Canton de Mirande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Mirande
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Gers
Arrondissement(s) Arrondissement de Mirande
Chef-lieu Mirande
Conseiller général Francis Dupouey
2008-2015
Code canton 32 19
Démographie
Population 8 107 hab. (2012)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Superficie 266,01 km2
Subdivisions
Communes 23

Le canton de Mirande est une ancienne division administrative française située dans le département du Gers et la région Midi-Pyrénées.

Depuis le redécoupage cantonal de 2014, les vingt-trois communes de ce canton ont été intégrées dans le nouveau canton de Mirande-Astarac, dont Mirande est le bureau centralisateur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Mirande dans l'arrondissement de Mirande. Son altitude variait de 139 m (Mirande) à 302 m (Saint-Élix-Theux) pour une altitude moyenne de 205 m.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Mirande regroupait vingt-trois communes et comptait 8 107 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Bazugues 55 32170 32034
Belloc-Saint-Clamens 148 32300 32042
Berdoues 352 32300 32045
Clermont-Pouyguillès 158 32300 32104
Idrac-Respaillès 201 32300 32156
Laas 237 32170 32167
Labéjan 259 32300 32172
Lagarde-Hachan 131 32300 32177
Lamazère 130 32300 32187
Loubersan 168 32300 32215
Marseillan 68 32170 32238
Miramont-d'Astarac 344 32300 32254
Mirande 3 568 32300 32256
Moncassin 119 32300 32263
Ponsampère 118 32300 32323
Saint-Élix-Theux 110 32300 32375
Saint-Martin 420 32300 32389
Saint-Maur 111 32300 32393
Saint-Médard 293 32300 32394
Saint-Michel 241 32300 32397
Saint-Ost 86 32300 32401
Sauviac 134 32300 32419
Viozan 114 32300 32466

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune d'Artiguedieu est absorbée par la commune de Seissan en 1972. Elle faisait partie du canton de Mirande et passe au canton d'Auch-Sud-Est-Seissan en étant intégrée à Seissan[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1841 Comte Léon
de Lamezan de Salin
(1787-1875)
Centre droit Lieutenant-colonel du Génie
Ancien député (1827-1831)
Propriétaire à Mirande
1841[2] 1842 Paul Gabriel Laffitte
(1801-1855)[3]
  Maire de Mirande (1838-1848)
1842 1848 M. Lapeyre   Négociant à Mirande
1848 1871 Justin Cénac-Moncaut Bonapartiste Ecrivain et érudit
Maire de Saint-Élix
1871 1890
(décès)[4]
Pierre-Antoine Seillan Conservateur Avocat et avoué à Mirande
1890[5] 1914
(décès)[6]
Urbain Sénac Rad. Notaire, propriétaire à Saint-Nicolas-de-la-Grave et à Saint-Élix-Theux
Député de Tarn-et-Garonne (1902-1910)
1914 1928 Charles Caubet Rad. Ingénieur agricole - Conseiller d'arrondissement
1928 1934 Olivier Bascou Rad. Avocat
Ancien député (1893-1898)
Préfet, puis député (1928-1932)
1934 1940 Honoré Lartigue SFIO Vigneron coopérateur à Lagarde-Hachan
Conseiller municipal
1943 1945 Xavier Perez   Maire d'Idrac-Respaillès
Nommé conseiller départemental en 1943[7]
1945 1951 Emile Dutrey SFIO Ancien Maire de Berdoues (1925-1929)
1951 1956
(décès)
Élie Duffort Rad. Maire de Mirande (1945-1956)
1957 1970 André Beaudran Rad. Maire de Mirande (1957-1988)
1970 1982 Gérard Cazeneuve PS Conseiller municipal d'Idrac-Respaillès
1982 2015 Francis Dupouey PS Agriculteur
Maire de Clermont-Pouyguillès
Ancien Conseiller municipal de Mirande
Vice-Président du Conseil Général
Elu en 2015 dans le canton de Mirande-Astarac

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1875   M. Laurent Droite Avocat à Mirande
1889   M. Ferran Droite  
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 0508 3607 6867 7977 4687 5658 0028 0758 107
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Georges Courtès (dir.), Communes du département du Gers, vol. I : Arrondissement d'Auch, Auch, Société Archéologique et Historique du Gers, , 460 p. (ISBN 2-9505900-7-1, notice BnF no FRBNF39151085)
  2. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k44463549/f1.item.r=canton.zoom
  3. www2.culture.gouv.fr/LH/LH124/PG/FRDAFAN83_OL1433046v001.htm
  4. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6241462k/f3.item.r=canton.zoom
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6241483r/f3.item.r=canton.zoom
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63286357/f2.item.r=canton.zoom
  7. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 21 février 1943, (en ligne).
  8. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  9. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012