Caldégas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Caldégas
Caldégas
Église Saint-Romain
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Prades
Canton Saillagouse
Commune Bourg-Madame
Statut Ancienne commune
Code commune 66031
Démographie
Population 79 hab. (1968)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 26′ 29″ nord, 1° 57′ 52″ est
Superficie 3,03 km2
Historique
Date de dissolution
Commune(s) d’intégration Bourg-Madame
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte administrative des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Caldégas

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte topographique des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Caldégas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Caldégas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Caldégas

Caldégas Écouter est une ancienne commune des Pyrénées-Orientales, aujourd'hui rattachée à la commune de Bourg-Madame.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune avait une superficie de 3,03 km2[1].

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Pour un article plus général, voir Toponymie des Pyrénées-Orientales.

En catalan, le nom du village est Càldegues[2].

Caldégas ou Caldègues est mentionné dès 839 (Kaldegas)[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Caldégas est rattachée, le [réf. nécessaire], à la commune de Bourg-Madame par arrêté préfectoral du [4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Canton[modifier | modifier le code]

La commune de Caldégas est incluse en 1790 dans l'ancien canton d'Angoustrine, rapidement dissous, et rejoint vers 1793 le canton d'Ur, lui aussi dissous en 1801. Caldégas rejoint alors le canton de Saillagouse qu'elle ne quitte plus par la suite, y compris après son rattachement à Bourg-Madame[4],[5].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie ancienne[modifier | modifier le code]

La population est exprimée en nombre de feux (f) ou d'habitants (H).

Évolution de la population
1365 1378 1515 1553 1709 1720 1767 1774 1788
11 f8 f8 f9 f20 f14 f79 H26 f114 H
1789 - - - - - - - -
26 f--------
(Sources : Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9))

Note : Tous les dénombrements correspondent à Caldégas et Onzés.

Démographie contemporaine[modifier | modifier le code]

La population est exprimée en nombre d'habitants.

Évolution de la population
1793 1794 1796 1800 1804 1806 1820 1826 1831
889480699892121140141
1836 1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876
163156162178191164187164170
1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926
147145166168126142148134114
1931 1936 1946 1954 1962 1968 - - -
12013112010111079---
(Sources : Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9))

À partir de 1975, la population de Caldégas est comptée avec celle de Bourg-Madame.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux touristiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Intérieur, « La situation financière des communes de France et d'Algérie en 1923 », (consulté le 11 avril 2016), p. 497.
  2. (ca)(fr)Institut d’Estudis Catalans, Université de Perpignan, Nomenclàtor toponímic de la Catalunya del Nord, Barcelone, (lire en ligne)
  3. Jean Sagnes (dir.), Le pays catalan, t. 2, Pau, Société nouvelle d'éditions régionales, , 579-1133 p. (ISBN 2904610014)
  4. a et b Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9)
  5. Fiche Cassini