Bataille de Brandy Station

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Brandy Station
Description de l'image Cavalry Charge Near Brandy Station.jpg.
Informations générales
Date
Lieu Comté de Culpeper, Virginie
Issue Indécise
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau des États confédérés d'Amérique États confédérés
Commandants
Alfred Pleasonton J.E.B. Stuart

Guerre de Sécession

Coordonnées 38° 30′ 06″ nord, 77° 53′ 37″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Virginie

(Voir situation sur carte : Virginie)
Bataille de Brandy Station

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Bataille de Brandy Station

La bataille de Brandy Station (aussi connue sous les noms de Fleetwood Hill ou Beverly Ford) est l'un des plus importants combats de cavalerie de la guerre de Sécession. Elle a lieu le , faisant partie de la campagne de Gettysburg entre les troupes de l'Union sous les ordres du major général Alfred Pleasonton et celles confédérées sous les ordres du major général J.E.B. Stuart.

Carte de la bataille de Brandy Station.

Un corps de cavalerie nordiste, d'environ 11 000 hommes, sous les ordres du général Alfred Pleasonton, surprend la cavalerie de J.E.B. Stuart, découvrant ainsi les mouvements de l'armée sudiste. Les combats durent toute la journée et le cours de la bataille change à plusieurs reprises. Les fédéraux se retirent à la fin de la journée sans avoir toutefois découvert l'infanterie confédérée qui campe près de Culpeper.

Stuart, fortement critiqué, lancera son raid autour Gettysburg en partie pour rétablir sa réputation mais il ne remplira alors que tardivement son rôle de reconnaissance pour l'armée sudiste, contribuant ainsi involontairement à la défaite de son camp.

Forces en présence[modifier | modifier le code]

Union[modifier | modifier le code]

Confédération[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]