
  3. « Paris en 1790 avec le mur des Fermiers généraux », paris-atlas-historique.fr.
  4. Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, 1817.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]