Sybreed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sybreed
Pays d'origine Drapeau de la Suisse Suisse
Genre musical Cyber metal, metalcore
Années actives 20032013
Labels Listenable Records, Reality Entertainment
Site officiel www.sybreed.com
Composition du groupe
Anciens membres Drop
Ales
Kevin
Alex
Burn
Stephane
Ben

Sybreed est un groupe de cyber metal suisse, originaire de Genève, dans le Canton de Genève. Formé en 2003, Sybreed est issu des cendres d'un groupe de dark metal suisse appelé Rain. Leur premier album, Slave Design, est publié en 2004 au label Reality Entertainment. Leur deuxième album, Antares, est publié en Europe en 2007. Le groupe se sépare en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sybreed est issu des cendres d'un groupe de dark metal suisse appelé Rain. Drop (guitare) fait un léger virage vers la musique électronique, pour proposer un alliage original de metal à tendance hardcore, des sonorités électroniques et de mélodies inspirées par des groupes comme In Flames. Le nom du groupe est un jeu de mots entre les mots anglais synthetic et breed[1]. The Drone est le nom du studio d'enregistrement, monté par Drop à Genève, qui est utilisé par Sybreed pour ses enregistrements mais aussi par d'autres groupes.

Leur premier album, Slave Design, est publié en 2004 au label Reality Entertainment, et fait une percée reconnue dans le milieu. Il est bien accueilli par la presse spécialisée[2],[3],[4]. En février 2006, le groupe se sépare de son batteur Alex, et cherche un replaçant[5]. Il recrutent par la suite Kevin Choiral. En octobre 2006, Sybreed annonce une suite à son premier album[6]. Leur deuxième album, Antares, est publié en Europe le 1er octobre 2007 sous le nouveau label du groupe Listenable Records. Dirk Verbeuren, batteur des groupes Soilwork et Scarve (sous Listenable Records également) participe à cet album. Le troisième album, The Pulse of Awakening est publié en Europe fin 2009 sous Listenable Records.

Le 7 avril 2010, leur chanson Doomsday Party devient un contenu téléchargeable pour le jeu vidéo Rock Band. Au mois d'avril 2011, Sybreed publie un EP, intitulé Challenger, seulement disponible via iTunes le 23 avril[7], mais représentatif de leur quatrième album à venir, God is an Automaton, publié le 24 septembre 2012 en Europe, et le 2 octobre en Amérique du Nord[8]. En fin 2012, Sybreed publie la vidéo de la chanson No Wisdom Brings Solace, issue de God is an Automaton, réalisée par Anthony Dubois et filmée le 18 octobre 2012 au festival Euroblast de Cologne, en Allemagne[9]. Le 18 février 2013, le groupe publie une vidéo de la chanson The Line of Least Resistance, aussi issue de God is an Automaton, réalisée par Benjamin Cappelletti[9].

En octobre 2013, Benjamin annonce son départ du groupe pour raisons professionnelles et personnelles. À la suite de cette annonce le reste du groupe annule la tournée avec Soilwork[10]. Les membres décident de mettre un terme à Sybreed, et de se consacrer à d'autres projets. Ils feront un point plus tard sur la situation du groupe en 2014[11],[12].

Style musical[modifier | modifier le code]

Le groupe est en partie inspiré par Fear Factory[2] ou encore Samael, et propose une musique particulièrement efficace mais décharnée, mécanique, froide, et surtout conceptuelle, propre au cyber metal. Ainsi, comme Slave Design ou encore The Pulse of Awakening, Sybreed se base sur le futur décadent, perverti et mécanisé de l'humain pour faire deux albums dans une optique cyber metal très prononcée.

Membres[modifier | modifier le code]

Derniers membres[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Alex - batterie (2003-2006)[1]
  • Burn (Luis) - basse (2003-2009)[1]
  • Stéphane Grand - basse (2009-2011)[1]
  • Benjamin Nominet (aka Ben) - chant (2003-2013)[1]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Sybreed », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 3 octobre 2016).
  2. a et b (en) « Sybreed - Slave Design (8/10) - Switzerland - 2004 », sur Metal Observer (consulté le 3 octobre 2016).
  3. (de) « Sybreed - Slave Design Review », sur metal.de (consulté le 3 octobre 2016).
  4. (en) « Sybreed: Slave Design », sur seaoftranquility.org, (consulté le 3 octobre 2016).
  5. (en) « SYBREED Part Ways With Drummer, Seek Replacement », sur Blabbermouth.net, (consulté le 3 octobre 2016).
  6. (en) « SYBREED: 'We're Gonna Blow Away Our First Album' », sur Blabbermouth.net, (consulté le 3 octobre 2016).
  7. (en) « SYBREED To Release New Digital Single », sur Blabbermouth.net (consulté le 3 octobre 2016).
  8. (en) « SYBREED: 'God Is An Automaton' Studio Footage Posted Online », sur Blabbermouth.net, (consulté le 3 octobre 2016).
  9. a et b (en) « SYBREED: 'The Line Of Least Resistance' Video To Premiere Next Monday », sur Blabbermouth.net, (consulté le 3 octobre 2016).
  10. (en) « SYBREED Singer Quits; Band Pulls Out Of SOILWORK Tour », sur Blabbermouth.net, (consulté le 3 octobre 2016).
  11. (en) « Sybreed Take Indefinite Hiatus », sur heavyblogisheavy.com, (consulté le 3 octobre 2016).
  12. (en) « Former Sybreed Members Working On New Project », sur The PRP, (consulté le 3 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]