Centre juridique franco-allemand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Centre juridique franco-allemand
Cadre
Pays
Organisation
Site web

Le Centre juridique franco-allemand (CJFA), est une institution universitaire de coopération appartenant à l'Université de la Sarre (Universität des Saarlandes). Le CJFA est la seule institution non française dans le monde à délivrer un diplôme français : la licence de droit franco-allemande. Le CJFA coopère avec des partenaires historiques : l'Université de Lorraine, l'Université de Strasbourg, l'Université Paris 2 Panthéon-Assas. A ces trois partenariats initiaux ont été ajoutées des coopérations avec les universités de Grenoble Alpes, Lyon 2, Nice Côte d'Azur, Toulouse I Capitole et Tunis (Université Internationale de Tunis).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Centre juridique français a été fondé comme Centre d'Études Juridiques Françaises en 1955, à l'époque où l'université de la Sarre était une université française. Au début, les études n'étaient ouvertes qu'aux étudiants français. Lorsque l'université de la Sarre est devenue une université allemande, le Centre d'Études Juridiques Françaises a par la suite été ouvert aux étudiants allemands et il a été de ce fait nommé Centre juridique franco-allemand. Désormais, une moitié des étudiants sont Français, une moitié Allemands.

Jusqu'en 2006, le CJFA était habilité à délivrer le Deug droit[1].

Le CJFA aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Après le processus de Bologne et la réforme LMD, le CJFA est habilité à délivrer une double licence en droit en partenariat avec l'université Paul-Verlaine de Metz. Le Deug droit est encore délivré comme diplôme intermédiaire à la fin de la deuxième année[2]. Désormais, les deux premières années des études au CJFA se déroulent dans la capitale sarroise, à Sarrebruck, et la troisième année au sein d'une université française partenaire, lesquelles sont l'université Panthéon-Assas Paris II, l'université de Strasbourg ou l'université Paul-Verlaine.

L'université de la Sarre est l'unique université allemande dotée de deux chaires de droit français: la chaire de droit civil du professeur Claude Witz et la chaire de droit public du professeur Philippe Cossalter[3]. Les deux chaires entendent contribuer au rayonnement du droit français en Allemagne et donner en France les clefs de compréhension du droit allemand afin de servir d’interface culturelle entre les deux systèmes juridiques.

Les cours au CJFA concernant la partie française du cursus sont dispensés par des professeurs d'universités ou des maîtres de conférences français. La partie allemande du cursus est directement dispensée par des professeurs d'universités de l'université de la Sarre.

Rayonnement européen à travers ses débouchés professionnels[modifier | modifier le code]

En raison de l'enseignement bilingue dans les deux domaines du droit d'États membres de l'Union européenne, les anciens élèves du Centre juridique franco-allemand exercent principalement le droit en tant que juristes d'entreprises dans des multinationales, comme fonctionnaires de l'Union européenne et dans les différentes organisations internationales. Les diplômés du CJFA ont par le passé et continuent encore de nos jours de régulièrement exercer les fonctions d'ambassadeurs, membres du personnel de la Commission européenne ou de la Cour de justice européenne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]