CLER Amour et Famille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
CLER Amour et Famille
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
But L’épanouissement affectif et familial de toute personne en couple
Zone d’influence France
Fondation
Fondation Juin 1961 (JO du 20 avril 1962)
Fondateur Stanislas de Lestapis
Alphonse d'Heilly
Charles et Abeth Rendu
François et Michèle Guy
Origine La régulation naturelle des naissances selon la doctrine de l'Église catholique sur la sexualité face à la contraception du Mouvement français pour le planning familial
Identité
Siège 65, boulevard de Clichy 75009 Paris
Personnages clés Denis Sonet
Affiliation européenne

Institut européen d'Éducation familiale
European Institute for Family Life

Education
Affiliation internationale Fédération internationale d'Action familiale
International Federation for Family Life Promotion
Membres 2 000 membres adhérents[réf. nécessaire]
Publication Amour et famille - 6 numéros/an - 1 700 exemplaires - 40 €/an
Site web Site officiel

Le Centre de liaison des équipes de recherche - Amour et Famille ou CLER Amour et Famille est une association française chrétienne « de réflexion et d'action qui se propose “d'aider toute personne jeune ou adulte, en couple, ou non, croyante ou non, à mieux vivre sa vie sexuelle en vue d'un meilleur épanouissement humain et spirituel”[1]. »

Le CLER a été fondé en 1962[2] et reconnu d'utilité publique le 17 mai 1977[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

Denis Sonet, l'un des formateurs et conférenciers les plus connus.

Le CLER « œuvre pour l’épanouissement affectif et familial de toute personne, jeune ou adulte, en couple ou non »[4].

L'association est agréé comme organisme de formation auprès du ministère des Affaires sociales et du ministère de la Jeunesse et des Sports[5],[1]. Elle propose des formations sur le couple, le mariage et sa préparation, les tensions et violences conjugales et familiales, la vie relationnelle et sexuelle et les difficultés relationnelles[4] avec des conseils conjugaux. Il propose en particulier des conférences destinées aux adolescents sur le sens de l’amour humain et de la sexualité, constatant que « on parle du comment mais assez peu du pourquoi et du sens »[6].

Le CLER est agréé pour assurer la formation dans le domaine de l'éducation affective, relationnelle et sexuelle dans les établissements catholiques d’enseignement[3],[7]. Dans son rapport de 2004 Évolution du rôle des lieux et des organismes d’information et d’éducation à la sexualité, le Conseil supérieur de l’information sexuelle, de la régulation des naissances et de l'éducation familiale note favorablement ces formations apportées par le CLER en milieu scolaire « Les conseillers conjugaux et familiaux du CLER Amour et Famille accompagnent les adultes volontaires chargés des jeunes. L’objectif est d’aider chaque adulte à être en mesure de mieux écouter les jeunes, comprendre leurs demandes et répondre de manière appropriée à leurs interrogations se rapportant à l’affectivité et la sexualité. […] Une telle formation, outre ce qu’elle apporte à chaque participant, aide à une meilleure ambiance dans les établissements scolaires ou groupes de jeunes. »[8].

L'action du CLER a été saluée par le pape Jean-Paul II en novembre 1979[9].

En 2005, l'association compte 3 700 membres adhérents, 94 équipes qui regroupent 934 personnes dont 270 conseillers conjugaux et 250 éducateurs[2]. En 2010, elle a plus de 600 « éducateurs à la vie » dont 90 % sont des femmes[10].

Succédant à Christiane Férot (1986-1992), Marie-Josèphe Creps[1], Jean-Eudes Tesson, Geneviève de Leffe, conseillère conjugale et familiale, préside le CLER depuis juillet 2013[11].

Publications[modifier | modifier le code]

Le CLER publie la revue Amour et famille[2].

Régulation des naissances[modifier | modifier le code]

Le CLER propose une méthode naturelle de régulation des naissances basée sur l'auto-observation[12].

En 1960, le médecin Guy Van der Stappen, catholique pratiquant, termine une expérience scientifique longue de dix ans sur une nouvelle méthode naturelle de régulation des naissances : la méthode des températures. L’expérience de Nantes renforce l’efficacité de la Méthode Ogino. Pendant l'été, le prêtre Stanislas de Lestapis enregistre des entretiens avec Guy Van der Stappen, pour publier avec Bernard et Annik Vincent une réponse au livre La grande peur d'aimer de Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé qui reproche à l'Église de ne permettre aux catholiques que des méthodes qui échouent. Les Vincent répondent alors en publiant La grande joie d'aimer. Stanislas de Lestapis préface : « votre ouvrage n'est que la vision inaugurale du rayonnement qui l'attend en France et à l'étranger[13]. »

En novembre, Guy Van der Stappen publie ses résultats : avec le respect du « rien avant l'ovulation » et du « plateau hyperthermique », plus de 1 000 femmes ont eu un résultat de 100 %[14]. Le docteur meurt subitement peu de temps après[15].

