Caisse de dépôt et de gestion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG)
logo de Caisse de dépôt et de gestion

Création
Fondateurs Drapeau : Maroc Mamoun Tahiri
Personnages clés Drapeau : Maroc Mustapha Bakkoury
Forme juridique Établissement public
Slogan Pour le Maroc Avenir
Siège social Rabat
Drapeau du Maroc Maroc
Direction Drapeau : Maroc Abdellatif Zaghnoun (DG)
Effectif Plus de 5000 collaborateurs
Site web www.cdg.ma

Résultat net 672 millions de MAD (2016)

La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) créée en 1959 au lendemain de l’Indépendance, elle a constitué pour les Pouvoirs Publics un organisme de sécurisation de l’épargne nationale via une gestion rigoureuse des dépôts[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien logo.

Créée en 1959 au lendemain de l’Indépendance du Maroc, la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) a constitué pour les Pouvoirs Publics marocains un organisme de sécurisation de l’épargne nationale via une gestion rigoureuse des dépôts. Le développement considérable des ressources de la CDG depuis sa création s’est accompagné d’un élargissement de ses missions ainsi que d’une modernisation continue tant de ses modes de fonctionnement que de son organisation.

Au fil des années, la CDG s’est érigée en un véritable catalyseur d’investissements de long terme tout en développant un savoir-faire unique dans la réalisation de grands projets structurants. Son statut public et la nature des fonds à caractère privé qui lui sont confiés exigent une grande rigueur dans les règles de gestion et la sélection de ses investissements. La CDG a su conjuguer cette double mission en sécurisant l’épargne collectée tout en accompagnant le développement économique du Royaume du Maroc. Cette mission duale constitue l’élément fondamental de l’identité de la CDG[3].

La vocation de la CDG est résumée dans sa devise: «œuvrer ensemble, pour le Maroc Avenir». Elle marque l’engagement du Groupe en faveur de la dynamique de progrès du pays, à travers la mobilisation de l’ensemble de ses leviers en matière de collecte et de protection de l’épargne, d’extension de la prévoyance sociale, de financement de l’économie, de conduite des grands projets d’infrastructures et d’appui aux politiques sectorielles[4].

Un portefeuille d'activités diversifié :

Dans le but d’accompagner le développement national, le Groupe CDG a graduellement enrichi et diversifié son portefeuille d’activités. Celui-ci s’organise aujourd’hui autour de 3 domaines d’activités stratégiques: épargne et prévoyance; Banque, finance et assurance; Développement territorial. L’intervention de la CDG dans ces différents métiers constitue un accélérateur de développement pour les secteurs concernés, tout en offrant de multiples possibilités de synergies intra-groupe[5].

Les métiers de la CDG : 1- Gestion de l’Épargne et Prévoyance 2- Développement Territorial 3- Tourisme 4- Banque, Finance et Investissement


Les principales orientations de la CDG :

Développer l’épargne réglementée : Le Groupe CDG entend consolider sa mission originelle en renforçant la mobilisation de l’épargne réglementée tout en optimisant la gestion des fonds institutionnels.

Positionner la CDG comme un acteur central de la réforme des retraites au Maroc : Au regard de son expertise, la CDG ambitionne de jouer un rôle de premier plan dans la réforme des retraites au Maroc.

Contribuer à la modernisation du secteur financier du Maroc : Le Groupe CDG se fixe pour objectifs de contribuer à la maturation des marchés financiers et à la désintermédiation de l’économie. Il œuvre également à renforcer son leadership dans les métiers de la banque d’affaires, de la réassurance et du capital investissement.

Accompagner le développement territorial du Maroc : La CDG renforce son engagement dans la conduite de projets structurants en matière de développement urbain, de zones d’activité spécialisées, de logement moyen standing et social et d’immobilier locatif professionnel. Dans un contexte de régionalisation avancée, le Groupe se positionne en outre comme conseiller des collectivités locales.

Promouvoir le rayonnement international de la CDG : La CDG ambitionne de s'ériger en un acteur institutionnel et financier de référence promouvant l’expansion à l’international du secteur économique marocain, notamment en Afrique et au Moyen-Orient, via l’exportation du savoir-faire du Groupe et un investissement ciblé dans ces régions.

Dans le cadre de la COP22 qui se tenait à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016, la Caisse de Dépôt et Gestion du Maroc rejoint, le 16 novembre, le think tank "Institute for Climate Economics" (l’I4CE qui regroupe la Caisse des Dépôts française, l’Agence française de développement et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) dans la gouvernance et le financement du think tank[6].

En juillet 2017, Abdellatif Zaghnoun, directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion nomme Latifa Echihabi, nouvelle secrétaire générale de la CDG[7]

Directeurs[modifier | modifier le code]

Nom Début de mandat Fin de mandat
1 Mamoun Tahiri
2 Ahmed Bennani
3 Ahmed Benkirane
4 Hassan Ababou
5 Abdelkamel Reghaye
6 M’fadel Lahlou
7 Khalid el-Kadiri
8 Mustapha Bakkoury
9 Anass Houir Alami 29 janvier 2015
10 Abdellatif Zaghnoun 29 janvier 2015 -------------------

Filiales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Présentation de la caisse de dépôt et gestion (CDG) », Tifawt,‎ (lire en ligne)
  2. « C.d.g. Caisse de depôt et de gestion (Etablissement public) : banque Rabat Entreprise », sur www.maroc-adresses.com (consulté le 10 juillet 2017)
  3. « Omar Lahlou, Caisse de dépôt et de gestion (CDG) - JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne)
  4. « Le rôle de la Caisse de dépôt et de gestion dans le développement des grands bassins économiques du Maroc », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  5. L'Usine Nouvelle, « Maroc : le groupe CDG poursuit à grand train ses projets d'aménagement - L'Usine Maroc », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne)
  6. « La Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc rejoint le think tank I4CE », Groupe Caisse des Dépôts,‎ (lire en ligne)
  7. « Latifa Echihabi prend ses fonctions en tant que secrétaire générale de la CDG », sur Al Huffington Post (consulté le 10 juillet 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]