Château de Saint-Saturnin (Puy-de-Dôme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de Saint-Saturnin.
Château de Saint-Saturnin
Image illustrative de l'article Château de Saint-Saturnin (Puy-de-Dôme)
Le château de Saint-Saturnin, vu depuis le nord-est.
Début construction XIIIe siècle
Propriétaire initial Famille de La Tour d'Auvergne
Destination initiale Château fort
Protection Logo monument historique Classé MH (1889, château)
 Inscrit MH (1992, douves, mur d'enceinte, jardins)
Site web http://www.chateaudesaintsaturnin.com/
Coordonnées 45° 39′ 31,2″ nord, 3° 05′ 33,4″ est
Pays France
Région historique Basse-Auvergne
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Commune Saint-Saturnin

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Saint-Saturnin

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

(Voir situation sur carte : Puy-de-Dôme)
Château de Saint-Saturnin

Le château de Saint-Saturnin est un château français situé à Saint-Saturnin, dans le département du Puy-de-Dôme.

Il fait l'objet de protections au titre des monuments historiques.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château de Saint-Saturnin est situé en Auvergne, dans le département du Puy-de-Dôme, au cœur du village de Saint-Saturnin, au sud-sud-ouest de l'église Notre-Dame.

Il surplombe d'une quarantaine de mètres la Monne, encaissée dans des gorges.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château a été bâti au XIIIe siècle puis modifié aux XIVe et XVe siècles[1] par les barons de La Tour d'Auvergne[2].

En 1566, Catherine de Médicis, son fils le roi Charles IX et sa cour y font halte. En 1586, la Reine Margot, y fait un court séjour, avant son exil à Usson[2]. La baronnie et le château passent ensuite à la famille de Broglie en 1668[3].

Aux XIXe et XXe siècles et jusqu'en 1970, le château est administré par les Sœurs de Saint Vincent de Paul et devient successivement une chocolaterie, un orphelinat puis une maison de convalescence. C'est à cette époque que les fortifications situées au nord ont été rasées[2].

Le château est classé par liste au titre des monuments historiques en 1889 tandis que les douves, le mur d'enceinte et les jardins sont inscrits le 5 mars 1992[1].

Au XXIe siècle, il est aménagé en chambres d'hôtes[4].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château est une importante forteresse médiévale comportant une triple enceinte, des tours à créneaux et des mâchicoulis. Le corps de logis est flanqué de deux tours qui datent des XIVe et XVe siècles. Son donjon et son chemin de ronde permettent de découvrir un large panorama sur les environs.

Le château est agrémenté d'un jardin à la française.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Ancien château fort », notice no PA00092388, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 30 octobre 2013.
  2. a, b et c Panneau Saint-Saturnin, c'est... son château apposé à proximité de l'entrée nord du château, vu le 26 juin 2013.
  3. Panneau Saint-Saturnin, c'est aussi… installé à proximité de la fontaine de Saint-Saturnin, vu le 26 juin 2013.
  4. Site du château de Saint-Saturnin consulté le 30 octobre 2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :