Cécile Desprairies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cécile Desprairies
Image dans Infobox.
Cécile Desprairies en 2012.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Cécile Desprairies, née le [1] à Paris 16e arrondissement[2], est une historienne, auteure de plusieurs ouvrages sur l’Occupation allemande en France et sur la Collaboration (1940-1944).

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Cécile Desprairies est titulaire d'un diplôme d'études approfondies (DEA) en philosophie[3] et d’une licence de lettres à la Sorbonne[4]. Ancienne boursière du DAAD (Office franco-allemand d'échanges universitaires) en Allemagne[5], elle est diplômée du Goethe-Institut[6].

Philosophe et germaniste de formation, elle a travaillé pendant quinze ans dans l’édition sur des méthodes de langue allemande avant de devenir auteure[7].

Ancienne éditrice[8], elle est chargée de cours à l’université Paris-Descartes où elle est responsable de l’unité d'enseignement « Métiers de l’édition »[9].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice d'autorité – Desprairies, Cécile », sur catalogue.bnf.fr, BNF, .
  2. Critique de Pierre Assouline, « La face sombre du génie des lieux », à propos de Ville lumière, Années noires, publiée le 5 août 2009 sur son blog La République des livres.
  3. Diplôme no 4008 du 15 novembre 1984.
  4. Diplôme no 015220 du 28 octobre 1980.
  5. Membre du club des anciens DAAD Alumni France, siège social au 8 rue du Parc-Royal, 75003 Paris.
  6. « Teilnahme-Bestätigung », Goethe-Institut Schwäbisch Hall, diplôme du 25 août 1984, mention « befriedigend » (satifaisant).
  7. Nathalie Levisalles, « France : le regard de l’occupant », sur liberation.fr, (consulté le ).
  8. « Notice », SUDOC.
  9. Équipe pédagogique, université Paris-Descartes, sur le site shs.parisdescartes.fr, consulté le 22 décembre 2012.
  10. Jacques-Pierre Amette, « Paris, ses nazis, ses lieux de plaisir, ses collabos », sur lepoint.fr, Le Point, .
  11. Natalie Levisalles, « La France allemande », sur liberation.fr, Libération, .
  12. Neila Beyler, « PDG, Smic, Tickets Restaurant, handball : l'héritage du régime de Vichy », sur lesechos.fr, les Échos, .
  13. Annette Lévy-Willard, « Maréchal, nous y revoilà », sur liberation.fr, Libération, .

Liens externes[modifier | modifier le code]