Stanislas de Lestapis, d'Heilly et Charles Rendu fondent le CLER lors du troisième colloque national du CPM, consacrées à la régulation naturelle des naissances, en réponse à l'ouverture du premier centre d'accueil du Planning familial à Grenoble en 1961[16],[17],[18],[19]. Les trois couples pionniers organisent un centre d’information sur la méthode thermique dans leur ville respective : les Vincent à Nantes, les Rendu à Paris et les Guy à Grenoble[20].

Prises de position[modifier | modifier le code]

En 2010, le CLER s'est opposé à la diffusion du film Le Baiser de la Lune aux élèves de CM1 et CM2, en déplorant son aspect « réducteur »[10].

En 2011, l'association, par la voix de son président Jean-Eudes Tesson, déclare « Peut-être faut-il en passer par le pass contraception, mais ne renonçons pas à aider nos enfants à donner du sens à leurs actes »[21].

En 2012, l'association a intenté un procès à un sex shop parisien pour non-respect de la loi de protection de l'enfance, qui interdit à la vente « les objets à caractère pornographique » à moins de 200 mètres d'un « établissement d'enseignement »[22],[23].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « DÉLÉGATION AUX DROITS DES FEMMES ET À L'ÉGALITÉ DES CHANCES ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES - COMPTE RENDU no 10 », sur le site de l'Assemblée nationale, (consulté le 30 juillet 2014).
  2. a b et c Claire Lesegretain, « CLER Amour et Famille », sur le site de l'Union nationale des associations familiales, .
  3. a et b L’éducation affective, relationnelle et sexuelle dans les établissements catholiques d’enseignement, fiche no 3, p. 16, 16 avril 2010, [lire en ligne].
  4. a et b « CLER Amour et Famille », sur le site eglise.catholique.fr de la conférence des évêques de France (consulté le 30 juillet 2014).
  5. Isabelle Gravillon, « Cler Amour et Famille offre des conseils conjugaux », sur le site du magazine Pèlerin, (consulté le 30 juillet 2014).
  6. Corinne Mercier, « Comment parler d’amour aux préados ? », sur le site du quotidien La Croix, (consulté le 30 juillet 2014).
  7. Clotilde Hamon, « Éducation affective et sexuelle à l’école : l’enseignement catholique publie un guide de référence », sur le site du magazine Famille Chrétienne, (consulté le 30 juillet 2014).
  8. Évolution du rôle des lieux et des organismes d’information et d’éducation à la sexualité, Conseil supérieur de l’information sexuelle, de la régulation des naissances et de l'éducation familiale, rapport 2004, [lire en ligne], p. 65.
  9. Jean-Paul II, « DISCOURS DE JEAN-PAUL II AUX MEMBRES DU CENTRE DE LIAISON DES ÉQUIPES DE RECHERCHE ET DE LA FÉDÉRATION INTERNATIONALE D'ACTION FAMILIALE », sur le site du Vatican, (consulté le 30 juillet 2014).
  10. a et b Claire Lesegretain, « L'éducation affective et sexuelle des jeunes a besoin d'adultes formés », sur le site du quotidien La Croix, (consulté le 30 juillet 2014).
  11. Caroline Bourjade, « Geneviève de Leffe, nouvelle présidente du Cler : « Le conseil conjugal est un véritable métier » », sur le site du magazine Famille Chrétienne, (consulté le 30 juillet 2014).
  12. « La méthode d'auto-observation proposée par le CLER Amour et Famille », sur le site methodes-naturelles.fr (consulté le 30 juillet 2014).
  13. Bernard Vincent, Annik Vincent, La Grande joie d'aimer, Éditions Julliard, janvier 1962.
  14. Guy Van Der Stappen « Pragmatisme de la méthode des températures » Concours Médical 19 novembre 1960.
  15. François et Michèle Guy, Bulletin M.A.O., no 103, décembre 2007, p. 5.
  16. Martine Sevegrand, Les enfants du bon Dieu, 1995, éditions Albin Michel, chapitre 8 : Le CLER ou l'échec d'une offensive catholique, p. 188, [lire en ligne].
  17. L'affaire Humanae Vitae. L'église catholique et la contraception, 2008, p. 17, (ISBN 2-81113-007-1), [lire en ligne].
  18. Fiammetta Venner et Caroline Fourest, Le Ver provie dans le fruit de la médecine, revue ProChoix, no 2, janvier 1998, [lire en ligne].
  19. Annie Dussuet, Érika Flahault, Dominique Loiseau, Associations féministes : Reproduction ou subversion du genre ?, éditions L'Harmattan, 2013, p. 94, [lire en ligne].
  20. Martine Sevegrand, Les enfants du bon Dieu, 1995, éditions Albin Michel, chapitre 8 : Le CLER ou l'échec d'une offensive catholique, p. 193, [lire en ligne].
  21. Les limites du pass contraception, quotidien Le Figaro, 29 avril 2014, [lire en ligne].
  22. Simon Piel, « Les sex-toys sont-ils pornographiques ? », sur le site du quotidien Le Monde, (consulté le 30 juillet 2014).
  23. « Ouverture du "procès des sex toys" devant le tribunal correctionnel de Paris », sur le site du quotidien Le Nouvel Observateur, (consulté le 30 juillet 2014).