Bean (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bean
Description de cette image, également commentée ci-après

Titre original Bean
Réalisation Mel Smith
Scénario Rowan Atkinson
Richard Curtis
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 90 minutes
Sortie 1997


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bean (titre original : Mr. Bean The Ultimate Disaster Movie) est une comédie américano-britannique réalisée par Mel Smith, basée sur la série Mr Bean avec Rowan Atkinson dans le rôle principal, et sorti en 1997.

Il est également connu sous les titres de Bean, le film le plus catastrophe en France et Bean : L'ultime film catastrophe au Québec.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mr Bean, un homme bien intentionné mais maladroit et destructeur travaille comme gardien de musée, à la National Gallery de Londres. Mal aimé par ses collègues, le conseil d'administration de la galerie tentent de le renvoyer. Cependant, le directeur de la National Gallery qui apprécie véritablement Bean refuse catégoriquement qu'il soit congédier, menaçant même de quitter son poste si cela devait arriver. De ce fait, le conseil a une autre idée pour se débarrasser temporairement de Bean. En effet le richissime général Newton a fait don de cinquante millions de dollars à la Galerie Grierson de Los Angeles (États-Unis) pour acheter et rapatrier le chef-d'œuvre La Mère de Whistler du peintre américain James Abbott McNeill Whistler, alors exposé au Musée d'Orsay, à Paris.

Soucieux de donner le maximum de retentissement à cet événement, les administrateurs invitent la National Gallery de Londres à envoyer sur place leur meilleur spécialiste en matière de peinture du XIXe siècle pour les représenter. C'est alors que le conseil de la National Gallery profite de cet occasion pour envoyer Bean participer à cet événement, n'ayant plus à le supporter pendant plusieurs semaines. David Langley, le conservateur de Galerie Grierson est impressionné par le "faux profil" de Mr Bean, devenu le « docteur Bean ». Celui-ci accepte de l'accueillir chez lui, pendant les deux mois de son séjour. Néanmoins, sa femme Alison et ses deux enfants, Kevin et Jennifer ne sont guère enthousiastes à cette idée.

Les craintes de la famille vont rapidement se fonder car à peine arrivé aux États-Unis, Mr Bean provoque une panique général à l'aéroport en mimant une arme à feu avec sa main, se faisant arrêter malgré tout, détruit à la fois un objet d'une grande valeur chez les Langley ainsi qu'un cadre photo. Suite à cela, Alison quitte la maison avec les enfants pour vivre chez sa mère, tant que son maris n'aura pas mis Bean à la porte. Malgré cet incident, David souhaite toujours passer du temps avec lui afin de mieux le connaître. Cependant, il finira par remettre en question l’intelligence de son invité à la suite de nombreuses situations catastrophiques. Lors d'une journée au parc d'attraction, Bean trafique le tableau de commande d'un simulateur afin d'augmenter la vitesse, résultant une seconde arrestation par le lieutenant Brutus, la même personne qui a arrête Bean lors de l'incident à l'aéroport. Le soir venu, Bean gâche le dîner de son hôte dont le directeur de la Galerie Grierson et sa femme étaient conviés. En le questionnant, David apprend qu'il est ni médecin ni spécialiste en art... (Croyant même que Léonard de Vinci a participer à un championnat de basket).

Les choses empirent le jour où la Galerie Grierson reçoit officiellement le portrait de La Mère de Whistler, Mr Bean se retrouvant seul dans la pièce éternue sur la peinture. En voulant effacer sa salive, celui-ci fait un tâche d'encre à cause de son stylo qui avait coulé sur son mouchoir. Afin de réparer les dégâts, il applique un produit chimique puissant qui efface bel et bien la tâche d'encre, mais fini détériore la peinture par la même occasion. Dans la panique, Bean commet l’irréparable en effaçant le visage de La Mère de Whistler. Il tente maladroitement de recréer un visage avec un style bille mais sans succès, David découvre ce qu'il s'est passé. Terrifié à l'idée de perdre son emploi et d'être exposé à de lourdes poursuites judiciaires, il s'enivre dans un bar avec Mr Bean. Entre temps sa famille est revenue à la maison, David leur ayant manqué. Mais Alisson est très déçu de voir son mari revenir ivre chez eux, qui plus est avec Bean. Son mariage est ainsi en danger...

Durant la nuit, Mr Bean se sentant coupable pour tout le mal qu'il a fait n'arrive pas à dormir. Kevin, qui lui aussi reste éveillé lui suggère de venir voir des posters dans sa chambre. Cela donne une idée à Bean, idée qui sauverait la carrière de David et lui empêcherait de finir en prison. Il s'introduit dans la galerie, parvient à occuper le garde de sécurité aux toilettes en mettant du laxatif dans son café, et enfin remplacer la peinture par un poster de ce même portrait. Le lendemain, le plan fonctionne car tout le monde pensent qu'il s'agit du vrai tableau et David est aux anges. Cependant, Mr Bean doit faire un discours pour la presse à propos de cette peinture, mais n'a absolument aucune connaissance en art. Fort heureusement, il passe avec brio cette épreuve en improvisant un monologue sentimental et profond, lui faisant gagner l'approbation de la foule. David est désormais rassuré mais en demandant où Bean à mis l'original, le lieutenant Brutus les approchent. Craignant d’abord qu'il s'agisse de la peinture détruite, David tombe des nues quand il apprend que c'est au sujet de sa fille. Elle a eu un accident de moto avec son petit ami, Stingo.

