Carlo Rovelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  un physicien image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un physicien italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Carlo Rovelli
Description de cette image, également commentée ci-après

Carlo Rovelli, le 6 août 2005.

Naissance (60 ans)
Vérone, Vénétie (Drapeau de l'Italie Italie)
Nationalité Italien
Champs gravité quantique
Diplôme doctorat en physique (université de Padoue)

Carlo Rovelli, né le à Vérone (Vénétie), est un physicien italien spécialisé en gravité quantique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carlo Rovelli a obtenu son doctorat en physique à l'université de Padoue en Italie (1986).

Il a travaillé en Italie, aux États-Unis et en France. En 2007, il est professeur à l'université de la Méditerranée et directeur de recherche au CNRS au Centre de physique théorique de Luminy à Marseille (France). Il est également affiliated Professor du département d'histoire et de philosophie des sciences de l'université de Pittsburgh, aux États-Unis, et membre de l'Institut universitaire de France.

En 1988, Carlo Rovelli et Lee Smolin ont présenté la gravitation quantique à boucles. En 1995, ils ont obtenu une base explicite des états de la gravité quantique basée sur les réseaux de spin de Penrose, et ont montré que la théorie prédit que surface et volume sont quantifiés. Ce résultat suggère l'existence d'une structure discrète de l'espace à très petite échelle.

En 1994, il a présenté une interprétation relationnelle de la mécanique quantique, basée sur l'idée que tous les états quantiques dépendent de l'observateur.

Avec Alain Connes, il a formulé un modèle covariant de la théorie quantique des champs, basé sur l'hypothèse du « temps thermique ». Selon cette hypothèse, le temps n'existe pas dans la théorie fondamentale, mais émerge seulement dans un contexte thermodynamique ou statistique. De plus, l'écoulement du temps serait une illusion due à une connaissance incomplète.

Rovelli a aussi travaillé sur l'histoire et la philosophie de la science. Il a écrit un livre sur le philosophe grec Anaximandre, qui a été publié en France en juin 2009.

En 1995, Rovelli a reçu l'International Xanthopoulos Award pour ses contributions à la physique théorique.

En 2009, il a obtenu le premier prix Community du FQXi contest on the nature of time.

Il est membre de l'Académie internationale de philosophie des sciences et Honorary Professor de l'université normale de Pékin.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages originaux[modifier | modifier le code]

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • Qu'est-ce que le temps? Qu'est-ce que l'espace? [« Che cos'è il tempo? Che cos'è lo spazio? »], Bernard Gilson éditeur, , 117 p. (ISBN 978-2872691593)
    • version augmentée et révisée : Et si le temps n'existait pas ? [« Che cos'è il tempo? Che cos'è lo spazio? »], Dunod, , 180 p. (ISBN 978-2100716777)
  • Anaximandre de Milet : ou la naissance de la pensée scientifique [« Che cos'è la scienza. La rivoluzione di Anassimandro »], Dunod, , 192 p. (ISBN 978-2100529391)
  • Temps et espace : De l'Antiquité à nos jours, De Vive Voix, (ISBN 978-2846840743), CD et livre numérique
  • Par-delà le visible : La Réalité du monde physique et la Gravité quantique [« La realtà non è come ci appare - La struttura elementare delle cose »], Odile Jacob, , 259 p. (ISBN 978-2738132154)
  • Sept brèves leçons de physique [« Sette brevi lezioni di fisica »], Odile Jacob, , 96 p. (ISBN 978-2738133120), traduit de l'italien par Patrick Vighetti

Liens externes[modifier | modifier le code]