Barbara Chase-Riboud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Barbara Chase-Riboud
Description de l'image Barbara Chase-Riboud cropped.jpg.
Nom de naissance Barbara Dewayne
Naissance (80 ans)
Philadelphie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Sally Hemings, A Novel of the Harem, Echo of Lions, "The President's Daughter", "Everytime a Knot is Undone, a God is Released"

Barbara Chase-Riboud (née le à Philadelphie en Pennsylvanie) est à la fois écrivaine, sculptrice et poétesse afro-américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barbara est née le à Philadelphie[1],elle est la fille de Charles Edward Braithwaite Chase (entrepreneur en bâtiment) et Vivian May West Braithwaite Chase (assistante médicale).

Elle est également connue sous les noms de Barbara Dewayne Chase-Riboud et de Barbara Chase[2].

Elle est diplômée de l'université Yale[3].

Barbara Chase-Riboud a été faite à plusieurs reprises, aux États-Unis, docteur honoris causa pour son œuvre littéraire. En 1979, La Virginienne (Sally Hemings)[4] est primé comme le meilleur ouvrage de fiction écrit par une femme américaine. Elle est également l'auteure de Portrait of a Nude Woman as Cleopatra qui fut couronné en 1988 par le Prix de poésie Carl Sandburg, de La Grande Sultane et du Nègre de l'Amistad, autres grands succès[5].

En 1969, elle érige une stèle à la mémoire de Malcom X[6].

Elle a été l'épouse du photographe Marc Riboud et vit à Paris. Elle est chevalier des Arts et des Lettres.

Œuvres choisies[modifier | modifier le code]

Sculptures[modifier | modifier le code]

  • Confession for Myself (1973)
  • Malcolm X (1970)
  • Cleopatra's Cape (1973)
  • Africa Rising (1998)

Romans[modifier | modifier le code]

  • La Virginienne (Sally Hemings, 1979)
  • La Grande Sultane (Valide : A novel of the Harem 1986)
  • Le Nègre de l'Amistad (Echo of Lions, 1989)
  • La Fille du président (The President's Daughter, 1994)
  • Vénus hottentote (Hottentot Venus : A Novel, 2004)

Poésie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Barbara Chase-riboud | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 4 juillet 2019)
  2. (en-US) « Barbara Chase-Riboud », sur Smithsonian American Art Museum (consulté le 4 juillet 2019)
  3. (en-US) « Barbara Chase-Riboud », sur sites.psu.edu (consulté le 4 juillet 2019)
  4. (en-US) « Barbara Chase-Riboud (1939- ) • BlackPast », sur BlackPast, (consulté le 4 juillet 2019)
  5. « Fiche Babelio »
  6. (en-US) « Philadelphia Museum of Art - Exhibitions - Barbara Chase-Riboud: The Malcolm X Steles », sur www.philamuseum.org (consulté le 4 juillet 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]