Carcariass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carcariass
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Death metal technique, metal progressif[1]
Années actives Depuis 1994
Labels Great Dane Records, Season of Mist, Impacts Records
Site officiel www.carcariass.com
Composition du groupe
Membres Pascal Lanquetin
Raphaël Couturier
Bertrand Simonin
Anciens membres Voir anciens membres
logo de Carcariass

Logo de Carcariass.

Carcariass est un groupe de death metal technique et mélodique français, originaire de Besançon, en Franche-Comté.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carcariass est formé en 1994[2] par Pascal Lanquetin (guitare), Raphael Couturier (chant, basse), et Bertrand Simonin (batterie). Initialement originaire de Besançon, Franche-Comté[3], en France, près de la frontière suisse. Le nom du groupe est un dérivé de nom latin Carcharodon carcharias qui signifie « Grand requin blanc ». Le groupe se popularise grâce à sa chanson To Be With You... in Your Grave incluse comme CD gratuit en accompagnement du magazine Metallian[3]. En 1996, le groupe publie un EP cinq titres intitulé Ancestral War. En 1997, le groupe enregistre et sort son premier album studio (neuf titres) intitulé Hell on Earth[2]. En 1998, le groupe signe chez Impacts Records[3], et enregistre son deuxième album, intitulé Sideral Torment[2],[4], enregistré et mixé par Stéphane Kramer au studio Impuls en Belgique (entre autres Gojira et Pleymo).

En 2002, le groupe signe chez Adipocere Records et sort l'album Killing Process[2], qui est enregistré aux studios LB-LAB à Lille, et produit par Stéphane Buriez (Loudblast). À la sortie de Killing Process, une tournée française est organisée par Adipocere Records avec les groupes du même label : Benighted, Furia, Rain, puis Sybreed) et Alastis. Le groupe participe également à différents concerts et festivals avec la plupart des groupes français de l'époque comme notamment Supuration (maintenant SUP), No Return, Seth, Anorexia Nervosa, Scarve, Recueil Morbide, Kronos, Blockheads, Inhumate, et Post Mortem. En 2004, Jérôme Lachenal du groupe suisse Your Own Decay, rejoint le groupe en tant que guitariste rythmique pour les concerts, ce qui améliore considérablement leurs prestations scéniques. La même année, le groupe décide de mettre ses deux premiers albums en libre téléchargement sur son site Internet. Le groupe enchaine des concerts et tournées en Europe de l'Ouest avec des groupes internationaux comme Cradle of Filth, Nostromo, Impaled Nazarene, et Sadist.

L'album E-Xtinction est enregistré par le groupe dans son studio, et mixé par Stéphane Buriez (Loudblast), puis publié en juin 2009, sur le label Great Dane Records. En fin 2012, afin de répondre à une demande fréquente des fans, le label Great Dane Records décide de remastériser les deux premiers albums du groupe dans un digipack intitulé Hell and Torment incluant des extraits live de leur tournée de 2004, et trois chansons issues de leur premier démo Ancestral War. La couverture du digipack est réalisée par Alexandra V.Bach (Adagio)[5].

Fin 2015, après quelques années d'absence scénique, le groupe a annoncé son retour sur scène avec des concerts et festivals prévus en 2016, notamment le Samain Fest le avec Agressor, Sup (ex-Supuration), le Gohelle Fest le 17 décembre 2016 avec Benighted, Svart Crown et d'autres groupes... En mai 2016, le label Great Dane Records réédite l'album Killing Process en digipack accompagné de bonus, dont la chanson Revenger chantée par Max Otero (chanteur du groupe Mercyless) et la chanson Domination chantée par Fred Buschenrieder (chanteur du groupe de metal suisse Mindwarp)[1],[6].

Style musical[modifier | modifier le code]

Malgré son étiquette death metal liée au chant assez grave du chanteur, Carcariass a toujours évolué dans un metal très technique et surtout très mélodique, regroupant ainsi plusieurs styles de métal comme le heavy metal et le thrash metal. D'ailleurs plus le groupe prend de l'âge plus ses albums intègrent des chansons sans chant (instrumentales), avec de multiples passages très mélodiques. Chaque album possède des instrumentales, notamment l'album E-Xtinction, dont la moitié sont instrumentales. Même si pour certains médias et labels spécialisés ce groupe est rentré dans les groupes cultes du death metal technique, le groupe n'a jamais franchi la ligne rouge du metal « commercial », et a toujours gardé sa ligne de conduite initiale[réf. nécessaire].

Les textes invoqués dans leurs chansons abordent tout type de sujet, sans aucun engagement politique ou religieux, Carcariass est uniquement un groupe de musiciens talentueux qui, en plus de leur talent, est doté d'une bonne grosse dose d'humour lorsqu'on se réfère aux interviews dans les magazines spécialisés.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Walter - guitare rythmique (sur la démo Ancestral War ; décédé en juin 2000)
  • Jérôme Lachenal - guitare rythmique (pour les concerts de 2004 ; membre du groupe suisse Your Own Decay)

Invités[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Buriez (du groupe Loudblast) - chant (sur l'album E-Xtinction)
  • Max OTERO (du groupe Mercyless) - chant (sur la chanson Revenger en bonus dans la réédition 2016 de l'album Killing Process)
  • Fred Buschenrieder (du groupe Mindwarp) - chant (sur la chanson Domination en bonus dans la réédition 2016 de l'album Killing Process)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Ancestral War (démo, quatre chansons)
  • 1997 : Hell on Earth
  • 1998 : Sideral Torment
  • 2002 : Killing Process
  • 2009 : E-Xtinction
  • 2012 : Hell and Torment

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Chrocorico Soil, Chroniques - Carcariass – Killing Process », sur Soil Chronicles, (consulté le 7 octobre 2016).
  2. a, b, c et d « Interview de Carcariass », (consulté le 7 octobre 2016).
  3. a, b et c (en) « Carcariass », sur MusicMight/Rockdetector (consulté le 7 octobre 2016).
  4. (en) « Carcariass - _Sideral Torment_ (Impacts Records, 1999) », sur Chronicles of Chaos (consulté le 7 octobre 2016).
  5. « Carcariass : Artwork et titre du futur album », sur Spirit of Metal, (consulté le 7 octobre 2016).
  6. « Great Dane Records va rééditer Killing Process de CARCARIASS », sur french-metal.com, (consulté le 7 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]