Carlos da Graça

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Carlos da Graça
Illustration.
Fonctions
Ministre des Affaires étrangères
de Sao Tomé-et-Principe
Président Manuel Pinto da Costa
Premier ministre Celestino Rocha da Costa
Prédécesseur Guilherme Posser da Costa
Successeur Guilherme Posser da Costa
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Sao Tomé-et-Principe (Portugal)
Date de décès (à 81 ans)
Lieu de décès Lisbonne
Nationalité Santoméen
Parti politique MLSTP (1972-77)
FRN (1983-86)

Carlos Alberto Monteiro Dias da Graça, dit Carlos Graça ou Carlo da Graça, né le à Sao Tomé-et-Principe et mort le à Lisbonne, est un médecin et un homme politique santoméen[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Médecin personnel du président du Gabon Omar Bongo, il est l'un des membres fondateurs du Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe en 1972.

Après l'indépendance (1974), il entre au gouvernement comme ministre de la Santé et des Affaires sociales. En désaccord avec l'orientation socialiste du gouvernement, il démissionne en 1977 et s'exile au Gabon. En 1979, il est condamné par contumace à 24 ans de travail forcé.

En 1983, il est président du Front de résistance nationale, dont il démissionne en 1986.

Ministre des Affaires étrangères de 1988 à 1990, il est élu secrétaire général du Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe, rebaptisé Parti social-démocrate. Il est premier ministre du au , puis du au , son mandat étant interrompu par un bref coup d'État militaire. En 1996, il se présente à l'élection présidentielle, mais est vaincu.

Notes et références[modifier | modifier le code]