Se précipitant à l’hôpital, David rejoins sa femme dans la chambre de Jennifer, dont celle-ci est dans le coma. Bean se retrouve seul dans la zone de réception de l’hôpital, en ramassant un stéthoscope tombé accidentellement sur le sol, il est confondu avec un médecin. Il est amené dans une salle d'opération pour une urgence, le patient se trouve être Brutus (Blessé par une arme à feu durant une agression). Bean parvient à retirer la balle de son corps via une procédure peu orthodoxe, qui sauve la vie de Brutus, cet acte réussi ne manque pas au personnel du bloc opératoire de le féliciter. David ne le reconnaissant pas à cause de sa tenue et de son masque, lui demande de l'aide pour sortir Jennifer du coma. Ce dont il y parvient grâce à un accident avec un défibrillateur, qui l'envoie voler et atterrir sur elle. Reconnaissants d'avoir retrouvé leur fille, David et Alison veulent remercier ce qu'ils pensent être un docteur. Ils sont surpris lorsque Bean révèle sa véritable identité, à sa suggestion, ils le remboursent en lui permettant de rester avec eux pendant une autre semaine.

Après avoir passé du bon temps avec toute la famille, la séjour de Bean arrive à sa fin et il est temps pour lui de rentrer à Londres. Arriver à l'aéroport, Bean et David se disent au revoir et se remercient mutuellement pour tout les bon moments passés ensembles, David disant même à Bean qui va beaucoup lui manquer. À son appartement, Bean admire sa chambre qui est maintenant décorée de photos de lui et des Langleys. Après avoir "bercer" Teddy, il s'enfonce dans sa couverture pour ensuite regarder la peinture originale de La Mère de Whistler qu'il a ruinée collé sur son mur, avant de s'endormir.

Après le générique de fin, Bean entre dans la scène pour dire "Oui, normalement je reste aussi jusqu'à la fin... bye". Il sors du cadre, mais revient en disant "Sauvez vous maintenant... si vous en avez envie.". Bean regarde sa montre et fini son texte par "Ouh que ça file ! Bye." avant de s'éloigner, mettant fin au film.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage a eu lieu à Londres et Los Angeles du 30 septembre au .
  • Dix ans après ce film, une suite nommée Les Vacances de Mr. Bean est sortie en 2007.
  • Jon Bon Jovi fait une toute petite apparition au début du film, en touriste visitant la National Gallery. Il est cité lors du débat dans la National Gallery, une assistante le propose pour faire un discours destiné au Général. Cependant, David propose le "Docteur" Bean...
  • Certains gags de la série TV ont été réutilisés pour le film, par exemple :
    • Mr. Bean se rase la langue, faisant ainsi référence à l'épisode Les Déboires de Mr. Bean.
    • Lorsqu'il dort sur une chaise au musée, Bean somnole en se levant de sa chaise mais restant genoux pliés puis plongeant sa tête sur le sol (provenant du premier épisode de la série).
    • Lorsqu'il est dans l'avion qui le mène à Los Angeles, Bean récupère un sachet à vomi et s'amuse à le gonfler puis le claquer au-dessus de son voisin de devant qui dort, sans savoir que le jeune garçon a rempli le sachet en ayant vomi peu avant (gag extrait des Nouvelles Aventures de Mr. Bean). Dans le cas de ce gag, le « résultat » est suggéré dans l'épisode télé puis montré dans le film.
    • Quand les Grierson sont invités chez David, Bean décide de cuire une dinde destinée à Thanksgiving et affirme qu'il en a déjà cuisinée une (dans l'épisode Joyeux Noël Mr.Bean). Ce gag a été cependant retiré du montage sur l'édition DVD.
  • Des scènes du film sont issues d'un pilote de série créé par Rowan Atkinson en 1979, Canned Laughter (ce pilote a été diffusé en France dans les années 1990 sous le titre Mr. Bean).
  • La célèbre Mini de Mr. Bean est absente du montage final du film. Les scènes où elle apparaît ont été coupées[2].
  • La voix française de Mister Bean est assurée par Dany Boon tandis que Guy Chapellier avait doublé les rares répliques du personnage dans la série.

Musique[modifier | modifier le code]

  1. I Love L.A. - Randy Newman
  2. Walking on Sunshine - Katrina and the Waves
  3. I Get Around - The Beach Boys
  4. Yesterday - The Beatles
  5. Bean Theme (Mad Pianos) - Howard Goodall
  6. He's a Rebel - Alisha's Attic
  7. Picture of You (en) - Boyzone
  8. Art for Art's Sake - 10cc
  9. Stuck in the Middle of You - Susanna Hoffs
  10. Have Fun, Go Mad! - Blair
  11. The Harmonious Blacksmith - Handel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) ProCinéma - Consulté le 21 octobre 2008 - Site de la société de distribution.
  2. Bonus de la VHS

Liens externes[modifier | modifier le code]