Supercouple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Brangelina)
Aller à : navigation, rechercher

Un supercouple ou un power couple sont des expressions anglophones qui expriment la popularité ou la richesse d'un couple qui passionne le public d'une manière intense et parfois obsessionnelle. Ces deux expressions proviennent des États-Unis et ont été inventées dans les années 1980 lorsque le public s'est pris d'une passion intense pour un couple de fiction, celui formé par Luke Spencer et Laura Webber dans le soap opéra Hôpital central[1],[2],[3],[4].

Liste[modifier | modifier le code]

Les tabloids et les médias se concentrent alors sur les couples populaires ou riches, hétérosexuels ou homosexuels, et les qualifient de supercouple. Par exemple, l'ancien couple Ben Affleck et Jennifer Lopez était un supercouple et on les surnommait « Bennifer »[5],[6] puis le couple Brad Pitt et Angelina Jolie, surnommés « Brangelina », est un supercouple[6],[7]. Parmi les anciens supercouples, au sein des célébrités, on y trouve :

Zac Efron et Vanessa Hudgens, renommés Zanessa, à la 81e cérémonie des Oscars le 22 février 2009.

Parmi les supercouples actuels, au sein des célébrités, on y trouve :

Définition[modifier | modifier le code]

Le terme « supercouple » définit la popularité ou la richesse d'un couple admiré par le monde entier d'une façon intense ou parfois même obsessionnelle et qui rejoint, ou cristallise, les attentes de la société[9],[1].

Le terme est apparu pour la première fois en 1981 avec le couple de fiction Luke Spencer et Laura Webber dans le soap opéra Hôpital central[3],[4]. Les magazines disent alors que le couple est un modèle pour les autres couples de fiction dans les soap opéras[1],[10].

On peut également parler de « power couples », les stars hollywoodiennes participant à une forme de conquête du pouvoir en binôme. Cela peut parfois être de simples intérêts mutuels, le journal allemand Bunte ayant par exemple révélé que le couple formé par David Copperfield et Claudia Schiffer était en réalité uniquement formé pour mutualiser leur popularité respectives en Amérique et en Europe. Dans un star-system à la notoriété éphémère, un supercouple permet en effet d'accélérer la notoriété et la visibilité médiatique des deux personnalités, voire séduire une partie précise de la population (le couple Jennifer Lopez et Ben Affleck alliant à la fois la communauté latino et blanche américaine)[8].

En France[modifier | modifier le code]

En France, on peut citer les couples formés autrefois par Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair, Arnaud Montebourg et Audrey Pulvar ou Cathy et David Guetta ou François Hollande et Ségolène Royal et actuellement par Marion Cotillard et Guillaume Canet, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni, Salma Hayek et François-Henri Pinault, Valérie Toranian et Franz-Olivier Giesbert, Gilbert et Georges, Bernard Kouchner et Christine Ockrent, Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze, Élisabeth et Robert Badinter, Rachida Brakni et Éric Cantona ou encore Inès de la Fressange et Denis Olivennes[8] et François Hollande et Julie Gayet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Google Books
  2. [1]
  3. a et b [2]
  4. a et b [3]
  5. [4]
  6. a et b [5]
  7. [6]
  8. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p Vincent Cocquebert, « Toi + moi = plus de pouvoir. Le nouveau règne des "power couples" », GQ, août 2011, pages 72-81.
  9. [7]
  10. [8]