Château de Montbron (Charente)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de Montbron.
Château de Montbron
Image illustrative de l'article Château de Montbron (Charente)
Vue du sud-ouest
Nom local Vieux Château
Début construction XIe siècle
Fin construction XVe siècle
Protection  Inscrit MH (1985)[1]
Coordonnées 45° 40′ 04″ N 0° 29′ 50″ E / 45.6679, 0.497145° 40′ 04″ Nord 0° 29′ 50″ Est / 45.6679, 0.4971[2]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Angoumois
Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
Département Charente
Commune Montbron

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Montbron

Géolocalisation sur la carte : Charente

(Voir situation sur carte : Charente)
Château de Montbron

Le château de Montbron, appelé localement Vieux Château, est situé à Montbron, en Charente.

Historique[modifier | modifier le code]

L'ancien château de Montbron, nom dérivé de "Mons Berulphi", est attesté dès avant le XIIe siècle.

Au XVe siècle, il a été rasé, avec son donjon primitif rectangulaire, en signe d'infamie, sur ordre du roi Charles VII. Marguerite de Rohan, comtesse d'Angoulême (épouse du bon comte Jean), a fait reconstruire le château dont quelques parties subsistent encore, comme le donjon de style roman.

La dernière représentante de la branche aînée de la famille de Montbron a été Jacquette de Montbron, qui épouse André de Bourdeille en 1558. La baronnie passe ensuite aux mains de Louise de Savoie (comtesse d'Angoulême et mère de François Ier).

En 1624, les héritiers d'Henri de Luxembourg doivent vendre le comté de Montbron à la famille de Loménie, qui conservera Montbron ainsi que le comté de Brienne jusqu'à la fin du XVIIe siècle.

En 1699, Étienne Chérade acquiert le comté. Mais à la Révolution, son petit-fils Adrien en est dépossédé[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Tour polygonale

Il ne subsiste que la tourelle polygonale. Des dessins montrent un bâtiment à toiture à pente unique. Le donjon a été percé de fenêtres rectangulaires au XVIIe siècle

Les deux cheminées peintes datant du XVIIe siècle et situées au premier étage sont classées[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Vieux Château de Montbron », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Coordonnées trouvées sur Google Earth
  3. Jean-Paul Gaillard, Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente, Paris, librairie Bruno Sépulchre,‎ (réimpr. 2005), 893 p., p. 477

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Châteaux, manoirs et logis : La Charente, éditions Patrimoine et Médias,‎ , 499 p. (ISBN 2-910137-05-8), p. 255